Vous avez sûrement déjà entendu un journaliste où un testeur de jeu dire qu'il allait donner un avis objectif sur quelque chose, mais à vrai dire cette expression est totalement débile. L'objectivité, c'est décrire les choses comme un « objet », et non comme une « sujet » pensant (subjectivité). En fait quand on parle de test, il ne faut pas être objectif, mais simplement « honnête », être capable de trouver les bons cotés d'un jeu sorti sur une console que vous n'aimez pas par exemple, ou savoir dire du mal d'un jeu fait par votre éditeur préféré.

Ouais, enfin ça c'est la théorie, et il est clair que descendre en flèche un mauvais jeu ou en encenser un très bon, c'est simple. Ce n'est clairement pas le cas pour un jeu à la fois complètement raté et... énormément bien foutu ! Mais avant de lâcher les fauves et de décortiquer point par point ce qui est bon ou pas dans FFCC : The Crystal Bearers, il faut poser les bases. Voici donc un petit bout de ce que l'on ne voit jamais dans le milieu : un test objectif.

Point de vue objectif : le ciel est bleu

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiTout d'abord le jeu se compose d'une grande aventure principale avec un scénario ponctué de mini-jeux, comme par exemple une scène de chute libre où vous devez shooter des monstres volants, ou bien une scène dans laquelle vous devez empêcher des soldats montés sur des chocobos de rattraper votre carriole.

En ce qui concerne l'histoire, elle prend place dans le monde des Final Fantasy Crystal Chronicles, à une époque où la race des lyltis a réussi à éradiquer la race des yukes, et domine les deux classes restantes : les paisibles clavats et les fougueux selkies, peuple de rebelles. Les choses commencent à tourner au vinaigre lorsque, sorti de nulle part, un yuke apparaît et sème le trouble dans le royaume...

Le personnage principal, Layle, est un jeune clavat très arrogant et adepte de la punk-attitude, qui dispose du pouvoir de télékinésie grâce à un cristal incrusté dans sa joue. Il croise très tôt le chemin d'Amidatelion, le fameux yuke qui pose problème, ainsi que ceux d'une poignée de personnages aux points de vue et aux motivations toutes différentes, mais tous plus ou moins obnubilés par son pouvoir. Il y a dans ce lot le dénommé Cid, personnage récurrent de la série Final Fantasy, qui renoue ici avec ses origines d'inventeurs.

Voilà tout ce que l'on peut dire sans faire parler son cœur, à part que le ciel est bleu et que le héros est blond. Et maintenant nous pouvons déchaîner les enfers...

Un seul mot d'ordre : bizarre

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiLe problème avec Crystal Bearers, c'est qu'on ne peut pas en donner un avis véritablement honnête sans en venir à la conclusion : ce jeu est vraiment très bizarre. C'est... comment dire ? Comme si les développeurs s'étaient réunis en disant « Bon, les gars, on va faire un action-rpg sur Wii, la console des débiles profonds, alors on va leur faire croire qu'on fait un bon jeu, mais on leur enlève tous ce qu'on fait d'habitude et à la place on met des idées totalement loufoques, genre une caméra à la première personne optionnelle et complètement inutile, ou une option pour prendre des screens dans le jeu. »

De là un autre membre du staff aurait répondu : « Ha ouais trop fort ! On va trop les prendre pour des débiles les mecs. Alors déjà faut qu'on fasse un rpg avec des monstres, mais aucune arme pour le héros ! x) », et son collègue de répliquer : « Pas mal, pas mal, mais moi j'ai encore mieux ! Un rpg comme Zelda, avec un monde ouvert, mais sans mini-carte pour aider le joueur dans ses déplacements ! :p », tandis qu'un troisième, arrivé dans la bataille, aurait ajouté : « Et pis on fera des tas de pnjs modélisés à la perfection, qui agiront de façon plus naturelle que dans Final Fantasy XIII, car ils se déplaceront de partout avec leur propre intelligence. » De là ses deux camarades l'auraient regardé et traité d'idiot, mais il aurait répondu : « Nan mais attendez les gars, le truc... C'est qu'on pourra pas leur parler !!! xD », provoquant le fou-rire et l'approbation de tous.

Si cela ne s'est pas passé comme ça, je ne vois pas comment on en est arrivé à un tel résultat...

Coté pile...

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiVoilà, c'est dit, Crystal Bearers se veut donc être un jeu typé A-rpg, mais se base uniquement sur le pouvoir de prendre les éléments du décors ou les monstres et de les jeter. Est-ce une bonne chose ? Nous serions tenté de dire non, mais à vrai dire le résultat est vraiment étonnant de précision. Absolument tout les objets ou personnage du jeu est portable, cela va des pauvre habitant en ville aux monstres des contrées sauvages (excepté les plus gros cela va de soi), en passant par les petits arbres, les caisses, les pancartes... Le tout avec une fluidité rarement égalée sur la dame blanche de Nintendo.

Malgré des graphismes hallucinants (notamment un ciel d'une beauté à se damner), et des objets et pnjs à foison, qui plus est ultra dynamique et régit par un moteur physique quasi sans faille, le jeu ne souffre d'aucun lag.

L'ambiance n'est pas en reste. La bande-son est à la fois décalée et très diversifiée, mais elle arrive tout de même à être de très bonne qualité. Idem pour le scénario, qui décrit un monde en crise avec une pointe d'humour omniprésente. Tous les personnages du jeu ont une vraie âme, et il sera même difficile de savoir qui est méchant ou gentil avant la fin de le l'histoire. On est loin des Final Fantasy classiques et des héros efféminés en pleine crise existentielle. Layle, le héros, n'a peur de rien, et c'est sans complexe que les méchants du jeu tuent et pillent d'innocentes personnes. On remarque à peine l'absence de sang tant les dialogues et la violence de certaines scènes laisse sans voix.

A titre de comparaison vous pourrez toujours regarder un des vieux film Star Wars : humour et violence, le tout saupoudré d'allusions sexuelles soft, voilà exactement l'ambiance de Crystal Bearers. D'ailleurs il est important de noter que les nombreuses cinématiques en moteur de jeu offre des scène d'action et de combat digne des plus grosses productions actuelles de Square-Enix.

...et coté face

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiMais qu'est-ce qui vient troubler ce tableau idyllique dans ce cas ? De quoi se plaint-on ? A vrai dire tout ce qui compose ce jeu peut devenir sujet de discorde. Pour les détails les moins importants, on notera un design des personnages assez étrange, un style qui ne plairait peut-être pas à tous. La bande-son est aussi logé à la même ancienne : entre cornemuse et harmonica, l'ambiance western spaghetti/steam-punk est en contraste avec ce qui a fait la renommé de la série.

Niveau gameplay, là aussi, il y a de quoi rager pour le fan pur et dur. Adieu les armes classiques, bonjour le pointeur et la télékinésie. Les équipements du jeu semblent n'être là que pour faire joli. Ils renforcent vos caractéristiques mais le résultat en combat ne se fait pas ressentir plus que ça (seuls quelques objet possède des effets spéciaux). Il y a cependant un système de créations d'objets assez intéressant. Il suffit de trouver des ingrédient de par le monde et de les synthétiser chez nos amis les mogs. Vous pouvez même grâce à cela changer le dessin sur la veste de Layle. Gadget diront certains, surtout lorsque l'on compare cela aux systèmes de combat des autres Crystal Chronicles.

Un autre point négatif concerne la progression : totalement chaotique ! Le monde est à peine moins grand que celui de Zelda Twilight Princess, et pourtant on arrive à s'y perdre bien plus souvent. Tout d'abord les routes ne sont pas linéaires, ce qui est un bon point, mais il n'y a aucune carte dans le jeu hormis une carte globale représentant la région dans son ensemble, avec un petit résumé de l'endroit où vous devez aller. Trop peu pour être utile. On se croirait clairement revenu à l'époque de Zelda 1 et Zelda 2, perdu dans un monde énorme avec pour seul indication « rejoint tel ou tel point ».

Ne vous étonnez donc pas si vous vous perdez toutes les cinq minutes parce que vous n'avez pas compris que vous deviez soit rebrousser chemin, soit sortir par une porte que vous pensiez fermée, c'est tout à fait normal. Si vous cherchez sur le net, vous pourrez découvrir le point noir de tous ceux qui ont fait le jeu (et j'en fais partie) : retrouver les ruines souterraines vers la fin du jeu. La présence d'une carte détaillé m'aurai clairement évité deux heures de recherches dans le jeu et sur des forums américains, tant l'entrée était relativement simple à voir.

A ce constat mitigé s'ajoute encore quelques détails désagréables. Par exemple il n'y a que quelques villageois qui accepteront de vous parler, les autres resteront aussi muets que les habitants d'Hyrule dans Twilight Princess. Les mini-jeux aussi restent plus frustrants qu'amusants, même s'ils sont nombreux (beaucoup sont même cachés). Peu d'entre eux sont clairement expliqués, ce qui donne une impression de jeu mal fait ou pas fini. Il y en a même un que vous êtes obligés d'abandonner, car le refaire inlassablement ne vous apportera qu'un game over...

Entre le marteau et l'enclume

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiOn ne peut pas conclure ce test sur une note négative, cela relèverait tout simplement malhonnête, seulement il est clair qu'on peut pas non plus dire que ce jeu soit la révélation de l'année, même s'il a de grandes qualités. Tout juste peut-on lui accorder le nombre porte-malheur, « 13 », qui lui sied à ravir. Ses nombreuses qualités sauront plairent à ceux qui pourront lui pardonner ses nombreux défauts. Ces défauts, quant à eux, sont beaucoup trop gênants pour ne pas être mentionnés. Voilà donc un jeu à l'ambiance unique, totalement décalée avec la production classique, qui devrait plaire une petite communauté de fan fidèles et dévoués, et laissera les autres indifférents.

Yah le 14/2/2010

Evaluation du jeu

Graphismes18/20

Décors assez vastes, petits coups de vents dans les cimes d'arbres, pluie, neige, effet de chaleur, ciel bleu... Nous tenons là un des plus beaux jeux 3D de la Wii, assurément.

Son15/20

Les musiques ont tendance à se répéter, mais ce n'est que pour le plus grand bien de nos oreilles. Néanmoins il faut avouer que l'ambiance musicale peut surprendre par son coté country.

Durée de vie13/20

Comptez 12 heures à peu près pour le finir une première fois (en prenant une soluce pour les passages les plus embêtants peut-être). Le new-game + (refaire le jeu avec les équipements de l'ancienne partie) vous aidera à mieux comprendre le scénario et à trouver les nombreux secrets du jeu.

Jouabilité13/20

Cela demande un certains temps d'adaptation mais le principe de prendre et de jeter peut s'avérer jouissif, surtout lorsque vous comprenez que TOUT put s'attraper, même certaines choses que vous lancent vos ennemis. En revanche l'absence de carte et la caméra semi-fixe contrôlée par la croix de la Wiimote (problème rencontré dans tous les jeux 3D de la Wii), peut évidemment poser problèmes aux plus réticents ou à nos amis poulpes qui ont des ventouses à la place des mains.

Scénario17/20

Le background du jeu se repose sur le monde déjà existant de FF Crystal Chronicle, dans le futur. Les situations rencontrées comme les personnages vous rappelleront surement les meilleurs moments de certains Final Fantasy, notamment la scène du bal (jouable). Qui plus est tous les personnages principaux ont différentes facettes, ce qui les rend tous attachants.

Verdict

+ Les graphismes à couper
le souffle et respirant
la vie
+ Une vraie histoire avec
des mecs qui en ont dans
le caleçon
+ Un ovni vidéoludique
comme on les aime sur
la dame blanche

- Le jeu donne souvent
l'impression d'être fini
avec les pieds
- Pas de **bip** de carte
pour se repérer !
- Un peu trop court

Bon

13/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Final Fantasy Crystal...

En images

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo WiiFinal Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers - Nintendo Wii