Déménagement en cours


Nous transférons les données vers une nouvelle plateforme bien plus cool. En attendant, le site est en mode "archives", il n'est plus possible de vous connecter.


Vous pouvez nous rejoindre en attendant sur la page Facebook pour suivre l'actu Nintendo !


Merci beaucoup pour votre soutien et votre patiente :-)

Blog de vaval - Bande annonce Django Unchained

Si le cinéma américain semble beaucoup (peut-être parfois trop) être un dérivé de ventes de produits, de biens de consommations et surtout de divertissements (quoique le mot divertissement est un temps soit peu modelable selon nos goûts), il en oublie parfois que l'on le surnomme "7ème art" et non "divertissement adapté de jouets, de super héros super patriotiques, de suites noséabondes et d'adaptation de jeux vidéos" (et -spécialité française avec les adaptations de Ducobu 2, des Profs et de Boule & Bill- une adaptation de bande dessinées).
Heureusement, certains réalisateurs (dont des américains) n'oublient pas ce que c'est que le cinéma en nous faisant des chefs d’œuvres ou du moins des films de cinéma. Et c'est le cas de Quentin Tarantino (Q.T. pour les intimes) et ses très connus exercices de styles, de mélanges de genres, ses dialogues vifs, ses musiques (généralement reprise de films et surtout reprises à Ennio Morricone) en total contradiction avec ses images, ses histoires de vengeances,...
Cette fois, fini les films de gangster, fini les films de yakuza/kung-fu/samouraï, fini l'horreur avec son copain Robert Rodriguez, fini les films de guerre, maintenant bienvenue au... western ! Et autant dire que c'est une bonne (très bonne ?!) annonce lorsqu'on sait que Kill Bill 2 rendait un peu hommage au western, ce genre pourtant patriotique, divertissement populaire des années 1940-1970 (en majeure partie), actuellement délaissé mis à part par une poignée de cinéphiles comme Eastwood (l'acteur devient le réalisateur/acteur dans Impitoyable en 1992), les frères Coen (No country for old man 2006 et l'oscarisé True Grith 2011),...
Et puis aller, on balance tout : Leonardo Di Caprio en méchant, le retour (après le superbe Inglorious Basterd) de Christoph Waltz (monsieur Perrier Lapadite se souvient de lui tout comme Shosanna), deux acteurs qui reviennent souvent chez Tarantino (Samuel L.Jackson et Jamie Foxx) [non, "ce n'est pas une put**n de décharge de nègre mort" cf. Pulp Fiction]. Et puisque qu'on parle Tarantino, attendez-vous à voir des sujets comme la révolte des esclaves, comme le Ku Klux Klan et les zooms avant (extrêmes) le tout avec deux cowboys, un "dentiste allemand" et un esclave libéré, qui avance vers le soleil couchant avec leur fidèle monture.

Sans plus tarder, voici la vidéo de la 3è bande annonce en vostfr siouplé !
Alors, vous ici, briserez-vous les chaines mercredi 16 ?

Les commentaires
AuteurMessage
maxou13
Maître
Avatar de maxou13Envoyer un message à maxou13Fiche et codes amis de maxou13Rang de maxou13
Le mercredi 9 janvier 2013 à 11h46

Merci vaval pour la bande annonce!

ericoto
Membre
Avatar de ericotoEnvoyer un message à ericotoFiche et codes amis de ericotoRang de ericoto
Le mardi 15 janvier 2013 à 22h27

J'ai vu le film en question hier.

2h45 qui donnent l'impression de beaucoup moins tellement l'enchaînement de dialogues mémorables et de scènes de shoot est constant.
La distribution est merveilleuse, et le choix porté sur Jamie Foxx pour le rôle principal était indéniablement le bon. J'apprécie les déformations défoulantes de l’histoire réalisées par Tarantino. J'apprécie aussi l'idée de faire un cowboy black.

Voir ce film est probablement plus jouissif à regarder en France qu'aux Etats Unis car nous ne sommes pas marqués par l'histoire de l'esclavage, il n'y a donc pas de tabou. Il paraît d'ailleurs que le film fait polémique outre atlantique.

Du grand, très grand QT.

vaval
Héros
Avatar de vavalEnvoyer un message à vavalFiche et codes amis de vavalRang de vaval
Le mercredi 16 janvier 2013 à 23h31

C'est exact, il a fait polemique sur l'usage du mot "neegger" (c'est a dire "negre") dans le film (trop violent a leur gout au passage) et d ailleurs dans l ensemble de la filmo de QT. Ok. Sauf que ca concerne un interview de Samuel L Jackson qui a force un journaliste a le dire (l esclavagisme et la segregation sont encore tres present dans les esprirs des ricains). Mais ca concerne aussi les relations entre QT et un autre realisateur, Spike Lee qui ne va pas voir le film a la memoire de ses ancetres,...
Bref. Polemique oui. Mais aussi meilleur box office pour QT avec 150 millions de dollars. Pas mal.

ericoto
Membre
Avatar de ericotoEnvoyer un message à ericotoFiche et codes amis de ericotoRang de ericoto
Le mardi 22 janvier 2013 à 09h04

Pas tellement étonnant que ce soit un tel succès:
1 - c'est QT
2 - la polémique est une publicité

Sinon, j'ai trouvé intéressante la remarque de Jamie Foxx pour "the guardian":

Citation: La question pour moi, c'est : d'où vient Spike Lee ? Il n'aimait pas Whoopi Goldberg, il n'aime pas Tyler Perry, il n'aime personne, je pense que c'est dans la continuation de sa façon de penser. Je respecte Spike, c'est un réalisateur extraordinaire, mais il devient un peu louche quand il tacle ses collègues sans regarder leur travail. Pour moi, c'est irresponsable.

Sinon, j'ai aussi lu une interview qui explique qu'entre Christoph Waltz et QT, le courant passe très bien. Tant mieux, j'aimerai le voir dans un troisième rôle. Après le criminel contre l'humanité, le rôle d'humaniste défenseur des droits des noirs, qu'est ce qui viendra après?

Les commentaires de cet article ont été verrouillés, vous ne pouvez plus en ajouter.

Les chroniques de Vavaluciné

vaval
Héros
Avatar de vavalEnvoyer un message à vavalVoir la fiche et les codes amis de vavalRang de vaval
Menu
Voilà, autant commencer : je suis un fan d'audiovisuel et de Nintendo !
Ainsi le blog parlera d'audiovisuel (majoritairement) à travers différentes rubriques mais aussi, forcément, de Nintendo.

Aller viens, on est bien bien bien !

Bonne visite à toutes et à tous

N'hésitez pas à aller visitez Ma chaîne Youtube !