Nippon

J'avoue ne pas trop savoir par où commencer ; en même temps il n'y a pas grand chose à dire. La nouvelle tourne depuis peu sur le web : RE Mercenaries disposera d'une unique sauvegarde, ineffaçable.

Oui oui : pas d'option "effacer" dans le menu. Pas de manipulation tordue à faire à l'allumage. Rien. Ineffaçable. Donc en gros, impossible d'acheter un jeu d'occasion et de le commencer à zéro, ni de le vendre resetté d'ailleurs. Ni même le droit de le prêter à ta famille, à tes potes. Tu n'as même pas le droit de recommencer ton propre jeu. Tout ça pour limiter le marché de l'occasion et vendre plus de jeux neufs…

Ce n'est vraiment pas dans mes habitudes, mais voilà : je vais boycotter ce jeu. J'avais pas mal envie de l'acheter à la base, eh bien là ça m'a carrément refroidi. Un jour, dans longtemps, à 10€ peut-être. Mais certainement pas à sa sortie.
Parce que j'aime faire ce que je veux avec mes jeux que j'achète, je pense qu'il faut impérativement que ce genre de pratiques ne se généralise pas. Et aussi pour apprendre à Capcom qu'il ne peut pas faire ce qu'il veut juste parce qu'il y a la mention "Resident Evil" sur le jeu…

À noter que (je n'en avais pas entendu parler avant cela) Monkey Ball 3D dispose aussi de cette "limitation". J'invite donc le plus de gens possible à boycotter ces deux jeux ; en espérant qu'il n'y en ait pas d'autres dans le futur.

Boycott :
- RE Mercenaries
- Monkey Ball 3D
- PES 2011
- BlazBlue CS 2


Bien à vous, Capcom et Sega.

[UP] Deux nouveaux jeux à cette liste.

Tout est parti d'une news alakon sur le Journal Du Geek, en particulier le commentaire d'un membre qui a posté un lien vers le test d'un clavier pour le moins étrange…


Aujourd'hui, 99,9% des personnes que nous connaissons se servent d'un clavier standard AZERTY, ou peut-être QWERTY. Seulement, ces claviers n'ont à la base pas du tout été conçus afin de faciliter l'ergonomie ni la facilité de frappe. Cette page, que je vous recommande très chaudement de lire, vous exposera le problème bien mieux que moi.

En résumé pour les flemmards :p, deux contraintes mécaniques étaient principalement présentes sur les vieilles machines à écrire :
- L'appui d'une touche "soulevait" une tige en métal (contenant le motif de la lettre) et venait frapper la bande d'encre qui était devant le papier. Ces tiges ne devant pas s'entrecroiser, elles sont à l'origine de nos claviers "décalés" : aucune lettre n'est directement en-dessous ou au-dessus de l'autre.
- De même, une frappe trop rapide les faisaient s'entrechoquer. La disposition des touches (à l'origine en QWERTY) a donc été créée spécifiquement pour ralentir la vitesse de frappe, pas pour l'accélérer ! L'AZERTY que nous connaissons étant une simple variante, le problème reste le même.

Or sur nos claviers modernes, ces contraintes ont disparu depuis longtemps. Seulement, par habitude, tout le monde a continué à utiliser ces dispositions. Il y a eu quelques ajustements (ajout des accents, mal placés, pour le Français par exemple) mais c'est tout. C'est ainsi qu'est né…

Le BÉPO. Le BÉPO est en réalité, "simplement" une nouvelle dispositions de caractères, cette fois-ci vraiment prévue pour faciliter la frappe du Français et pour avoir une meilleure ergonomie. Lettres accentuées accessibles directement (donc majuscules accentuées, normalement obligatoire en Français, naturelles) ; ajustement logique des signes de ponctuation ; équilibre entre les mains et utilisation des dix doigts ; ainsi que des problèmes typographiques tels que les guillemets Français, les espaces insécables, les points de suspension (… , différents de trois points ...)…
En bref, le BÉPO a été créé dans le but de faciliter l'écriture correcte du Français.

Reste le problème de la disposition physique des touches. Et là, il y a vraiment très peu de fabricants qui proposent une alternative viable. L'un deux est TypeMatrix, qui proposent des claviers ergonomiques orthogonaux : autrement dit, ici les touches sont alignées horizontalement ET verticalement. Avec en plus d'autres particularités, telles que des touches de fonction (Entrée…) situées en plein milieu, et donc accessibles avec les deux mains.

Si vous ne m'avez pas déjà pris pour un fou, merci ! Pour les autres, le lien donné plus haut est vraiment riche en arguments, allez le lire ^^ . En tout cas le mélange des deux (BÉPO et orthogonal), n'est d'après ce que j'ai pu voir, produit que par une seule société, TypeMatrix citée plus haut. Et ça donne… Ceci :

Image membre


Étrange, isn't it ? Pourtant je suis actuellement vraiment séduit par le concept. Malgré le prix élevé (80€ en comptant livraison + conversion $), je pense sérieusement à en acheter un sous peu. Ne sachant pas taper en AZERTY à l'aveugle à la base, je pense que la perte sera minime et que le confort, d'après tous les avis que l'on peut trouver sur le net, sera vraiment présent.

- BÉPO
- TypeMatrix

Voilà ! Le but de cet article était avant tout de vous faire découvrir ces principes, vu que je les ai moi-même découverts il y a peu. Je vais donc encore une fois passer pour un bizarre, mais tant pis ! Dans le meilleur des cas je vous aurait donné envie d'essayer également ; dans le pire j'aurai seulement enrichi votre culture générale ;)

Trois mois après sa sortie avec un début très pauvre en jeux, j'ai bien évidemment commencé à jouer sérieusement à ma 3DS ; tout d'abord avec Dead Or Alive, puis actuellement avec Ocarina Of Time. J'ai donc senti le besoin de revenir sur mes premiers avis (ici et ), en précisant et complétant certaines choses que l'on ne peut remarquer qu'à l'usage.



- Tout d'abord, une chose horrible : la console grince. J'ignore si ça le fait sur toutes les consoles, mais la jonction des deux écrans émet un crissement de plastique à chaque ouverture et fermeture de la console. Rien de bien terrible (on bouge rarement les écrans en plein jeu), mais dommageable.
De même, les boutons ABXY, la croix directionnelle ainsi que les gâchettes LR grincent aussi un peu parfois… Nettement moins que les écrans ceci dit, ce n'est donc pas trop gênant.

- Au niveau de la prise en main générale en revanche, tout va très bien. La console tient bien en main, et tous les boutons sont accessibles sans difficulté (sauf peut-être le bouton Home). À la limite également, les gâchettes LR auraient méritées d'être un poil plus grandes pour ceux qui ont de grosses main. Pas de problème pour moi ceci dit. On s'habitue également aux angles étranges de la console.

- Le joypad est assez agréable sous le pouce et est assez bien conçu. Cependant faire les "diagonales" dans DoA est vraiment prise de tête ; mais cela est peut-être lié au jeu en lui-même, étant donné qu'il répond parfaitement dans Zelda. Il est quand même en-dessous d'un vrai stick GC ceci dit, mais il rempli bien son rôle.

- Contrairement aux premières impressions, l'emplacement de la croix directionnelle ne gêne pas vraiment. Le seul souci peut être une gêne au niveau du décalage entre les deux mains lors de son utilisation, mais globalement elle est facile d'accès et répond bien.

- Je n'ai pas testé la prise casque, mais en tout cas les hauts-parleurs sont vraiment de bonne qualité, à des années-lumières de la DS. Le son est clair et pur en permanence, et écouter les musiques de Zelda est un régal.

- Le micro, bien qu'aucun de mes deux jeux ne s'en serve, est toujours extrêmement mal placé. On est presque obligés de tenir sa console à la verticale pour qu'il nous détecte (il est placé sur la tranche du bas). Il était pourtant parfait au centre des deux écrans !

- J'ai par contre été surpris par la gyroscopie dans OOT, lors du lance-pierre par exemple. Avant que le jeu ne sorte je me voyais déjà désactiver cette fonction pour viser au stick, mais finalement ce système se révèle extrêmement précis, rapide et intuitif. Un gros bon point donc, en tout cas pour Zelda.

- Le stylet est toujours aussi difficile à sortir en pleine partie. Il suffit de mettre pause une seconde, mais bon quand même. On s'habitue par contre à la molette sans fil, que l'on ne déclenche de toute manière pas souvent.

- On ne fait vraiment pas attention au tour d'écran noir lorsqu'on joue. Extérieurement ça rend toujours la console moche, et je ne suis toujours pas convaincu de son intérêt quand à l'immersion, mais il ne gêne en rien : c'est déjà ça.

- Je l'avais déjà dit, mais j'aurais vraiment préféré un réglage du son et de la 3D à crans, comme sur DSi. En particulier pour la 3D, le fait est que l'on voit parfaitement les modifications de quelques pixels lorsqu'on touche la molette coulissante. Mais du coup, on ne sait jamais vraiment quand s'arrêter : milimètre par milimètre on s'habitue à l'affichage, mais en jouant la fatigue vient rapidement si c'est trop haut. À vouloir convenir vraiment à tout le monde, on a énormément perdu en précision… Il faut juste prendre cinq bonnes minutes pour régler correctement quoi.

- Et je ne me suis toujours pas servi de leur espèce de socle en plastique. Le chargeur de base rempli très bien son rôle…

- Au niveau logiciel, je n'ai pas grand-chose à rajouter. Le tout est fluide, propre et agréable, même si pour être franc je n'ai quasiment pas retouché à aucun des logiciels d'origine (Face Raiders, Mii Maker…). Le seul point améliorable serait de savoir pertinemment si la console est OUI ou NON en train de télécharger quelque chose depuis internet : les costumes téléchargeables de DoA, depuis l'extérieur du bâtiment à Tuitui et donc où on capte le wifi une fois sur deux, m'ont fait parfois poireauter un bon quart d'heure dehors en attendant qu'ils soient enregistrés. Mais à part ça, tout est très bien.

Voilà, je pense que désormais je n'ai plus rien à dire sur cette fameuse 3DS, en tout cas sur la console en elle-même. N'étant pas un féru de Mii En Péril et autres, tout dépendra maintenant des jeux qu'elle proposera. En tout cas : le potentiel est là !

J'ai dit que je reviendrai sur le nom de cette Wii U, c'est chose faite ! Tout d'abord, pour être franc : ce nom est à chier. Vraiment. Toutes les rumeurs (Café, Beem, Stream, Feel…) étaient largement au-dessus niveau charisme. M'enfin c'est un point de vue personnel et sûrement une habitude à prendre, donc je vais passer à une analyse "technique" du nom.

Image membre



Officiellement, Wii U se veut être comme "We You", c'est à dire un symbole de convivialité. Sauf que dans "Wii U" il y a "Wii", et Nintendo la joue étrange sur ce coup-là. Ils voulaient changer l'image de Nintendo, la rendre plus mature, liée aux tiers et aux hardcore gamers. Chose réussie au niveau des jeux (pour le moment), sauf qu'ils ont décidé de laisser un "Wii" dans le nom.

En plus de provoquer la confusion chez les casuals ("Encore un accessoire pour la Wii, comme Wii Fit ?"), c'est surtout l'arrière-goût que ce nom laisse aux gamers qui va gêner.
Nintendo veut continuer dans la voie de la convivialité et donner envie aux casuals ? Le nom convient, pas les jeux.
Nintendo veut changer son image et attirer les joueurs ? Les jeux vont bien, pas le nom…
Étrange, très étrange stratégie que ce nom-là en tout cas. M'enfin, ce n'est qu'un nom, même s'il est pourri !

Le deuxième problème vient de la console. Elle n'est pas moche. Mais elle ressemble furieusement à une Wii ! À tel point que plus de la moitié du net s'est demandé pendant toute la conférence si la Wii U n'était - justement - pas qu'un accessoire de plus pour la Wii. Elle était pourtant bien là, sous l'écran TV ! Mais la confusion régnait, Nintendo n'a pas été clair dans ses paroles et n'a montré aucune image explicite pendant son show. Sans compter que là encore, les casuals risquent de confondre allègrement…

Ensuite, la mablette (tablette + manette, j'aime bien ce mot ^^). Comme prévu avec un écran tactile, elle promet pas mal d'innovation si bien utilisée. Cependant, il faudra vraiment voir la prise en main à l'usage.
Avec une manette classique, les mains sont généralement assez rapprochées. Avec la Wii, elles étaient plutôt éloignées mais libres. Là, elles vont être éloignées, mais fixes ! Ce sera sûrement une question d'habitude.
Par contre, je suis assez déçu des deux joysticks. Au moment où Sony incorpore de vrais joysticks à sa PSVita, Nintendo lui met des joysticks de 3DS sur sa console de salon. Là encore il faudra voir à l'usage, mais pour le moment je trouve ce point fort dommage.
Autre point sensible, pour l'instant nous n'avons pas vu 2 mablettes utilisées simultanément, seulement 1 mablette + des Wiimotes. EN espérant que c'était que pour la démo, car si on doit se limiter à 1 mablette par console, l'intérêt en sera extrêmement limité en multi ! Attendons plus d'infos officielles pour l'instant.

La conférence de Nintendo vient de se terminer, je ne vous apprends rien. Je vais donc vous donner mes impressions, à chaud, sur cette conférence, ainsi que mon avis sur les (maigres) informations que l'on a sur la Wii U.



Première partie, les 25 ans de Zelda, avec une vidéo accompagnée d'un orchestre magnifique. Pas grand-chose niveau jeux (à part un mystérieux Four Swords sur DSi), mais des BO de musiques orchestrées pour Skyward Sword et OOT 3D !
Il y aura aussi un genre de tournée mondiale de cet orchestre, mais pas plus d'infos pour le moment. Pas d'annonce de nouveau Zelda ni même de compilation, mais ça fait plaisir quand même.

Deuxième partie, la 3DS. Et là, c'est le drame (ou presque). On a eu une première vidéo pour Mario Kart 3D ainsi que Super Mario (qui à l'air assez mou), ok. Pas de surprise cependant.
Mais, seulement deux nouveaux jeux ont été dévoilés ! Tekken 3D (à voir) et Luigi's Mansion 2 (bonne surprise par contre). Tout le reste de la partie 3DS concernait des jeux que l'on connaissais déjà ; et on a aussi eu droit à la mise à jour eShop, où l'on apprends strictement rien de nouveau (si, la sortie de Link's Awakening, mais bon là encore on le savait déjà plus ou moins).

Troisième partie, bien évidemment la plus importante et la plus attendue, celle du Project Café. Enfin, de la Wii U (je reviendrais sur le nom dans un autre post). Et là, c'est la confusion : personne ne sait s'il s'agit d'une nouvelle manette pour la Wii, d'une manette qui augmente les capacités de la Wii, ou simplement un contrôleur pour une vraie nouvelle console.

Au final, on le sait : vraie nouvelle console, puissante (Reggie aurait dit à un journaliste que la démo était en 1080p natif, ce dont les actuelles PS360 sont quasi-incapables), et innovante grâce à sa manette à écran tactile. Les rumeurs étaient donc vraies :p la manette à l'air tout de même étrange à prendre en main, et promet des utilisations dantesques si bien utilisé. Et donne également un air de 3/DS à cette nouvelle machine… (J'y reviendrais.)

S'en suit un défilé d'annonces de jeux, bien gamers pour une fois ! Cependant il me semble qu'il n'y a aucune exclusivité, ce qui est quand même dommage. Heureusement aucun "Wii U Music", "Wii U Play" ou je ne sais quoi n'a été annoncé, même si on a quand même un NSMB Mii. En gros, y'a vraiment du potentiel ! Il faut juste espérer que Nintendo dégote du contenu tiers exclusif (un GTA V par exemple ?), pour pas que la machine ne devienne qu'une console à portages et à adaptations. La balle est dans leur camp, j'espère qu'ils ne laisseront pas passer leur chance (ce sera sûrement la dernière sinon).

En résumé, une conférence intéressante surtout pour la Wii U, encore qu'elle reste très mystérieuses. Mais à part l'évocation d'un Smash Bros. 3DS / Wii U et l'annonce de Luigi's Mansion 2, elle m'aura presque laissée de marbre. Les tiers, c'est à vous !

Avec du retard dû à un boulot énoOoOrme à la fac, voici la deuxième partie de mon test de la 3DS, cette fois-ci porté sur l'aspect logiciel de la bête !



Avant de commencer, sachez que ce test sera plus court que le premier pour plusieurs raisons :
- Je n'ai pas de jeu 3DS, la faute à un line-up fort moyen : je ne pourrai donc pas parler de la puissance de la console ni de l'effet de la 3D en dehors des menus.
- Je ne l'emmène pas partout, et quand je le fais c'est sans le wifi pour des raisons de batterie (et de toute manière j'ai rien à partager puisque pas de jeu) : le online sera donc également absent de ce test, ainsi que certains mini-jeux comme StreetPass Quest (puisque pas de pièces).

Et de manière générale, sachez aussi que :
- Je ne suis absolument pas fana des trucs genre l'appareil photo, la réalité augmentée, Face Raiders… En l'occurrence j'y ai joué un peu (puisque toujours pas de vrai jeu), mais j'essayerai d'être objectif même si j'aime pas trop ça à la base.
- J'ai mis ma console en anglais, donc ne vous étonnez pas si certains termes ne sont pas ceux que vous connaissez. La raison principale étant que j'ai envie de m'améliorer en anglais, et que jouer en anglais me semble être un bon moyen d'y arriver. (Et aussi pour profiter des jeux dans une traduction correcte - vu certains jeux en français -, et pour ne pas être frustré de certains non-traduits.)

Sur ce, it's test time !

Le menu Home :

Simple, sobre, ressemble à celui de la Wii mais en plus souple et plus pratique. La taille des icônes, leur disposition ainsi que la luminosité y sont modifiables ; et il est accessible à n'importe quel moment par un appui sur ladite touche Home. Lorsqu'un jeu est lancé, quatre fonctions sont disponibles sans quitter le jeu en cours : notes, liste d'amis, notifications et navigateur internet - même si absent pour le moment ; c'est appréciable. Il y a aussi quelques temps de latences lorsqu'on charge un logiciel, mais rien de bien méchant.
La 3D ne sert strictement à rien, mais rien qu'avec les animations (par exemple de l'appareil photo) on se rend compte qu'elle est bien là, et la désactiver fait se dire "Tiens ? Mais c'est tout plat ! On jouait comme ça avant ?". Bref, on se rend bien compte du potentiel que ça a, et le réglage est vraiment fin. Pour être franc, ça arrache les yeux pendant les cinq minutes que l'on passe à trouver l'intensité qui nous convient ; une fois cela fait je n'ai ressenti aucune gêne. Par contre c'est vrai que les angles de vision sont assez limités (mais suffisants)… Souffler dans le micro c'est marrant, aussi.

L'éditeur de Mii :
Inspiré de celui de la Wii, pas grand-chose à dire à ce niveau-là. Les options de création sont un peu plus garnies (ce qui est pas plus mal) ; mention spéciale à la gestion des QR-Code que je trouve simple et bien pensée pour partager des Mii.

Face Raiders :

"La guerre des têtes" en bon français. Pour résumer le principe, vous prenez la tête de quelqu'un en photo (pas pratique pour les no-lifes :p), puis plein de ces têtes vous attaquent en réalité augmentée, tout autour de vous, et vous devez tirer dessus pour les empêcher de détruire le décor. Le principe est sympa et montre le potentiel de la RA, mais je le trouve trop répétitif et peu précis.
Aussi, LE gros point noir de TOUT ce qui utilise l'appareil photo : l'intensité de la 3D n'est PAS réglable. C'est soit activé (à fond, donc ça arrache les yeux) soit désactivé (et là c'est un peu plat). Je pense que l'explication technique est que les objectifs ont une distance fixe, néanmoins c'est vraiment dommage.

Cartes RA :
Pour ainsi dire, la seule carte utile est la carte '?'. C'est elle qui sera utilisée pour tous les mini-jeux ; les autres ne font que de la figuration et ne servent qu'à faire apparaître leurs personnages respectifs dans Objectif Stars. En bref, les jeux sont sympathiques et variés, et on peut en acheter de nouveaux grâce aux pièces. C'est vraiment impressionnant de voir par exemple un trou contenant une cible dans sa table, ou encore de la voir onduler en pêchant… Ils sont cependant assez courts, et même si chacun dispose d'un top 3 le défi est assez inconsistant. Disons que c'est le meilleur moyen de patienter en attendant un jeu ^^

Le reste :
Appareil photo, studio son… C'est vraiment le genre de trucs qui ne m'intéresse pas ^^' À la limite le journal d'activité est sympathique, et permet de voir avec détail (beaucoup plus que le misérable message sur Wii !) tout ce qu'on a fait de nos journées : quels jeux, combien de temps, nombre de pas, ainsi que des classements par temps, nombre de lancements et autres de tous les logiciels de la console. Enfin, une chose dérisoire mais que je tiens à signaler : les "Avertissements sur la santé et la sécurité" sont un logiciel à part entière, on a donc droit à un vrai logo lorsqu'on allume la console !! Et aussi l'affichage de la batterie qui sert à quelque chose (pas comme sur DS).

Fin de ce test finalement plus long que prévu. En espérant que cela vous ait plu et/ou vous ait appris des choses ! Comme dit en introduction je n'ai quasiment pas détaillé certaines fonctionnalités qui ne m'intéresse pas, tout simplement car pour moi une console de jeux est faite pour… Jouer !

La 3DS - Logiciels, menu et mini-jeux

Après que tout le monde ait donné son avis ou presque, il était temps que je donne le mien ! Dans ce post je vais surtout parler de la console en elle-même, de son physique…
Bref, de tout ce qui n'est pas logiciel, un peu en vrac.


Sa forme :
+ Assez standard, elle a quand même des angles un peu étranges (mais pas désagréables), avec son design en 3 épaisseurs. Je la trouve compacte et agréable à prendre en main, et elle donne une bonne impression de solidité. Les deux écrans sont plus grands et avec une plus grande résolution (en tout cas par rapport à la DS Lite), vraiment agréable.

- Le stylet (télescopique) est assez difficile à sortir de son logement en plein jeu ; il faut souvent mettre pause et regarder derrière la console pour y arriver. Sauf que justement, les boutons centraux (Select - Home - Start), avec leur tête de tactile mais qui n'en sont pas, sont compliqués à atteindre et à déclencher. Autre point négatif, je suis gaucher…

Sa couleur :
+ Les trois bleus (un par épaisseur !) sont très jolis je trouve. Elle ne fait pas "plastique" comme la Lite.

- Je l'ai répété moultes fois sur le forum, je la voulais rouge ! Et si possible sans ce tour d'écran noir (même si à l'usage on y fait pas attention).

Ses fonctions :
+ Le port SD, qui même si difficile à atteindre (on ne retire la carte pas bien souvent) est une sacrée avancée pour Nintendo et promet de belles utilisations. Le son est meilleur, ça s'entend même dans les menus ! Et le joystick est vraiment agréable sous le pouce, on sent sa précision. La molette du sans fil, qui permet en un seul geste de couper ou d'activer toute communication de la console.

- L'appareil photo minable pour ce qui est prendre des photos (mais suffisant pour de la RA). J'aurai préféré des boutons cliquables au lieu de molettes coulissantes pour le son et le réglage de la 3D, mais question de goût. La molette du sans fil (encore), qui est tout simplement un calvaire à déclencher ! Le nouvel emplacement du micro est aussi mal choisi (sous le bouton Start).

Ce qui aurait pu être économisé :
- Je ne suis pas grand adepte des appareils photos, je pense que leur utilisation sera marginale (même si sympathique). La carte SD : qui n'en a pas une chez soi ? Et dans le pire des cas, ça ne coûte même pas 10€. Les diodes !! Mon dieu il y en a partout : une pour dire que la console est allumée, une pour dire que la console est en charge, une pour le wifi, une pour l'APN externe, une pour les notifications, et encore une en plus si on compte le "3D" qui s'allume. C'est joli et ça fait sapin de Noël, mais non quoi, on en a pas besoin (mais on les paye !). Le port infrarouge à l'arrière. Sérieux, W-T-F ?!? La console mise tout sur le wifi, les connexions transparentes et continues, et on nous met un port infrarouge. Non mais je rêve quoi. Le socle de recharge également : un morceau de plastique, qui recharge la console sans que l'on puisse y jouer. Ah aussi, on a deux emplacements pour dragonne.

- Au niveau de la boîte aussi on peut trouver à redire. Elle est sobre et très jolie (c'est pas le problème), mais elle est en bon carton bien épais, plus le carton intérieur et ses formes bizarres qui entoure le tout. Et le pire, c'est les manuels : contrôle parental, démarrage rapide, guide StreetPass, et bien sûr le manuel complet d'utilisation. TOUS disponibles dans TOUTES les langues européennes. Bonjour le poids de la boîte. Et à côté de tout ce gâchis écologique et vénal inutile, on a même pas de film protecteur sur les écrans…

Enfin bref je critique, mais la console est quand même très bien ; juste pas parfaite.
En espérant que cet article vous a plu, et à un prochain pour un test de la 3D, du menu et des quelques applications intégrées !

La 3DS - Console, boîte et avis général

Je parle d'un temps que les moins d'un an ne peuvent pas connaître… Un temps où… J'avais un blog sur Next ! Enfin, un temps où je m'en occupais \o/


Présentation rapide, Jérémy, alias Ajimi, un des plus anciens membres du site et parmi les plus présents (pour le meilleur et pour le pire), étudiant en informatique à Besançon.
Fan de Okami - comme l'indique mon avatar, ma bannière (trouvée ici), le nom du blog et pour les plus perspicaces mon pseudo également -, de Smash Bros. - comme l'indique le thème du blog - et de Nintendo et Apple de manière plus générale.

Ce blog me servira à vous faire partager des conneries, des trucs sérieux, des trucs drôles (ou pas), et mes avis sur l'actualité vidéoludique du moment. Un blog quoi. Plus des tests 3DS, car j'ai pris la bonne résolution de tester pour Next tous les jeux que j'achèterais ! (Bon, faut-il encore que je la tienne.)

Pour commencer, voici mon code ami 3DS : 1676 - 3696 - 2884
Ainsi que le QR Code de mon Mii, qui ne me ressemble pas :

Image membre

Henshin-A-Go-Go-Baby !

Nippon

Ajimi
Seigneur
Avatar de AjimiEnvoyer un message à AjimiVoir la fiche et les codes amis de AjimiRang de Ajimi
Menu
Playing is believing.