Test de MadWorld sur Nintendo Wii

Sega le répète haut et fort, les jeux matures ont leurs places sur Wii comme sur toute autre console. MadWorld est le fruit de cette conclusion, un jeu extrême aussi bien techniquement que du côté scénaristique.

Deux couleurs et demi

MadWorld - Nintendo WiiUn menu extrêmement simpliste vous accueille lors du premier démarrage de MadWorld et vous annonce sans tarder la couleur, ou plutôt les couleurs. Dans ce monde étrange et décadent, tout n'est que de noir et de blanc. Seul le sang est d'un rouge clinquant. Ce choix original fait ressortir au maximum les éclaboussures écarlates provoquées par l'annihilation de vos adversaires. Le protagoniste principal, Jack, est tout aussi extrême que l'environnement monochrome qui l'entoure. Espèce de colosse armé d'un bras robotique avec tronçonneuse intégrée qui émet de la testostérone à 20 kilomètres, il participe au jeu de télé-réalité le plus violent qui ai jamais existé. Votre but est simple, traversé des quartiers où règne la loi du plus fort, remplis d'hommes revenus à l'état sauvage qui ne pensent plus qu'à s'entretuer. Ces hommes qui étaient auparavant civilisés sont l'objet d'un infâme chantage qui les a poussés a devenir ce qu'ils sont. C'est en fait le principe de la production américaine SAW qui a été adapté a des quartiers entiers, un virus mortel est diffusé et ne reçoivent un antidote que ceux qui accepte de tuer les personnes de leur voisinage et plus si affinité.

Le pire de la télé-réalité

MadWorld - Nintendo WiiVous participez donc au jeu télévisuel le plus atroce jamais créé. Cette émission nommée DeathWatch ne demande pas seulement de tuer les adversaires, mais de les abattres de la manière la plus horrible possible. Plus le meurtre est affreux, plus vous gagnez de points. Une fois un certain quota atteint, le boss du niveau vous provoque en duel, et l'éliminer vous permet de monter dans le classement pour espérer remporter la partie. Le gameplay est simple : l'environnement regorgeant d'objets capables de faire souffrir, plus vous en utilisez sur un adversaire avant qu'il ne meurt, plus celui-ci vous rapporte de points. Par exemple, encastrer un pneu ou une poubelle autour des bras d'un ennemi, lui planter un panneau de signalisation dans la tête, avant de l'empaler enfin sur un des pieux qui dépasse d'un mur rapporte beaucoup plus que de le tuer d'un simple coup de tronçonneuse. La justification étant bien sur le fait que pour émission de télé, il faut en mettre plein la vue des charmants téléspectateurs. Le bouton A pour attraper les objets, un geste de la wiimote pour l'utiliser, et votre imagination fait le reste !
Un personnage hilarant ressemblant fortement à Ruby Rhod, du film Le Cinquième Elément, les couleurs en moins, vient au beau milieu de chaque quartier proposez un mini-jeu décalé permettant de récolter de nombreux points en peu de temps. Qu'il faille envoyer les concurrents s'éclater dans une cible de fléchette à coup de batte de baseball ou les enfoncer dans des canons pour réaliser un joli feu d'artifice sanglant, chacun des défis est un grand moment de rigolade. Une fois que le maître des lieux vous estime capable de l'affronter, une cloche qu'il suffit de faire sonner pour accepter le duel apparaît. Il est évidemment possible de continuer à faire le ménage avant de consentir à aller faire la fête au roi des vilains. Chaque boss possède une méthode de combat unique qu'il faut comprendre pour espérer le vaincre, rendant les affrontements sympathiques et surprenants.

L'apologie du decoupage

MadWorld - Nintendo WiiC'est sans équivoque, MadWorld est un beat them all très cru. Outre cet aspect très sanglant, si on le compare à d'autres titres du même genre, il s'en sort considérablement bien. Par exemple, prenons le plus gros défaut de nombreux de ses congénères : la répétitivité. MadWorld propose des environnements et donc des méthodes de torture qui varient beaucoup au cours de l'aventure. Par ailleurs, à chaque fois que l'on ressent la moindre milliseconde de lassitude arrive un nouveau type d'ennemi ou une nouvelle arme gracieusement fournie par le sponsor de Jack. Si bien qu'on ne s'ennuie jamais, et c'est assez rare dans cette famille de jeux pour être signalé. Quelques défauts viennent tous de même noircir le tableau : la camera se révèle capricieuse et refuse parfois de se remettre en place naturellement ; il faut alors appuyer sur le bouton C pour la remettre à sa place manuellement. Autre tracas, la durée de vie se révèle courte même si on retournera indéniablement se refaire des parties de MadWorld régulièrement. Un mode multijoueur est également disponible, mais assez succinct. Il consiste en effet à rejouer les mini-jeux du fameux baron noir (présenté dans le premier paragraphe) accompagné d'un ami. Contrairement à la trame principale, celui-ci se révèle rapidement lassant. Dommage, car un véritable mode coopératif aurait pu être très intéressant.
Malgré ces petits défauts, MadWorld s'impose comme une référence du genre sur Nintendo Wii. Un titre très réussi à essayer de toute urgence si vous avez plus de 18 ans et que la brutalité sans limites ne vous rebute pas.

ebola le 25/3/2009

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

L'originalité des graphismes en noir, blanc et rouge n'est pas à démontrer. Si on y ajoute des décors travaillés et presque entièrement interactifs, on obtient un très bon résultat.

Son16/20

Les musiques collent bien à l'action et sont même parfois en rapport direct avec l'histoire. Les deux présentateurs un peu abrutis qui commentent les faits et gestes de Jack apportent un plus à l'immersion.

Durée de vie13/20

Une dizaine d'heures pour venir à bout de l'histoire principale, et même un peu plus si on traine. On reviendra forcément jouer un niveau de temps en temps.

Jouabilité16/20

Simple mais diablement efficace, le gameplay de MadWorld exploite très bien la Wii. La prise en main est rapide et les actions variées. Il suffit généralement de reproduire le mouvement avec la wiimote pour utiliser un objet, un dessin explicatif s'affichant à l'écran lorsqu’une action spéciale est possible. Le seul point noir est bien la camera capricieuse et le lock des ennemis qui saute sans raison.

Scénario16/20

On pourrait croire que l'histoire de MadWorld est très simpliste, mais les développeurs on fait preuve d'imagination et créé une trame intéressante. On apprend au fil du jeu que DeathWatch est bien plus qu'un jeu et que Jack n'est pas vraiment là pour le remporter.

Verdict

+ Monochrome mais pas
monotone
+ Très fun et agréable
à prendre en mains
+ Les décors bourrés d'objets
utilisables

- Un peu court

Très Bon

16/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

MadWorld

Niveau d'attenteImpatienceImpatienceVoterPlus d'infos

En images

MadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo WiiMadWorld - Nintendo Wii