Test de Fire Emblem : Radiant Dawn sur Nintendo Wii

14 mars 2008. Une belle date puisque c'est ce jour là que la France se vu gratifiée de l'arrivée d'un nouveau Fire Emblem (le dixième du nom pour être exact). Suite de l'épisode Gamecube -Path of Radiance-, cette monture Wii entièrement réalisée en 3D arrivait à point nommé pour raviver la flamme de tacticien qui sommeil en chacun de nous.

Du côté des Méchants ?

Fire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiPath of Radiance nous présenta Tellius, un continent où cohabitaient deux races bien distinctes : les Beorcs (les humains, Enfants de la Sagesse) et les Laguzs (êtres pouvant revêtir une forme animale, les Enfants de la Force). Mais dans un Fire Emblem, la paix ne dure jamais bien longtemps... La soif de sang du maléfique roi Ashnard de Daein était la cause de cette nouvelle guerre et c'est ainsi que le mercenaire Ike (un nom qui ne doit pas être inconnu aux joueurs de Super Smash Bros Brawl), et ses amis c'étaient retrouvés à défendre le petit royaume de Crimea au péril de leur vie. Aidé de nombreux alliers recrutés tout au long de son voyage, Ike se dressa comme le héros de cette guerre et vainquit Ashnard. Mais tout cela n'était qu'un début. Trois ans plus tard débutent les événements de Radiant Dawn. Daein, grand perdant de la dernière guerre, subit l'occupation cruelle de Begnion, désormais plus grand empire du continent. L'héroïne de notre histoire, Micaiah (aussi appelée la Chevelure d'Argent) est à la tête d'un petit groupe de rebelles échappant encore et toujours à l'envahisseur, la Brigade de l'Aube. Aidée du voleur Sothe (personnage déjà présent dans le dernier épisode), de ses pouvoirs de clairvoyance et de ses autres compagnons, elle ne cherche qu'a redonner à son pays sa gloire d'antan. Au cours de ses aventures, le groupe a vent d'une rumeur : il semblerait que le roi Ashnard ai eu un fils illégitime. Micaiah se met alors immédiatement à sa recherche, persuadée qu'il est l'unique espoir de Daein...

L'Histoire sans Fin

Fire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiLe jeu étonne par sa longueur. Le cheminement, linéaire, se découpera en quatre grandes "Parties", elles mêmes composés de (très) nombreux chapitres, un chapitre correspondant à une mission et à un ensemble de dialogues faisant avancer l'histoire. C'est donc au cours de cette quarantaine de niveaux aux objectifs variés que vous aurez l'occasion de mettre vos compétences de stratège à l'épreuve. Les champs de batailles seront bien plus vastes que ceux qu'il vous a peut être été donné de voir dans les épisodes GBA mais aussi bien plus peuplés d'ennemis. Extermination de l'armée adverse, case à atteindre en temps limité, protection d'une unité alliée etc, vous n'aurez jamais l'impression de faire deux fois la même chose, la qualité du level design y étant pour beaucoup. Aussi le jeu vous lâchera au beau milieu de situations dans lesquelles vous aurez rarement (jamais) l'avantage ni du terrain, ni du nombre. A vous de vous en sortir au mieux en minimisant les pertes. Ce point est crucial dans le jeu car, au cas où vous ne seriez pas familier avec la série, vous devez savoir qu'une unité morte au combat est une unité perdue, inutilisable. N'espérez pas vous en sortir à grand coup de Queue de Phœnix, si votre héroïne succombe à ses blessures, c'est Game Over. Ce système original renforce la difficulté (déjà bien élevée) du soft, d'autant plus que vous ne pourrez pas acheter de renforts (comme dans Tactics Ogre pour ne citer que lui) mais seulement vous réapprovisionner en recrutant de nombreux personnages, optionnels ou obligatoires, qui viendront renflouer votre équipe.

Beorcs et Laguzs

Fire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiChose qui n'est pas toujours le cas dans les Tactical RPG, chaque personnage qui rejoindra votre cause est unique : il aura un nom, un rôle plus ou moins grand vis à vis de l'histoire, un passé, des relations avec les autres persos, il maniera un certain type d'arme et représentera tel ou tel classe. Vous ne serez donc jamais amené à contrôler directement des unités "anonymes". Rapidement, de nouvelles personnalités viendront grossirent vos rangs : vous vous attacherez à certaines d'entre elles, vous les verrez combattre, gagner en force, vous leur fournirez des armes et objets entre chaque chapitre et finalement, ne pourrait plus vous permettre de les voir mourir sous vos yeux. C'est donc en totale immersion et avec le plus grand des sérieux que vous prendrez chaque décision, soucieux de la survie de votre équipe. Comme expliqué plus haut, vous rencontrerez lors de votre périple deux races distinctes aussi bien socialement parlant qu'en terme de gameplay. Les Laguzs, qui apparurent pour la première fois dans Path of Radiance, possèdent des statistiques de combat plus qu'honorables et surtout la possibilité de se changer en animal pour une certaine duré se qui a pour effet de multiplier leurs capacités par deux. Ils sont divisés en plusieurs classes possédant chacune sa spécialité : les Chats sont rapides et agiles, les Corbeaux et les Faucons volent, les Tigres sont puissants et j'en passe et des meilleurs. Une nouvelle classe de Laguzs fait aussi sont apparition : les Loups, précis et équilibrés. Très efficaces, ces unités n'ont en revanche pas la possibilité d'utiliser d'armes ni de magies. Ce privilège est réservé aux Beorcs, eux aussi distingués selon de nombreuses classes : les Épéistes adeptes des coup critiques, les puissants mais maladroits porteurs de haches, les vicieux Archers spécialistes du combat indirecte, les fragiles mais puissants Mages et autres Cavaliers Pégases, Chevaliers et Prêtres. Chaque unités Beorcs, une fois son 21eme niveau d'expérience atteint (ou si un objet précis est utilisé), pourra accéder à une classe supérieure. Un Cavalier level 20 se transformant en Paladin level 1 changera donc d'apparence, se verra attribué des augmentations de stats conséquentes et peut être même pourra t-il manier un nouveau type d'arme. Ce système de "Changement de Classe" offre un peu moins de possibilités de customisations que dans FE7 et 8 pour ne citer qu'eux, mais évolution notable : il vous est désormais possible de faire changer de classe la même unité à deux reprises ! Ce changement est une évolution logique s'adaptant à la longueur incroyable du scénario. Vos persos pourront donc atteindre un total de 60 niveaux (20+20+20) contre 40 dans les précédents épisodes. Votre petit Épéiste deviendra alors Bretteur et si vous le traitez avec amour finira sa carrière en tant qu' Escrimeur destructeur.

Arithmétie

Fire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiLes combats se déroulent par phases d'actions : la votre, puis celle de l'ordinateur. Selon sa capacité de Mouvement, vous pourrez faire avancer une unité d'un certain nombre de case. L'environnement est plus que jamais à prendre en compte vu la difficulté du soft et vous apprendrez vite à profiter des 20% d'esquives offerts par les case "buissons". En confrontant votre unité à un adversaire, vous enclencherez une courte séquence de duel lors de laquelle votre personnage lancera une attaque simple, puis essuiera la contre attaque ennemi (si contre attaque il y a). Contrairement à d'autre T-RPG, il ne vous est pas possible de choisir un coup spécial ou une magie à utiliser. Vous sélectionnez votre unité, l'arme qu'elle utilisera et une cible. Ça s'arrête là. Vous devenez alors simple spectateur et croisez les doigts pour que l'attaque lancée fasse mouche. Mais ne vous méprenez pas ! Ce n'est pas la chance qui vous permettra de finir le jeu mais bien votre gestion des troupes. Outres les 8 statistiques principales de vos personnages (PV, Force, Technique...), il vous faudra aussi prendre en compte le traditionnel "Triangle des Armes", système assimilable à un Pierre-Papier-Ciseaux. L'Epéiste aura plus d'aisance à vaincre un manieur de hache, qui aura lui même droit à un gros bonus de précision face à un Soldat, et enfin ce même Soldat représentera une sévère menace pour le pauvre Epéiste. Le même système s'applique aux Tomes de magie via leur élément (Anima, Lumière, Ténèbres). Enfin, certaines armes posséderont des spécificités qu'il s'agira d'exploiter au mieux. Une épée "Cuiracide" verra sa force multipliez par 3 si elle est utilisé contre un Chevalier, de même que vous apprendrez vite à n'exposer sous AUCUN PRÉTEXTE vos unités volantes aux Archers ennemis. Ajoutez à cela des objets utilisables (la bonne vieille Potion de soin), une fonction de Soutien entre persos, et la possibilité d'équiper à vos petits protégés des Compétences (comme c'était déjà possible dans le précédent volet de la série), et vous obtenez là l'un des meilleurs système de T-RPG vu à ce jour.

Un Fire Emblem pour "Casuals" ?

Fire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiBien que plein de subtilités, le jeu se révèle bien plus accessible qu'il en a l'air. Les menus sont d'une beauté et d'une clarté exemplaire rendant vos voyages dans les boutiques et autres inventaires des plus agréables et intuitifs. Vous serez guidé par un tutorial tout au long de la première partie du jeu qui se chargera dés que le besoin s'en fera sentir de vous expliquer chaque nouveaux éléments, comme par exemple les fonctions des unités Laguzs lors de votre première rencontre avec ceux ci. La présence de points d'expériences bonus facilitera également la tâche du joueur dans sa quête puisqu'il pourra entre chaque combat la distribuer selon son bon vouloir aux unités de son choix. La série est néanmoins connue pour sa difficulté légendaire et cette épisode fait honneur à sa réputation. Certaines cartes vous demanderont trois à quatre heures de jeu pour en venir à bout, d'où la possibilité de sauvegarder votre partie en cours de route à n'importe quel moment. Intelligent System, conscient du manque d'accessibilité de son titre, a eu l'excellente idée d'y incorporer un mode Facile. Le fossé entre le mode Facile et Normal est monstrueux. Le mode Normal est fidèle à lui même, d'une difficulté démentielle...et ravira les vétérans qui s'empresseront de relever le défi. Quand au mode Facile, il permettra aux débutants de prendre plaisir à suivre les aventures de Micaiah et s'initieront en douceur aux fondements de la série via des missions aux objectifs simplifiés et allégés en adversaires. Un régal.

Dimitri le 18/9/2009

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

L'animation est fluide, les maps bien remplie et on reconnait sans mal ses unités. Les artworks accompagnant les dialogues sont de toute beauté et vous ne vous lasserez pas de contemplez les écrans de statistiques de vos persos tant ils sont esthétiques. Les scènes en CG sont rares mais pas moins agréables (et doublées en français !).

Son13/20

Vous retrouverez le Main Theme récurent de la saga. Le reste des nombreuses compositions ne laisseront pas nécessairement un souvenir impérissable mais accompagneront vos longues joutes sans pour autant devenir trop répétitives.

Durée de vie17/20

Pour votre première partie en mode Normal, comptez pas moins de 50 heures de jeu pour boucler l'histoire principale. Le double si vous êtes du genre perfectionniste. Le découpage en 4 parties vous donnera l'impression d'un Fire Emblem "4 en 1".

Jouabilité19/20

Un système aux bases parfaites, ayant subit de légères modifications pendant vingt ans. Triangle des Armes, équipement à utilisation limitée, coups critiques, soutien et même compétences, biorythme, commandement...tout y est.

Scénario17/20

Fire Emblem a toujours joué la carte du classicisme. Pourtant ce Radiant Dawn, bénéficiant du background bien développé de Path of Radiance, se révèle au final doté du meilleur scénario de la saga.

Verdict

+ Le plus long de la serie
+ Un système de combat
parfait
+ Un scénario riche
+ Une interface agréable
+ Accessible aussi bien
aux habitués qu'aux novices
+ Des persos nombreux
et attachants

- Les dialogues de
Soutien ne sont plus
aussi élaborés qu'avant...
- L'IA des alliers dirigés par
l'ordi risquent parfois de
vous jouer des tours

Excellent

18/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Fire Emblem : Radiant Dawn

En images

Fire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiFire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiFire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiFire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo WiiFire Emblem : Radiant Dawn - Nintendo Wii