Test de Mario Strikers Charged Football sur Nintendo Wii

Après un Excite Truck de qualité, bien que contenant plusieurs lacunes, comme l’absence du online par exemple, Nintendo nous a laisser un petit temps de répit avant de lancer le tout nouveau Mario Strikers Charged Football, premier Mario sur Wii, et premier jeu à utiliser les capacités online de la console ! Autant vous dire que l’évènement est important, d’autant plus que les vrais bons jeux sur la console se font beaucoup attendre.

Mario et le football

Mario Strikers Charged Football - Nintendo WiiMario avait déjà pu s’essayer aux joies du football sur Gamecube fin 2005, et avait attisé les foudres de bon nombre de joueurs déçus par une réalisation trop brouillon et un contenu trop limité. Cependant, c’est sur ces bases que s’est construit ce nouvel épisode D’ailleurs, on remarque tout de suite cette inspiration à travers le style graphique très crayonné de la jaquette. De surcroît, le nouvel opus se montre encore plus agressif, faisant ainsi référence à son petit frère tout en montrant l’évolution.

Le foot façon Nintendo

Mario Strikers Charged Football - Nintendo WiiPour rafraîchir les mémoires, rappelons le concept plutôt spécial de Mario Strikers. Ici, le ballon normal est remplacé par un ballon d’acier (dont nous expliquerons les spécialités plus loin), le terrain de jeu se trouve dans tous les environnements possible, et est entouré d’un mur électrifié, et les joueurs ne sont plus que cinq par équipe (en comptant le goal). Il faut oublier les repères de nombres de but marqués au football normal : les scores grimpent facilement, bien qu’entre joueurs de bon niveau, la lutte peut se voir très acharné et les buts plutôt rares. Ici, les règles du football sont oubliées. Les matchs se déroulent au fil des tacles à gogo, et il vous faut jouer des coudes si vous voulez vous en sortir. On en arrive, après quelques minutes de jeu, à comprendre que dans Mario Strikers le terrain se transforme en véritable champ de bataille, où agressivité et coups bas règnent en maîtres. Le principe est simple : qu’un joueur ait la balle ou non, et que vous vous trouvez à proximité de lui, rentrez lui dedans ! « Pas de quartiers », voilà la devise de Mario Strikers. Mais pour les plus fins, n’ayez crainte, car les dribbles et autres feintes sont aussi de la partie pour vous frayer un chemin jusqu’au but adverse.
Les équipes sont composées de cinq joueurs : le capitaine (que vous pourrez choisir parmi 9 des grandes figures de Nintendo, et qui dispose de pouvoirs spéciaux), les équipiers (des personnages comme Koopa ou Toad), et le goal (un crocodile, toujours le même). Évidemment, chacun possède ses propres capacités, ses points fort, et ses points faibles, qui influent beaucoup sur le style de jeu. Par exemple, Yoshi sera rapide, mais Bowser sera beaucoup plus puissant. A ce propos, on retrouvera les personnages habituels, comme les frères plombiers, Peach, Wario, Donkey Kong... etc
Les objets restent classiques pour l’univers Nintendo, c’est-à-dire les carapaces, bananes, bombes, champignons, Chomp ou autres étoiles.

Les nouveautés

Mario Strikers Charged Football - Nintendo WiiRentrons dans le vif du sujet. Pour résumer la chose, on pourrait qualifier le jeu de riche. Non pas qu’il coûte plus cher (au contraire il ne vous est proposé qu’à 50€), mais le fait est que l’opus offre un jeu indéniablement meilleur par rapport à son prédécesseur. On peut d’abord citer le ballon en métal dont je vous parlais plus haut, qui, au fur et à mesure des passes, se charge d’énergie, et ainsi change de couleur. Plus il va vers le blanc, plus un tir de votre part sera puissant et efficace.
Les « méga frappes », qui je vous le rappelle sont propres à chacun des capitaines, ont aussi eu leur compte de rénovation. Ainsi, on garde le même principe de charger longtemps sa frappe en restant appuyé sur le bouton de tir, on garde l’arc de cercle avec la barre à arrêter au bon moment, mais cette fois l’endroit où vous l’arrêtez agit sur deux facteurs. La première fois, la zone d’arrêt correspond au nombre de ballons qui seront envoyés, tandis que la seconde détermine leur vitesse. Suite à cela, donc si le joueur parvient à exécuter cela sans intervention de l’adversaire, ce dernier va devoir jouer le rôle du gardien de but, et stopper les ballons à l’aide de la wiimote. Pour se faire, pointez la télécommande vers l’écran devant les ballons, et appuyez sur A pour les détruire ! Sauf qu’en fonction des facteurs cités dessus, le challenge pourra s’avérer bien difficile.
Autre nouveauté, c’est l’apparition d’un pouvoir spécial pour chaque capitaine parmi les objets du match. Ceux-ci vous seront d’ailleurs signalés, en plus de leur icône en haut de l’écran, par les supporters qui crieront le nom du capitaine. Par exemple, le pouvoir de Mario est de se transformer en Super Mario pour écraser tout le monde, Donkey Kong exécute au grosse charge au sol et envoie valser ses opposants, Yoshi se transforme en œuf, Bowser crache des flammes... etc Bref, un très bon moyen pour faire le ménage dans le camp adverse et s’offrir la possibilité de caser une méga frappe !
Les équipiers, quant à eux, bénéficient d’une plus grande importante dans le déroulement de la partie. En effet, ils exécuteront, si vous chargez assez longtemps votre tir, un tir propre à chacun d’eux et qui, si la balle ne va pas dans le filet, engrangera des dommages temporaires au gardien, lui faisant perdre sa garde et vous permettant de marquer plus facilement.
Enfin, une sympathique avancée, c’est la présence d’un public intégralement en 3D, rendant au stade une ambiance des plus hystériques. Ça bouge de partout !

Le gameplay

Mario Strikers Charged Football - Nintendo WiiPour cet épisode il faut avouer que les développeurs on changé radicalement les commandes de jeu. Autant que pour le prédécesseur, les touches pouvaient s’apparenter un chouia à un jeu de football classique, autant sur Wii, la donne est changée à cause de la wiimote. Ainsi, on obtient un résultat relativement bien pensé, malgré qu’il faille un certain temps d’adaptation (du moins pour ceux ayant joué à l’opus précédent), et que certains inconforts se fassent ressentir. Par exemple, le bouton de tacle, n’est autre que la croix multidirectionnelle, et oblige à allonger son pousse, souvent au détriment d’une bonne réactivité pour les passes avec le bouton A. D’autres commandes sont pourtant plus originales, et finalement plutôt instinctives, à l’image des percussions avec les adversaires s’obtenant en secouant la télécommande.
Le jeu est rapide et pas mal bourrin, lui conférant un petit côté défouloir et parties de rigolade entre amis, mais n’en est pas moins technique, le fait est qu’il n’est parfois pas facile de se frayer un chemin jusqu’aux buts adverses sans se faire tamponner, et qui plus est d’arriver à sortir une méga frappe. Le timing est donc très important, afin de faire des frappes assez puissantes mais sans oublier les adversaires qui vous attendent au carrefour.

Les modes de jeu

Mario Strikers Charged Football - Nintendo WiiParmi les différents modes de jeu présents, on retrouve le mode Domination, un solo classique où l’on peut paramétrer ses propres matchs, le mode Coupes, où vous enchaînez une série de matchs pour tenter de remporter le tournoi et ainsi débloquer du contenu, le mode Challenges, qui propose des matchs prédéfinis avec des thèmes spéciaux, le mode Entraînement, et la grande nouveauté : le mode Online.
Etendons-nous plus précisément sur ce dernier. Pour chaque Mii de votre console, il y a un compte différent. La connexion au service est un peu longuette, mais on finit par arriver sur le menu online. Vous y trouverez quatre choix. Le premier, le mode match amical avec un joueur avec qui vous avez échangé votre code ami. Le second, la liste d’amis, là où vous entrez les codes amis des personnes avec qui vous voulez jouer en particulier. Le troisième, qui vous permet d’accéder aux différents classements établis (votre position ou le top 10, que ce soit au niveau quotidien ou au niveau de la saison, soit une semaine). Enfin, le quatrième est le mode officiel, qui permet de rechercher automatiquement un adversaire parmi les joueurs connectés. A noter que vous pouvez aussi jouer avec un coéquipier physique à côté de vous pour jouer online. Vous serez alors opposés à deux autres joueurs dans votre cas. La recherche se faire rapidement, puis arrive une indication sur la qualité de la connexion. Les deux joueurs choisissent les capitaines et équipes, et le jeu commence !
Le problème, c’est que l’indication sur la qualité de connexion se trouve parfois erronée. Il n’est pas rare de tomber sur quelqu’un avec une mauvaise connexion, cela entraînant des lags (saccades), et rendant parfois la partie limite jouable. Mis à part ce petit point noir, le service est correct, comme on nous l’avait annoncé, c’est-à-dire simple et sécurisé. Pas de quoi s’attendre à un concurrent du Xbox Live, comme prévu.

ebola le 21/1/2009

Evaluation du jeu

Graphismes15/20

Bien qu'il ne faille pas s'attendre à du très spectaculaire, le jeu rehausse nettement la barre par rapport à sa petit frère, en apportant des textures plus riches, des effets plus nombreux, un public en 3D, et une bonne fluidité en mode offline. En effet, le mode online a souvent tendance à amener pas mal de lags, nuisant ainsi sur la qualité de jeu. Dommage...

Son13/20

Les musiques sont généralement ternes pour laisser place aux divers bruitage, mais elles restent variées et sympathiques. Certaines boucles énervent rapidement (comme lors de la connexion au online), tandis que d'autres morceaux font plaisir à entendre après un beau but. Un peu mitigé donc, mais de la qualité tout de même, compte tenu des bruitages très bien faits.

Durée de vie14/20

Même si on peu se douter qu'on fait relativement rapidement le tour du soft, il n'en reste pas moins que grâce à un solo plutôt correcte, un multi idéal et au potentiel presque infini pour les parties entre amis, ainsi qu'un online présent, le jeu nous assure de bonnes heures de détente, et un challenge hardi grâce au online pour les plus motivés.

Jouabilité14/20

Avec des un système de jeu plus recherché, et ainsi plus technique, nul doute que Mario et sa bande avancent dans le bon sens, et atteignent ici un niveau très correct, rendant le jeu accessible aux nouveaux comme aux habitués. Les contrôles au couple wiimote/nunchuk peuvent se faire un tantinet déconcertant pour ceux ayant tenté l'expérience sur Gamecube, mais rien de bien rebutant, et les nouvelles habitude ne tardent pas à arriver.

Scénario--/20

Verdict

+ Assez complet
+ Gameplay intéressant
+ Globalement bien
réalisé.

- Lag en ligne
- Solo léger

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Mario Strikers Charged...

En images

Mario Strikers Charged Football - Nintendo WiiMario Strikers Charged Football - Nintendo WiiMario Strikers Charged Football - Nintendo WiiMario Strikers Charged Football - Nintendo WiiMario Strikers Charged Football - Nintendo Wii