Déménagement en cours


Nous transférons les données vers une nouvelle plateforme bien plus cool. En attendant, le site est en mode "archives", il n'est plus possible de vous connecter.


Vous pouvez nous rejoindre en attendant sur la page Facebook pour suivre l'actu Nintendo !


Merci beaucoup pour votre soutien et votre patiente :-)

Les chroniques de Vavaluciné

Ce soir, j'ai rien à foutre. Donc quand j'ai rien à foutre, je traîne sur internet à regarder des trucs débiles. Et en ce moment, y a un film (excellent d'ailleurs) qui est à l'affiche au cinéma et qui fait beaucoup de bruits. Il s'appelle Mad Max : Fury Road, un film avec des tarés, des voitures et des motos.
Alors, vous allez me dire, quel rapport avec Mario hein ? Et bien, comme je vous disais y a 30 secondes (plus ou moins selon votre vitesse de lecture, je sais qu'il y a des Magicarpe dans le coin) j'aime regardé des vidéos débiles. Et justement, y a une vidéo débile (mais drôle, sinon ça serait nul) sur Mad Max.
Oui, en fait c'est un mash-up qui utilise une bande annonce du film diffusée il y a plusieurs mois mais qui le détourne. Un peu de couleur, des bruitages à la con, des carapaces, des bananes,... nul doute, vous voyez bien là l'univers de Mario. Je dirais même plus, l'univers de Mario Kart !
Et quand on fait un mash-up entre Mad Max et Mario Kart, ça donne Mario Kart: Fury Road et, surtout, ça donne ça.

Les gens, oubliez Splatoon, on la tient notre nouvelle licence :p

Récemment, j'ai voulu dépoussiéré mon blog avec un petit article sur Xenoblade Chronicles X. Aujourd'hui (et en faite ça déjà depuis quelque temps que j'y pense), j'ai décidé d'ouvrir une nouvelle section à mon blog. Après tout, je regarde beaucoup de choses (ciné, vieux films de tous horizons, indé & blockbuster, séries US et UK, anime, dessins animés,...) et c'est ma passion numéro 1 (qui a définitivement battu les JV gni).
Alors pourquoi pas vous faire découvrir ou partager avec vous des séries, des films ou des animes ?
Et bien c'est le but de cette rubrique que je vais essayer (notez le "essayer") de tenir assez fréquemment (au gré de mes découvertes). Qu'en dites vous ?

Si vous voyez des suggestions de films/séries à me faire découvrir aussi, n'hésitez pas ! content

Venez discuter de la 7è merveille du monde : (moi) le cinéma ! cool
Si le cinéma américain semble beaucoup (peut-être parfois trop) être un dérivé de ventes de produits, de biens de consommations et surtout de divertissements (quoique le mot divertissement est un temps soit peu modelable selon nos goûts), il en oublie parfois que l'on le surnomme "7ème art" et non "divertissement adapté de jouets, de super héros super patriotiques, de suites noséabondes et d'adaptation de jeux vidéos" (et -spécialité française avec les adaptations de Ducobu 2, des Profs et de Boule & Bill- une adaptation de bande dessinées).
Heureusement, certains réalisateurs (dont des américains) n'oublient pas ce que c'est que le cinéma en nous faisant des chefs d’œuvres ou du moins des films de cinéma. Et c'est le cas de Quentin Tarantino (Q.T. pour les intimes) et ses très connus exercices de styles, de mélanges de genres, ses dialogues vifs, ses musiques (généralement reprise de films et surtout reprises à Ennio Morricone) en total contradiction avec ses images, ses histoires de vengeances,...
Cette fois, fini les films de gangster, fini les films de yakuza/kung-fu/samouraï, fini l'horreur avec son copain Robert Rodriguez, fini les films de guerre, maintenant bienvenue au... western ! Et autant dire que c'est une bonne (très bonne ?!) annonce lorsqu'on sait que Kill Bill 2 rendait un peu hommage au western, ce genre pourtant patriotique, divertissement populaire des années 1940-1970 (en majeure partie), actuellement délaissé mis à part par une poignée de cinéphiles comme Eastwood (l'acteur devient le réalisateur/acteur dans Impitoyable en 1992), les frères Coen (No country for old man 2006 et l'oscarisé True Grith 2011),...
Et puis aller, on balance tout : Leonardo Di Caprio en méchant, le retour (après le superbe Inglorious Basterd) de Christoph Waltz (monsieur Perrier Lapadite se souvient de lui tout comme Shosanna), deux acteurs qui reviennent souvent chez Tarantino (Samuel L.Jackson et Jamie Foxx) [non, "ce n'est pas une put**n de décharge de nègre mort" cf. Pulp Fiction]. Et puisque qu'on parle Tarantino, attendez-vous à voir des sujets comme la révolte des esclaves, comme le Ku Klux Klan et les zooms avant (extrêmes) le tout avec deux cowboys, un "dentiste allemand" et un esclave libéré, qui avance vers le soleil couchant avec leur fidèle monture.

Sans plus tarder, voici la vidéo de la 3è bande annonce en vostfr siouplé !
Alors, vous ici, briserez-vous les chaines mercredi 16 ?

L'Histoire du cinéma comporte bien des scènes mémorables. Et bien ce soir, permettez moi de vous faire découvrir une des séquences qui restent en mémoire, une des séquences les plus épic du cinéma.
Et oui, parce que le cinéma a la capacité, le don inné même, de provoquer chagrin, rire, suspense, peur, surprise, excitation, et j'en passe.
Ici, rien de plus concret. Nous avons la vision d'un poète, d'un virtuose, qui a usé du don le plus incroyable qui soit. En effet, tout commence par une scène à fort priori pathos (j'entends par là, quelque chose de déjà vu et revu dans tout le cinéma). Cette scène tient une dose de suspense et de peur sans égal qui ferrait passer Hitchcock pour un manchot qui tente de faire du vélo. Nous sommes donc propulsé avec virtuosité dans un avion quoi de plus banale. Et si ce n'est pas la première classe, nous remarquons tout de même la politesse des hôtesses de l'air pour réconforter des passagers qui ne savant pas ce qui leur attends...
En effet, le montage de diverses plans (l'un dans l'avion, l'autre à l'extérieur) qui semble s’accentuer et surtout, la musique et l'ambiance sonore nous mettant pas à l'aise, commence à créer une tension dramatique forte. Et, c'est joué avec tant d'intensité, avec des effets visuels ré-vo-lu-tionnaires, que nous prenons peur au premier coup d'éclair, de même que les passages.
Mais, heureusement, le réalisateur de ce chef d’œuvre présenté à Cannes (au marché du film), nous réserve une surprise incroyable, bouleversant, inattendue grâce au pouvoir même du suspense.
S'en suit alors la scène la plus epic du cinéma d'auteur, filmé avec tant d'efficacité, si bien que l'on se demanderai si l'enthousiasme (dans la définition poétique d'une émotion extraordinaire de l'âme, qu'on suppose être l'effet d'une inspiration proprement divine) de l'auteur est présenté grâce à tout le talent de l'acteur qui va écrier une phrase digne du plus grand des dramaturge dont la traduction est encore à trouver tant la Grâce a été révélé.

Signé,
Le protecteur des Arts

Il y eu le Seigneur des Anneaux entre 2001 et 2003 avec 10 heures répartirs en trois films, il y aura donc Le Hobbit entre 2012 et 2014 réparti en 3 films. Même nombre de film, répartis sur 3 ans, sur 3 films, et adaptés du livre de J.R.R. Tolkein, père et maître de la fantasy / heroïc fantasy.
Cette fois-ci, New Line Cinema / Warner Bros. Pictures reprennent la production de cette très attendu adaptation, et cette fois, avec l'aide de la MGM (société des James Bond entre autre). Et pour prendre part à cette production gigantesque, rien de tel que le retour de Peter Jackson, réalisateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux, premiers -et seul(s)- films de fantasy a avoir remporté des Oscars, 18 au total dont 11 rien que pour le dernier (un record comparable au Titanic par exemple). Peter est donc de retour après son absence pour réaliser son King Kong (assez ennuyant soit dit en passant) en 2005 puis Lovely Bones (une histoire originale) en 2009 et pour produire le Tintin de Spielberg (2011).
S'il avait un temps refusé pour rester seulement le producteur et le scénariste, le départ de un puis de deux réalisateurs (dont Guillermo Del Toro [Hellboy / Labyrinthe de Pan] devenu depuis le scénariste) l'a donc "forcé" a devenir le réalisateur/scénariste et producteur. Rien que ça. Et c'est donc après 250 jours de tournage dans toutes la Nouvelle-Zélande, dans les studios de Wellington (la capitale de ce pays) et dans d'autres studios, nous voici qu'arrive prochainement le premier épisode appelé "Un voyage Inattendu" le 12 décembre 2012 (12/12/12). Il sera suivi le 11 décembre 2013 de "The Desolation of Smaug" puis le 18 juillet 2014 de "Histoire d'un aller-retour".
En attendant, voici la bande annonce en VOSTFR diffusée pour le 75ème anniversaire de la publication du livre. De quoi patienter encore un petit peu... Un peu.

PS : si vous voulez en savoir plus sur le film, je vous invite à suivre l'émission "Journal de Bord" au près de Peter Jackson qui explique en détail le tournage,... sans trop spoiler c'est moi qui vous le dit :)
Adresse ici : http://www.youtube.com/watch?v=5HU7cLHmq8I

Bon, d'accord, ceux qui suivent l'actualité du film doivent le savoir depuis bien longtemps mais voilà que j'arrive pour vous la montrer... en retard certes.
Et cette bande annonce n'est rien de moins que celle d'un des (le ?) super héros le plus connu du monde. D'ailleurs, en ce moment, les supers héros sont à la côte, au risque d'une indigestion. Cette année, les deux éditeurs de comics (bandes dessinées représentant les supers héros aux États Unis) Marvel et DC se sont livrés une petite géguerre.
D'un côté, la 20th Century Fox société de production américaine avait les droits pour adapter la suite du mauvais Ghost Rider : Ghost Rider 2 L'esprit de Vengeance. Ensuite, en avril/mai est sorti LA réunion des super héros. Fort de son projet cinématographique Avengers qui contenait plusieurs films pour donner lieu à Avengers, Marvel a trouvé sa poule aux œufs d'or. La preuve : Iron Man 3 est actuellement en tournage et Thor 2 : Dark World devrait bientôt le rejoindre et ils seront suivis de Captain America : The Winter Solder (et surement des autres) pour Avengers 2.
Mais restons dans cette année. Comme je le disais, il y a eu Ghost Rider 2, Avengers et même le moyen The Amazing Spiderman.
Côté DC Comics, ça commence à vouloir moins rigoler. Après l'échec cuisant de Green Lantern l'année et après un Wonderwoman qui cherche désespérément un réalisateur, la réussite de The Dark Knight Rises (le dernier Batman), les voilà en train de parler d'un reboot de Batman pour 2014/2015 (moi qui croyait que Spiderman était déjà ultra rapide) pour présenter "leur" Avengers : Justice League America, chose qui aurait été impossible du temps de Nolan. Mais dans cela, j'en oublie le plus important : The Man Of Steel.
Et oui, le reboot tant espérer et tant attendu de Superman arrive enfin. Prévu d'abord pour fin 2012, il arrivera finalement pour les vacances d'été 2013. Réalisé par Zack Snyder (Watchmen, 300, Sucher Punch), produit/écrit par Christopher Nolan (l'auteur/réalisateur de la trilogie Batman) et co-écrit par David S. Goyer (qui a travaillé pour le scénario de Batman), autant vous dire : du lourd à l'approche.
Je vous laisse donc admirez la bande annonce. Les amateurs du Seigneur des Anneaux auront reconnu une des musique du premier opus de la saga.

Autant vous dire également que voilà une nouvelle approche du blockbuster cool (moi qui pourtant déteste Superman ^^").

PS : pour ceux qui veulent la musique = http://www.youtube.com/watch?v=XwP1rJsQIHA

Le rêve de tous fans de Marvel, de tout geek accro de comics, de toute génération années 60 qui a pu lire les comics Marvel de cette époque, le rêve de n'importe quel fan de film blockbuster plein de muscles. Ce rêve, il est enfin arrivé, et il s'appelle AVENGERS ! Cela faisait depuis 2008 que c'était dans les cartons de Disney/Marvel, et bien voilà arrivé l'heure, en ce 25 avril 2012, où les producteurs américains de la Paramount, de Disney et de Marvel Studio ont voulu faire la fin du monde à leur façon.
Qui n'a pas un jour rêvé de voir ses supers héros préférés en un seul film ? Ne mentez pas, je sais que la réponse est oui, cent fois oui, mille fois oui, oui et encore oui. Non ? Soit. Comme dit un peu plus haut si vous avez eu le courage de lire, le projet Avengers remonte il y a ... 4 ans ! Non pas 4 ans de tournage mais 4 ans à "préparer le terrain". En effet, chaque film du projet contenait une présentation du super héros en plus d'un ou de plusieurs indices concernant les vengeurs. Petit tour d'horizon ... : http://www.next-nintendo.com/blog/vaval/1080-1-bande-annonce-the-avengers.html

Voilà, pour la sortie du film, voici une petite bande annonce qui a été téléchargée à 13,5 millions d'exemplaires en 1 jour sur l'Itunes, battant le record de Batman The Dark Knight Rises (autre film de super héros super attendu et surement super bien fait par un super réalisateur en superbe qualité d'image : l'Imax mais de l'écurie DC Comics et non Marvel) et ses 12 millions de téléchargement, alors qu'il battait l'autre bande annonce d'Avengers et ses 11 millions. Des pronostiques pour la prochaine bande annonce de Batman ?

Quant à ceux qui se demande pourquoi il n'y a "que" Hulk, Iron Man, la Veuve Noire, Œil de Faucon, Captain America, Nick Fury,... Et pourquoi pas Spiderman, les X-Men, les 4 fantastiques,... ? Et bien pour des raisons de droits puisque ces sagas ont été racheter par d'autres sociétés de productions tel que Sony (Spiderman) ou 20th Century Fox (les autres). Voilà pourquoi, pour ne pas perdre ces droits au bout de 5 ans, Sony a fait un remake de Spiderman.

Note concernant la bande annonce : qu'arrivera t-il a 1 minute 20 secondes si le bouclier de captain américa est indestructible et que le marteau de Thor détruit tout ?
PARADOOOOOXE !

Encore une fois, l'Homme Araignée se montre par une nouvelle bande annonce. Après un trailer rapide puis une bande annonce annonçant la couleur assez sombre de ce nouvel opus intitulé "The Amazing Spiderman" comme l'étaient autre fois les comics (bandes dessinées de super héros chez nous, le mot comics désigne simplement en anglais le mot BD). Au programme de cet opus dont Columbia Pictures (filiale de Sony pour la production cinématographique) avait d'abord voulue donné la réalisation à David Fincher (Alien 3, Se7en, Fight Club, Benjamin Button, le dernier Millénium [également produit par Sony]) ou même à James Cameron (qui avait fait un scénario pour Spiderman 1 qu'il devait réaliser avant que ce soit Sam Raimi) avant de la donné à un petit jeune qui c'est fait connaitre avec (500) jours ensemble : Marc Webb.
Au programme de cet opus : création de Spiderman jusqu'à là rien de nouveau je vous l'accorde ! Mais c'est la suite. En effet, le film est plus proche des BD (ou comics n'importe) car fini le personnage de Mary-Jane bonjour Gwen Stacy en premier amour, cet opus parle enfin du passé de Peter Parker et de ses parents ex-membre de la CIA, et surtout fini le bouffon vert et bonjour le Lézard l'un des plus impitoyable ennemi de Spider. Et dans air de Batman The Dark Knight (dont le 3ème opus sortira à quelques semaines d'intervalles du nouveau Spiderman), le personnage vit une histoire assez sombre, poursuit par la police. A noté également qu'un autre méchant secondaire est prévu et serait le bouffon rouge mais très secondaire.
Le film sort sur nos écran le 4 juillet.

Au passage, j'organise toujours un sondage concernant le futur du blog et pour ceux qui n'ont pas encore répondu je vous y invite : http://www.next-nintendo.com/blog/vaval/1215-1-sondage.html

Cheval de Guerre, le nouveau film réalisé par Steven Spielberg (Tintin, les 4 Indiana Jones, les 2 premiers Jurassic Park, E.T., Dent de la mer,... pourquoi continuer à le présenter ? ouch) est un film sur la 1ère guerre mondiale (!). Et oui, autant la seconde guerre on a des tas de films (dont des très célèbres) voir même des séries (dont Band Of Brothers et The Pacific, créées et produites par Spielberg) sont nombreuses, autant des films sur la 1ere guerre le sont beaucoup moins. Si Les Sentiers de la Gloire de Stanley Kubrick (1957) ou Joyeux Noël de Christian Carion (2005) font partit des quelques exceptions, on notera que c'est la première fois pour Spielberg !

Voici le synopsis :
"Le jeune Albert est très proche de son cheval Joey. Mais en ces temps de Première Guerre mondiale, l'animal est vendu à la cavalerie britannique et envoyé au front, il passe donc du champ au champ de bataille. Joey vit donc une aventure atypique, côtoyant des soldats au front, il découvre l'horreur de la guerre, avant d'être capturé par les Forces Allemandes, pour être utilisé dans des combats. Durant son périple, Joey ne laisse personne indifférent, car, de par sa présence et son comportement, il donne espoir aux soldats qui l'entourent. Albert, étant trop jeune pour s'engager, il décide malgré tout de se lancer dans une mission pour sauver son cheval, et le ramener auprès de lui..."

Le film a notamment participer aux Golden Globes avec deux nominations (Meilleure musique et Meilleur film dramatique) et participe actuellement aux Oscars pour meilleur film, photographie, montage son, mixage son, musique.

En attendant, voici la bande annonce de ce film sorti mercredi 22 février.

Suite du 4ème épisode (mauvais malade) voici le 5ème opus "cinématographique" de Resident Evil.

Je ne connais pas Resident Evil je l'accorde mais je connais suffisamment les films y étant liés et le cinéma pour vous dire que ce que vous aller avoir sous vos yeux est un pur navet en préparation.
Pourquoi ? Tout simplement parce que si le 1er épisode (Resident Evil) était correct (bon c'est pas extraordinaire non plus !), le second réussissait à suivre.

Mais vint le 3. Outre une énoooorme ellipse de 5 ans et demi, le film commence à devenir... ce qu'on peut appeler un nanar. Du moins pour une scène où, d'un container que l'on voit presque vide, déboule une centaine de zombis à la soif de sang. Oui. Une centaine de zombis déboulent d'un container quasi-vide xD

Puis vint le 4. Plus mauvais. Paul W.S. Anderson (réalisateur-scénariste-producteur du 1er, seulement scénariste et producteur pour le second et le troisième) montre à quel point il ne sait pas réaliser, foutant des ralentis à TOUT va ! Ajouté à une 3D qui ne sert à rien. Un scénario mauvais. Et ! Vous avez le nanar navet de l'année !!!

Et maintenant ? Un 5ème opus. Bon je connais pas super bien RE mais je peux comme même vous avouez que GROS SPOIL QUI SERT A RIEN SAUF A LA COMPREHENTION DE LA SUITE Albert Wesker est mort dans le 4ème opus (tuer par des chiens comme même !) ou que Jill Valentine (qui est apparue dans le 2ème opus avant de réapparaitre comme par magie vers la fin du 4eme) signera son retour par magie aussi avec le 5ème opus.
Et je parle pas d'Ubrella Corporation........ Même après 6 ans (ptet plus avec le 5) d'apocalypse il y a pourtant des dizaines d'hélicos -> donc d'humains vivants. Comme quoi c'est pas tant l'apocalypse que ça :-D

Vous devez installer flash pour visionner cette vidéo : Cliquez ici pour le télécharger

Les chroniques de Vavaluciné

vaval
Héros
Avatar de vavalEnvoyer un message à vavalVoir la fiche et les codes amis de vavalRang de vaval
Menu
Voilà, autant commencer : je suis un fan d'audiovisuel et de Nintendo !
Ainsi le blog parlera d'audiovisuel (majoritairement) à travers différentes rubriques mais aussi, forcément, de Nintendo.

Aller viens, on est bien bien bien !

Bonne visite à toutes et à tous

N'hésitez pas à aller visitez Ma chaîne Youtube !