Déménagement en cours


Nous transférons les données vers une nouvelle plateforme bien plus cool. En attendant, le site est en mode "archives", il n'est plus possible de vous connecter.


Vous pouvez nous rejoindre en attendant sur la page Facebook pour suivre l'actu Nintendo !


Merci beaucoup pour votre soutien et votre patiente :-)

Blog de Youp - >Un peu de Baudelaire

Enivrez-vous

Il faut être toujours ivre. Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.
Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront : « Il est l’heure de s’enivrer ! Pour n’être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. »

J'adhère au principe, à l'idée, et même totalement.
Mon petit partage réflexiologique du jour ^^.
Les commentaires
AuteurMessage
Ajimi
Seigneur
Avatar de AjimiEnvoyer un message à AjimiFiche et codes amis de AjimiRang de Ajimi
Le lundi 10 août 2009 à 16h49

Pas mal, j'adhère aussi.

Youp
Membre
Avatar de YoupEnvoyer un message à YoupFiche et codes amis de YoupRang de Youp
Le lundi 10 août 2009 à 19h25

C'est tiré du bouquin: Spleen de Paris, qui regroupe plusieurs textes courts comme ça.
Un bouquin pas trop mal ^^.

Poster un commentaire

S'inscrireMot de passe oublié

Le grand bazar

Youp
Membre
Avatar de YoupEnvoyer un message à YoupVoir la fiche et les codes amis de YoupRang de Youp
Menu
Un blog qui parle de tout, n'importe quoi, surtout n'importe quoi, vu que c'est moi qui écrit.