Déménagement en cours


Nous transférons les données vers une nouvelle plateforme bien plus cool. En attendant, le site est en mode "archives", il n'est plus possible de vous connecter.


Vous pouvez nous rejoindre en attendant sur la page Facebook pour suivre l'actu Nintendo !


Merci beaucoup pour votre soutien et votre patiente :-)

BleachL’Histoire de Bleach

« Craignez nous, d’autant plus que nous ne possédons point de corps » C’est sur ces mots que commence une aventure fantastique, qui enchantera tous amateurs de shônens de qualités.

Le début de Bleach conditionne le lecteur dans une histoire fascinante, active, qui bouleverse immédiatement et à jamais la vie de Ichigo Kurosaki, le personnage central. Le déroulement de l’histoire se passe sur Terre au Japon, dans une petite ville dénommée Karakura.

L’auteur retranscrit l’univers de Bleach, à la fois dans un monde contemporain et dans un monde ancien. En effet, il s’inscrit dans le registre du fantastique : une jeune fille habillée d’un kimono qui flotte dans les airs, un papillon noir présage de la mort, je sais pas mais chez moi j’en vois peu … Death And Strawberry, premier chapitre, plante immédiatement le décor : « Et ainsi le sabre fend l’air ».

Une nuit Ichigo rencontre un Shinigami, soit une divinité de la mort qui pourchasse des Hollows, des fantômes sanguinaires qui se nourrissent de l’âme des humains et des fantômes. Cette rencontre déterminante pour notre jeune héro, l’entraîne dans une suite d’évènements interminables et dangereux, où combats, courage, douleur, justice, et peine s’entremêlent pour ne cesser de surprendre le lecteur.
On découvre donc la vie d’un jeune collégien de 15 ans, indiscipliné et bagarreur, dénommé Ichigo Kurosaki ; dont la particularité est de pouvoir voir et parler aux fantômes. Sans le savoir ce don va transcender sa vie. C’est avec plaisir et attente que l’on parcourt alors chaque page, afin de connaître l’évolution d’un jeune garçon qui joue au apprenti Shinigami. Rêves et émotions garanties dans un scénario rebondissant, au dessin clair et somptueux. L’histoire est en route et n’est pas près de s’achever …

L’inspiration de Tite Kubo dans Bleach
Après son échec avec Zombie Powder, ce jeune auteur décide de se lancer dans un autre projet, qui allierait tous les ingrédients susceptibles d’attirer l’attention du grand public.
Il modèle un univers reposant sur un monde contemporain et un monde médiéval, où ces deux derniers seraient victime de fantômes maléfiques, diaboliques, et sanguinaires. Il invente alors une dimension parallèle à la Terre où ses habitants auraient pour tâche d’éliminer les Hollows (soit les fantômes sanguinaires) qui viennent sur Terre pour dévorer les âmes humaines et spirituelles.
En effet, en créant un monde parallèle à la Terre, Kubo invente une société humaine basée sur un Japon médiéval. On retrouve énormément de similitudes avec la tradition et la culture japonaise médiévale tels que les tenus des Shinigamis, les sabres correspondant à l’arme utilisée par les samouraïs japonais. Mais également l’unité de temps à la Soul Society : le koku, soit une unité de mesure de temps au Japon, correspondant à une heure.

D’autre part les bâtiments à la Soul Society rappelle ceux du Japon médiéval. Enfin le culte des ancêtres très important au Japon.

Ainsi, Kubo joue sur deux tableaux : les fans des mangas, qui reposent sur l’histoire asiatique, et les fans de toutes les séries dont l’histoire se déroule à notre époque.

Le Secret de Bleach
Ce Shônen a tout pour plaire aux lecteurs de manga, combinant à la fois des combats périlleux qui mélangent l’art de l’épée, des arts martiaux et du Kidô ; mais reposant également sur une histoire simple mais toutefois accrocheuse, passionnante ; qui se passe dans un monde similaire au nôtre.
Cependant, dans cette série il existe un apport de nouveautés considérables au cours de l’aventure, qui permet aux lecteurs de s’évanouir dans un rêve de combats héroïques.

La possibilité de créer un monde qui ressemble au nôtre, et de pouvoir incorporer des éléments fantastiques, renforcent le sentiment de sortir d’un monde où la conscience domine. La part de rêve est importante, cependant il n’est pas complètement candide. Avec des allusions aux réalités de la vie telle que le crime, la violence, la mort, la trahison.
L’auteur alimente son scénario d’actions étonnantes et captivantes. On sort de la réalité sans toutefois sans éloigner, avec une impression de, sans pour autant, en être touché. Tel les récits de Renji ou de Yarichu, qui nous décrit la violence omniprésente dans le Rukongai. Nous nous imprégnons alors de ce monde, qui ressemble tant au nôtre dans certains domaines ; mais qui à certains moments nous paraît si éloignés.

Le fait de pouvoir s’identifier à ce monde ne fait que renforcer la part de rêve du lecteur ; et donc le succès de la série. Le but est de faire rêver le lecteur, en lui permettant de pouvoir s’imaginer qu’il pourrait vivre dans ce monde. De même, un héro charismatique au caractère très différent de ceux que l’on rencontre dans les autres séries (enfin surtout dans la première partie de Bleach) a permis un engouement rapide et immense de cette série.

Apprécié pour son caractère presque bourru, marginal, se détachant des règles contraignantes de la société où il vit, Ichigo représente souvent « la classe ultime », le mec cool, qui assure partout où il va. Kubo lui donne une importance et des traits de caractère nouveaux au fils de l’histoire, ce qui ne fait que « cuirasser » sa popularité. Ainsi on le découvre sous un jour nouveau, où le courage le guide et le maintient lors de combat. Il s’implique énormément dans sa tâche de Shinigami et apparaît dans les derniers tomes comme un sauveur ultime.

Par conséquent, Ichigo grâce à son look, son caractère et sa force s’impose comme un personnage central, primordial et attachant, qui ne ravit pas les lecteurs lorsqu’il perd ou lorsque l’on ne le voit pas plus de 2 chapitres.

Vous devez installer flash pour visionner cette vidéo : Cliquez ici pour le télécharger

Les commentaires
AuteurMessage
Timothy
Maître
Avatar de TimothyEnvoyer un message à TimothyFiche et codes amis de TimothyRang de Timothy
Le dimanche 4 avril 2010 à 19h34

Je connais pas , mais opening est trop bien !!!

Hysteria
Membre
Avatar de HysteriaEnvoyer un message à HysteriaFiche et codes amis de HysteriaRang de Hysteria
Le lundi 5 avril 2010 à 12h20

Ce manga, je te le conseille. Il est géniale gni
(pour moi c'est tout simplement le meilleur manga)

Ajimi
Seigneur
Avatar de AjimiEnvoyer un message à AjimiFiche et codes amis de AjimiRang de Ajimi
Le mardi 27 juillet 2010 à 02h26

Le meilleur manga, t'en a vraiment vu combien pour dire ça ? :p

Moi j'en sais rien j'ai jamais vraiment regardé Bleach, même si je connais un peu.

Hysteria
Membre
Avatar de HysteriaEnvoyer un message à HysteriaFiche et codes amis de HysteriaRang de Hysteria
Le mercredi 28 juillet 2010 à 13h45

j'en ai vu une dizaine gros malin =p

et pour être franc s'est de loin mon préféré, les autres sont trop fades, y a juste DBGT Naruto et One Piece que je trouve bien.

Ajimi
Seigneur
Avatar de AjimiEnvoyer un message à AjimiFiche et codes amis de AjimiRang de Ajimi
Le mardi 7 septembre 2010 à 14h28

Les DBGT sont les plus fades ! Regarde DB Kaï, c'est en gros un remake de Raditz à Freezer, les scènes longues et chiantes en moins.

Poster un commentaire

S'inscrireMot de passe oublié

Hysteria
Membre
Avatar de HysteriaEnvoyer un message à HysteriaVoir la fiche et les codes amis de HysteriaRang de Hysteria
Menu
Mes passions entre autres !