Déménagement en cours


Nous transférons les données vers une nouvelle plateforme bien plus cool. En attendant, le site est en mode "archives", il n'est plus possible de vous connecter.


Vous pouvez nous rejoindre en attendant sur la page Facebook pour suivre l'actu Nintendo !


Merci beaucoup pour votre soutien et votre patiente :-)

Blog de vaval - Le jargon du cinéma : le scénario

Le jargon du cinéma



LE SCENARIO



Le scénario. Mot omniprésent dans le cinéma. Mais le connaissez-vous le mot scénario ? Bien sûr, j’entends déjà les réponses ayant pour but de me prendre simplement pour un fou en demandant une question si stupide. Bien sûr, le scénario c’est comme un roman c’est l’histoire… mais pour un film.
Et si je vous disais que finalement non ? Oui, un scénario n’est pas un roman, oui le scénario n’est pas un bout de papier qui sert au réalisateur, et oui le scénario n’est pas l’histoire ! Enfin si…

Alors qu’y a-t-il vraiment dans ce-dit scénario ? Si c’est pas une histoire, ALORS QU’EST-CE QUE LES SCENARISTES ECRIVENT ? Et bien, ils écrivent un film, une œuvre du septième art ! (ou des bouses pour les scénaristes américains mais chuuut).

Alors le scénario c’est un film et un film (je vous rappelle que les navets et autres nanards ne s’appliquent pas à cette expression) c’est :
- Une mise en scène avec le jeu de regards, de déplacements, d’actions, d’expressions,… des différents personnages et leur relation entre eux.
- Les dialogues avec les mouvements ou expressions des personnages en italique (la mise en forme est présentée plus bas)
- Le bruit d’ambiance ou musique apparaissant dans l’histoire [on parle de musique in ou hors-champs] (et pas la musique rajoutée par un gars avec son orchestre comme Mr John Williams)
- La présence des décors et accessoires (ou costumes)
- Des indices concernant la lumière (sombre, ensoleillé,…)
- L’ambiance du film (si besoin est)
- Le lieu (à l’intérieur, à l’extérieur, où)
- Le temps (nuit, jour, coucher ou lever de soleil,…)

Okay. Mais on écrit ça comment ? On prend un ordinateur, une machine à écrire (j’suis sur que vous en avait une de cacher chez vous non ?... Non… bon j’essayais d’être drôle) et qu’est qu’on fait ? Ou plutôt comment on fait pour l’écrire ?

Et bien, fin littéraire que nous sommes tous, nous avons tous lu avec émerveillement et admiration un livre de pièce de théâtre. Et bien, ces livres sont divisés en actes et en scènes. Le scénario c’est pareil dans la mesure où un acte est l’équivalent d’une séquence et une scène de cinéma à… une scène de théâtre [pas vraiment certes]. Mais les scènes ne sont guère présentent dans un scénario. Autre point commun avec le théâtre, ce sont les dialogues avec le nom du personnage en MAJUSCULES et la didascalie en italique pour l’expression de la voix, pour l’action (optionnel pour le scénario) lorsqu’un personnage parle.

Bon je vous ai perdu ?... Assurément oui peut-être (phrase qui veut rien dire là non ?)

Pour faire claire le scénario c’est ça :
1-
SEQUENCE (numéro de la séquence) – INT. ou EXT. = intérieur pour les séquences filmées sous un toit et extérieur… bah pour les plans pas sous un toit x) – INDICATION DE TEMPS (jour ou nuit ou coucher de soleil,…) pas d’horaire fixe sauf si c’est vraiment primordial – LE LIEU (dans un cimetière, dans un avion,…)
->Ça donne : SEQ.1 – INT. – JOUR – DANS UNE MAISON
->Ou : SEQ.007 – EXT. – NUIT – DANS UN LABORATOIRE SOVIETIQUE (qui a dit fan de Goldeneye ?).
==> Tout est en MAJ.

2-
*Le reste est en minuscules avec des phrases courtes pour dire ce que l’on voit ou l’on entend. Cela est une aide pour les acteurs ou le réalisateur (mise en scène/dialogue), pour le bruiteur (bruit d’ambiance ou musique in ou hors champs), le cadreur, le décorateur et accessoiriste (décors, accessoires, costumes), ainsi que le directeur de photographie (lumière, cadre).

*Le scénariste doit éviter les « on entend » « on voit » ou les indications de plans (c’est au boulot du réal’ ça, qu’il en fasse un minimum syndical quoi !)
Chaque changement d’action est synonyme de saut de lignes. Votre personnage effectue une autre action ? Un changement de lignes s’opère.

*Autre chose, vous pouvez décrire physiquement mais pas dans tous les détails puisque à l’étape de confection du scénario, le casting n’est pas encore effectué. Vous pouvez dire l’âge, la corpulence (pas au kilo près), la taille (pas au cm près aussi…).
Quant à l’état mental, à la réflexion intérieur du personnage, cela ne s’écrit pas : « Mario pense qu’il aurait du sauver Solid Snake des flammes de Méduse commander par Ganondorf » mais s’écrit « Mario est triste et fait les cents pas ».
Et l’on ne dit pas « Mario est plombier » mais « Mario paie 70€ pour réparer une foutue fuite d’eau tient une clef de vingt ».

Pour un exemple, cela donne ça :
SEQ. 1 / INT. / JOUR / DANS UNE MAISON
Une lumière aveuglante inonde la salle à manger de TOAD.
Une musique de Mozart tourne en boucle moyennement fort.
MARIO fait les cents pas.
BOWSER tape trois coups à la porte d’entrée.
MARIO sursaute et se dirige vers la porte.
BOWSER attend tranquillement et remet sa mèche.
MARIO ouvre la porte et voit BOWSER qui sourit.

BOWSER


Salut Mario ! Peach est là ?

MARIO (soupire)


Non elle est encore avec Toad au château.

BOWSER


Je lui prépare un petit cadeau avec un grooos gâteau pour son anniversaire. (sourie et change de ton de voix) Tu viens à la fête ?
[…]


3-
*Pour les dialogues, ils faut écrire le nom du personnage en gras et en MAJ et les didascalies (si besoin est) doivent être en minuscules et en italique. Tout ceci est centré et le dialogue sont en minuscule écrit normalement après un alinéa à chaque ligne.

*A oui, précision, les séquences sont à changer si :
-il y a changement ou bond dans le temps (ellipse, flashback, flashforward,…)
-il y a changement de lieu (techniquement si on passe d’un chambre au couloir d’à côté, on change de séquence)
-il y a changement de personnages et qu’aucun n’est en commun avec la séquence précédente.

*Quant à la musique, sachez que seule la musique que l’on entend et l’on en voit la provenance dans un film ou les bruitages sont mentionnés, pas de musique dite extra diégétique, c'est-à-dire, rajoutée.

J’espère avoir été compréhensible, si ce n’est pas le cas, veuillez me le dire. Si vous avez des questions aussi ^^ ‘
Quant à ceux qui voudrait essayer d'écrire un scénario je vous conseille le logiciel Celtx qui en plus de faire logiciel de scénario fait pièce de théâtre, traitement de texte, scénario de BD/manga,... il fait même le format PDF. Pour le télécharger, c'est gratuit, mais il existe une version payante qui permet de communiquer comme un genre de msn directement inclu et plein d'autres trucs. Lien du téléchargement = http://telecharger.tomsguide.fr/Celtx,0301-5041.html (PC) ou http://www.01net.com/telecharger/mac/video_et_tv/fiches/35709.html (MAC)
Les commentaires
AuteurMessage
Hysteria
Membre
Avatar de HysteriaEnvoyer un message à HysteriaFiche et codes amis de HysteriaRang de Hysteria
Le mercredi 18 avril 2012 à 13h07

Et bien merci beaucoup ! Tu a très bien expliqué et c'est aussi fort plaisant a lire. Bien sur je pense que c'est pareil pour les séries n'est ce pas ?

Ah et une autre question, est ce que le script et le scénari sont la même chose ?

vaval
Héros
Avatar de vavalEnvoyer un message à vavalFiche et codes amis de vavalRang de vaval
Le mercredi 18 avril 2012 à 18h41

Alors pour les séries je ne sais pas mais dans l'ensemble cinéma et télévision sont proches dans la façon d'être et éloigner par les budgets, le format (et surtout la pub). En soit, ça doit être pareil. Ce que je sais c'est que c'est jamais le même scénariste (et même réalisateur) qui travaille à chaque épisode.

Quant à la définition de scripte, et bien c'est assez compliqué dans le cas où il existe deux genres de scripte. Il y a celui d'avant le film et celui d'après.
Mais je pense que si tu fais le rapprochement entre scripte et scénario, c'est le premier dont je parle. En faite, le scripte c'est l'une des première étape du film. Si tu veux, quand on fait un scripte, on pose une structure au film. En gros on a une histoire, un thème (ou plusieurs), les personnages principaux sont assez détaillé et on a une structure qui va du début à la fin sans entrer dans les détails. En faite, c'est un brouillon du scénario parce qu'on donne plus d'informations concernant les personnages mais on a pas la notion technique (image, son, lumière, le nom des séquences). En faite ça va que dans l'histoire sans les dialogues et en résume.
Pour faire plus clair, c'est le résumé du scénario, l’esthétisme et le technique du cinéma en moins.

Quant à l'autre scripte, celui d'après le film, c'est un tableau qui donne la durée de chaque plan qui a été filmé, si la prise à été bonne ou non, pourquoi,...

Mais ça me donne une idée, je vais essayer pour la prochaine fois de proposer une hiérarchie du processus de création d'un film. Mais hélas je ne connais pas tout (notamment la production) mais je vais plutôt aller droit à l’essentiel.

Darkwarriors
Maître
Avatar de DarkwarriorsEnvoyer un message à DarkwarriorsFiche et codes amis de DarkwarriorsRang de Darkwarriors
Le mercredi 31 octobre 2012 à 20h29

J'ai rien compris ???

Poster un commentaire

S'inscrireMot de passe oublié

Les chroniques de Vavaluciné

vaval
Héros
Avatar de vavalEnvoyer un message à vavalVoir la fiche et les codes amis de vavalRang de vaval
Menu
Voilà, autant commencer : je suis un fan d'audiovisuel et de Nintendo !
Ainsi le blog parlera d'audiovisuel (majoritairement) à travers différentes rubriques mais aussi, forcément, de Nintendo.

Aller viens, on est bien bien bien !

Bonne visite à toutes et à tous

N'hésitez pas à aller visitez Ma chaîne Youtube !