Test de Le Parrain : Pouvoir et Manipulation sur Nintendo Wii

Une fois n'est pas coutume, commençons par la fin. Malgré la bonne volonté des développeurs, on constate de l’aliasing partout et même du clipping, notamment pendant la conduite de voiture. Les décors sont assez vides, plusieurs immeubles se ressemblent comme des gouttes d’eaux, et l’ambiance générale est mal retranscrite. Au niveau de la maniabilité, certains choix ne sont pas bons, les menus ne sont pas très intuitifs, et la Wiimote n’est pas complètement exploitée. Mais alors que reste-t–il ?

Racket, corruption et meurtre : le leitmotiv du jeu

Le Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiLe Parrain bénéficie d’un scénario solide calqué sur le film : il s’agit du fil conducteur qui vous tiendra en haleine durant votre ascension au sein du clan Corleone.
Tout débute par le recrutement au sein de la famille : le clan vous donne une petite chambre dans laquelle vous pourrez regagner de l’énergie, mais aussi et surtout sauvegarder. Au fur a mesure de votre progression, vous serez amené à débloquer ou acheter d’autres chambres dans la ville de New York, celle-ci regroupant 5 quartiers, du new Jersey à Brooklyn en passant par Little Italie. En somme pas mal de ballades en voiture s’offrent à vous. Celles-ci sont peu nombreuses mais leurs conduites différe et elles sont relativement agréables.
Chaque famille possède un quartier et son propre réseau de racket, ainsi qu’un quartier général.
Outre le scénario principal, qui progresse par l’intermédiaire de missions, vous aurez le loisir d’agir à votre convenance dans le but d’amasser le maximum d’argent, mais aussi d’amasser des points de respect.

Money is Money

Le Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiIl existe une multitude de façons d’obtenir de l’argent comme le basique racket des bibliothèques, des bouchers ou des barbiers, souvent mal protégés par les familles adverses. Bien sûr, vous ne devez pas hésiter à les malmener pour obtenir leurs « dons » journaliers.
La négociation se traduit sous la forme d’une jauge qu’il faudra remplir dans le but de tomber d’accord avec le patron de la boutique. Pour cela, vous pourrez vous contenter de le menacer, le tenir par le col, le plaquer contre le mur, le frapper, le tenir en joug, etc…
Le but étant de trouver son point faible. Évidemment, il ne faudra surtout ni le tuer, ni le faire devenir fou, car si tel était le cas, il se défendrait jusqu'à la mort, synonyme de défaite pour vous.
Dans certains cas, le patron de la boutique vous demandera de l’aide, comme de le débarrasser de squatteurs ou d’exploser la voiture du voisin qui le gêne. Du coup, vous toucherez votre prime juste après la réalisation de cette mini-mission.
En cas de succès de la négociation, vous obtiendrez de l’argent tout les jours, mais aussi quelques points de respect au moment de la conclusion de l’accord. Évidemment, votre revenu journalier sera amputé par la part de la famille.
Il sera fréquent qu’un succès dans le racket vous permette d’ouvrir la porte du fond et de visiter le bâtiment de fond en comble, et de tomber par exemple sur une rentrée d’argent supplémentaire, ou bien une fabrique de faux billets, un cercle de jeu, ou encore une petite maison close. Au passage, n’hésitez pas à faire exploser les coffres forts que vous trouverez pendant votre visite.
Avant d’aller plus loin, certains d’entre vous doivent se poser la question à quoi servent ces points de respects ? Grâce à eux, vous pourrez débloquer des capacités supplémentaires comme améliorer la précisions de vos tirs, augmenter votre vie ou bien le pourcentage de vos revenus, et même votre pouvoir de négociation, ainsi que vos capacités au corps à corps. Certains mouvements ou capacités sont bloqués au départ, mais en augmentant vos niveaux de respects, ceux-ci seront disponibles un peu plus tard. Un côté du jeu bien sympathique qui lui donne une touche de RPG.

Money is Money for ever

Le Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiL’argent reste le but principal du jeu, mais il faudra aussi gravir les échelons de la hiérarchie du clan : généralement, les promotions se feront pendant le scénario principal et parallèlement à votre degré de respect. On se remémorera bien sûr au passage quelques scènes frappantes du film. Il y a aussi ce que l’on pourrait appeler les missions secondaires du jeu. Elles se divisent en deux parties : tout d’abord la liquidation pure et simple d’une personne, pour laquelle vous pourrez obtenir un bonus sur la façon de le tuer (headshot, étranglement, le jeter par-dessus un toit ou dans le feu, bref vous aurez une palette conséquente d’actions pour parvenir à vos fins). L’infiltration sera parfois de mise pour ne pas être repéré : le personnage avancera de façon plus lente, mais vous pourrez arriver par derrière et étrangler votre victime en silence. Encore un côté sympa qui changera le rythme du jeu, et rappelant quelque peu le célèbre Hitman.
La deuxième partie des missions annexes se révèle être un ensemble de faveurs à rendre à certaines personnes, notamment conduire un camion d’un endroit à un autre, corrompre un policier... bref beaucoup de variété là aussi.
Une nouvelle question vient alors se poser : Que va-t-on faire de cet argent durement gagné ? On pourra acheter des habits (il est vrai que la tenue de départ n’est pas très sérieuse pour un mafieux), se ravitailler en munitions, mais aussi upgrader ses armes au marché noir, certaines étant très chères à améliorer mais bougrement efficaces en fin de compte. En parlant de cela, vous aurez à votre disposition trois pistolets, un fusil a pompe et une mitraillette (tous upgradables jusqu’au niveau 3), ainsi que des bombes, de la dynamite, des cocktails molotovs, et la possibilité de transporter une batte de baseball ou une barre à mine, ainsi que le fil nécessaire à l’étranglement. En somme tout un arsenal rien que pour vous ! On pourra racheter des casinos et corrompre les policiers pour qu’ils ferment les yeux un instant ou même pour qu’ils vous donnent un coup de main.
Il y aussi une multitude d’histoires ou de quêtes annexes, non répertoriés dans les deux contrats. Il vous faudra interroger les gens dans les immeubles, pour quelques fois découvrir par exemple qu’un photographe a pris des clichés compromettant du chef de la police. Contrairement aux autres quêtes, celles-ci ne sont pas affichées sur la carte, mais resteront dans votre inventaire dans la section objectif.

Guerre des gangs

Le Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiDevenir un Don et être le maître de New York reste le but suprême du petit mafieux qui sommeille en vous. Vous devrez donc vous défaire de toutes les personnes qui gênent votre progression.
La wiimote sera votre arme pendant que vous vous déplacerez grâce au nunchuk. Un lock est disponible sur le bouton Z, alors à quoi sert le pointeur ? Vous aurez déjà la possibilité d’utiliser un mode libre, qui est bien moins efficace que le lock mais très utile pour faire exploser des tonneaux de produits inflammables qui se trouvent prêt des ennemis. En lockant la cible vous aurez la possibilité de lui tirer dans les jambes, dans les épaules pour le désarmer, ou dans la tête pour un headshot (bien que difficile au début quand les capacités sont faibles). Tirer dans les genoux peut servir à passer un barrage de police ou infiltrer un commissariat sans tuer, ce qui vous évitera de vous faire attaquer par un millier de policier. Désarmer un adversaire est aussi intéressant pour l’interroger ou le tuer d’une autre façon dans le but d’obtenir un bonus. La wiimote prouve d’ailleurs que l’on peut l’utiliser de belle manière dans les combats de corps à corps, et cela deviens très intuitif : on simule les coups de poings, on ramène les deux partie de la manette vers sont visage et on donne un coup de boule, on les rapproche de manière répétée pour étrangler une adversaire... Ceci nous laisse un bel espoir pour les futures productions de ce genre utilisant les capacités de la console.

A plusieurs c’est toujours meilleur

Le Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiEn montant dans la hiérarchie de la famille, vous deviendrez plus fort et pourrez attaquez des bâtiments plus gros et mieux défendus. Néanmoins, certains entrepôts ou maisons seront extrêmement difficiles à conquérir tant le nombre de personnes qui les défendent est conséquent. C’est là que votre statut dans la famille jouera un rôle important, car vous pourrez soit louer un mercenaire, soit faire appel à une escouade de 4 tueurs. Pour cela il vous faudra remplir une jauge en tuant et rackettant. Une fois cela fait, appelez l’escouade pour attaquez plus facilement des grands entrepôts ou casinos.
L’IA n’est pas formidable mais l’on a vu bien pire, cela reste honorable. Ils vous défendent bien et font le tour des bâtiments pour chercher d’autres portes. Les ennemis non plus ne sont pas très intelligents, mais l’élite de chaque famille reste quand même un ton au dessus des autres.
En attaquant un entrepôt complet vous déclencherez une guerre des gangs. New York est à ce moment là sous une pluie de balles, de courses poursuites, de barrages, etc.… Pour rapidement faire cesser cette tuerie, il faudra soit faire exploser un commerce adverse, soit payer le FBI. Quelques fois la police sera aussi de la fête et ce sera une vraie guerre dans laquelle vous vous serez embarqué. Autant dire que pour s’en sortir vivant, il vous faudra pas mal de talent. La police intervient généralement pour les dégâts annexes de la guerre des gangs. En tuant des innocents ou des policiers, vous faites augmenter votre jauge contenant 5 niveaux. Il y a quelques banques sur la carte ; les attaquer fait partie des bonus, mais se défaire des policiers par la suite n’est pas facile, il faut bien repérer les lieux pour ne pas se retrouver en pleine fusillade.

Le Parrain est un jeu qui aurait pu être très bon. Beaucoup plus de travail sur l’environnement et l’ambiance générale l’auraient aidé, mais force est de constater que les licences de films sont vendeuses sans trop d’efforts.Dommage, voila le maître mot qui règne dans nos esprits. Il en contentera certains tandis que d’autres éprouveront une certaine déception, attention donc à cet achat, d’autant plus que Scarface pointe le bout de son nez...

Bruni-Mamon le 21/1/2009

Evaluation du jeu

Graphismes8/20

C’est le point noir du jeu, les défauts sont nombreux, même si sur Wii il ne faut pas s’attendre à de l’arrache rétine. C’est du niveau PS2. De l’antialiasing et des efforts sur la profondeur de champ aurait par ailleurs été les bienvenus. L’ambiance globale de l’époque n’est pas très bien rendue, faute au manque de modèles de voitures, aux quartiers différents mais pas assez pour voir une vraie rupture, ou aux gens dans les rues qui ont tous les mêmes occupations. Tout cela est dommage pour l’ambiance générale.

Son14/20

Sans être fantastiques, les bruitages des armes à feu et des explosions sont bien rendus. La musique générale est celle du film et colle bien au jeu.

Durée de vie17/20

Il vous faudra minimum 20 à 25 heures pour finir le jeu sans accomplir toutes les quêtes et les contrats annexes. Dans le cas contraire, on tournera plutôt autour des 50 heures.

Jouabilité14/20

Les combats au corps à corps se rapprochent de l’idéal avec une bonne réactivité par rapport à la wiimote. On notera que les choix des boutons ne sont pas toujours judicieux et les menus peu commodes, mais rien de rebutant.

Scénario15/20

Le scénario du film est repris dans les grandes lignes, et cela reste assez solide.

Verdict

+ beaucoup de contenu
+ grande liberté d'action
+ grosse durée de vie

- licence peu approfondie
- graphismes décevants
- ambiance peu recherchée

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Le Parrain : Pouvoir et...

Niveau d'attenteAucun voteAucun voteVoterPlus d'infos

En images

Le Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiLe Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiLe Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiLe Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo WiiLe Parrain : Pouvoir et Manipulation - Nintendo Wii