Test de Metroid Prime Trilogy sur Nintendo Wii

On pourrait raisonnablement classer les jeux vidéo en trois catégories : d'une part les jeux ratés, moches ou injouables, voire souvent les deux en même temps, et d'autre part les jeux bien pensés, réalisés avec brio, beaux à regarder, plaisants à jouer, mais non exempts de défauts. Oui, bon, cela ne fait que deux catégories ça... La troisième voyez-vous, ce serait la catégorie des jeux de légende. Le genre de jeux que vous ne pouvez simplement pas critiquer sans faire preuve de mauvaise foi, le genre de jeu qui vous transportent par leur finesse et leur génie. La série des Metroid, comme un bon nombre d'œuvres signés Nintendo, fait partie de cette troisième catégorie, de ces chefs-d'œuvre qui marquent profondément les jeunes joueurs et font naître pour certains l'envie de développer ses propres jeux.

Un peu d'Histoire

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiTout d'abord, il faut savoir que Metroid Prime est le premier épisode à sortir après le légendaire Super Metroid sur Super Nes. Pour les fans de la série, c'est un choc total, un choc aux allures de douche froide même. Il faut dire que tenter le pari de faire mieux que Super Metroid relève de l'insensé, tant ce jeu était une merveille sur tous les plans. Une ambiance musicale comme graphique totalement maîtrisée, et un gameplay 2D soigné et innovant, qui inspirera bon nombre de jeux de plateforme par la suite, tels que Castlevania Symphony of the Night. Pour se défaire de Super Metroid et marquer un tournant dans la série, Nintendo décide de confier le travail à une jeune équipe, nommée Retro Studio, et de créer un jeu entièrement en 3D, et qui plus est en vue subjective. Un first-person shooter donc, ou plutôt un first-person adventure, comme le précise la firme du plombier moustachu. Voilà donc la nature du choc, les fans se demandent alors comment un tel sacrilège a-t-il put être commis, ils condamnent le jeu avant même de l'avoir eu entre les mains, et pourtant...
A sa sortie il devient l'un des jeux les mieux vendus sur Gamecube, avec 1, 49 millions d'exemplaire aux Etats-Unis, 78 000 au Japon, et 250 000 en Europe. Il reçoit parmi les meilleures notes dans toute la presse spécialisée, ainsi que le titre de « Game of the year » à la Game Developpers Conference de 2003. Hey oui, je vous l'avais dis, les jeux de génie ne sont pas critiquables...

La série Prime

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiLa série Prime est composée de trois épisodes sur console de salon, ainsi que de deux spin-off sur DS (Metroid Pinball et Metroid Prime Hunters), mais ce sont bien les trois premiers cités qui nous intéressent là, puisque ce sont ceux là que Metroid prime Trilogy regroupe en un seul. A savoir Metroid Prime et Metroid Prime 2 : Echoes sur Gamecube, et Metroid Prime 3 : Corruption sur Wii. Cette trilogie se situe dans l'histoire de la série entre Metroid (le premier épisode, sur NES) et Metroid II : Return of Samus sur Gameboy. Il raconte l'histoire de Samus Aran, chasseuse de prime solitaire, et de son combat contre les pirates de l'espace, qui sont responsable de la mort de ses parents.
Elevée sur la planète Zèbes par un peuple d'étranges homme-oiseaux, les Chozo, Samus subi un entraînement physique intense. Au terme de son apprentissage, les Chozo, qui sont un peuple particulièrement bien avancé sur le plan technologique, lui créent la Combinaison de Puissance, cette fameuse armure dotée d'un canon au bras droit, et qui lui confère une force prodigieuse. L'histoire de Metroid Prime débute lorsque Samus est envoyée en mission sur sa planète natale, Zèbes, à présent envahie par les pirates...

Un jeu on ne peut plus collector

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiIl serait inutile de s'étendre d'avantage sur l'histoire du jeu, d'une part parce qu'il faudrait alors résumer les trois, et d'autre part parce que de toute façon, si vous l'achetez, vous aurez droit à un petit dépliant cartonné qui vous expliquera tout, du début jusqu'à la fin. Pour faire court, il faut savoir que Metroid prime Trilogy se dote d'une des plus belles jaquettes qu'un jeu Wii ait jamais portée. A l'intérieur d'une pochette en carton et aux écritures métallisées se trouve le boîtier en plastique, recouvert d'une jaquette noire du plus belle effet. A l'intérieur un livret vraiment complet, ainsi que ce fameux dépliant proposant d'un coté de sublimes artworks, et de l'autre un résumé très détaillé des trois épisodes de la série Prime. La prouesse technique réside dans la présence d'un seul DVD, contenant les trois jeux. Ni plus ni moins. Il est vrai que l'on pouvait s'attendre à mieux, je ne sais pas, une petite figurine de Samus, un cd d'ost... mais à 50 euros le tout, peut-on vraiment se plaindre ?

Et sinon, à l'intérieur de la galette ?

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiEn ce qui concerne le jeu en lui-même, il commence par une interface commune aux trois épisodes. Le mode solo propose de jouer aux trois jeux, avec une particularité pour Metroid Prime 1 et 2, c'est qu'ils se jouent à la Wiimote, exactement comme le 3. Plus question donc de prendre une manette pour parcourir le sol pluvieux de Tallon IV ou les couloirs sombres de Ether. A présent les trois opus se jouent avec le même gameplay que le 3, c'est à dire viser avec le pointeur, sauter avec B, et tirer avec A (ou l'inverse selon votre choix). Petit détail qui a son importance, si vous changez la configuration des boutons dans un jeu, et que vous commencez une partie dans un autre, la configuration aura enregistré les modifications. Pour le reste il n'y a pas de changements notables.
Pour ceux qui se lancerait pour la première fois dans la série, il n'y pas vraiment de différence entre les trois épisodes, ou bien peu. Si vous en aimez un, il est peu probable que vous n'aimiez pas les autres. Les ambiances changent quelques eu cependant, ainsi Metroid Prime propose-t-il une aventure plutôt basée sur l'exploration et la nostalgie (beaucoup de référence à Super Metroid), Echoes quant à lui offre une ambiance très typée Survival-Horror, avec des cadavres ambulants (pas de sang rassurez-vous), et Corruption montre une Samus Aran en compagnie de ses collègues mercenaires et de l'amiral Dane, développant ainsi son caractère social.
On distingue dans les menus un mode multijoueur, qui n'est autre que celui proposé dans Metroid Prime 2 : Echoes. Ce mode à lui seul ne justifie pas l'achat du jeu, d'autant plus qu'il ne se joue qu'en local et non en ligne, mais il représente un petit plus non négligeable, à supposé que l'on joue sans la visée automatique, au risque de rendre ce mode totalement insipide. On comprend d'ailleurs aisément pourquoi ce mode fut enlevé dans Metroid Prime 3 tant il est inutile.

Quelques maigres ajouts

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiPour le reste, on notera un menu « extra », qui contient des bonus à débloquer, tels que des artworks ou des musiques, qu'il faut acheter selon un système de « badges ». Ce principe fut mis en place pour Metroid Prime 3, mais encore une fois, dans Trilogy il s'étend aux deux autres. C'est un système qui permet de gagner des badges de différentes couleurs selon vos actions dans le jeu (tuer un boss dans Metroid Prime vous permet d'obtenir un badge rouge par exemple). C'est une sorte de système de succès, comme celui de la Xbox 360, sauf qu'il vous sert à acheter les bonus dans le menu extra. On note que la plupart des bonus de Metroid Prime Trilogy étaient déjà disponibles dans les versions originales du jeu, mais elles étaient pour certaines moins accessibles. A l'instar du costume « Fusion », déblocable dans Metroid Prime seulement en connectant le jeu Gamecube à Metroid Fusion, l'opus GBA. Dans Trilogy ce costume est simplement disponible à l'achat.

Une aventure unique

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiAu final, les trois Metroid Prime proposent à peu près la même recette : beaucoup d'exploration, beaucoup de documents à lire, et des combats constants contre une ribambelle d'ennemis, tous plus variés les uns que les autres, avec en prime des boss plutôt coriaces. D'un point de vue technique, c'est un véritable bijou, une vraie « simulation de casque ». Vision subjective oblige, l'eau ruisselle sur la visière, la chaleur provoque de la buée, le froid fait apparaître du givre... bref, l'immersion est totale. Néanmoins quelques défauts viennent entacher la progression.
Il y a malheureusement dans les trois jeux un nombre incalculable d'aller-retours à faire dans les niveaux, et de casse-têtes à résoudre. Il est clair que ces phases cassent la progression à de maintes reprises, et il faut souvent s'acharner pour avancer jusqu'à la fin de l'aventure. Sans parler de certains points de sauvegardes mal placés, ou de passages de shoot extrêmement corsés, qui pourrait faire flancher les moins courageux. Il faut prendre en compte ce paramètre, car, bien que le jeu soit une vraie réussite, il peut vite se retrouver frustrant. Pour rester sur les sujets qui fâchent, on peut aussi parler du scénario. Non pas qu'il soit inexistant, mais celui-ci aurait pu être mieux mis en scène, notamment dans les deux premiers. Ceci dit, l'intrigue se dévoile par de nombreux documents à scanner tout au long du jeu, ce qui au final donne le choix au joueur de progresser rapidement ou de prendre le temps de tout lire. A trop vouloir scénariser un Metroid, on en perd un peu la saveur et l'authenticité, c'est d'ailleurs un reproche que l'on pourrait faire au 3, avec son intro quelque peu ennuyeuse et ses personnages secondaires à foison.

Yah le 9/9/2009

Evaluation du jeu

Graphismes17/20

Metroid Prime 1 était somptueux à l'époque, mais on voit l'évolution à travers les deux autres, voilà pourquoi « seulement » 17. Les graphismes évoluent donc en escalier, allant du très beau à l'époustouflant.

Son18/20

L'ambiance sonore est plus ou moins la même, mais le fait d'avoir trois jeux à la suite provoque un dépaysement des plus totales. Une musique à la fois envoûtante et diversifiée.

Durée de vie19/20

Comptez à peu prés 20 heures pour le premier, 25 heures pour le second, et 15 heures pour le dernier. Et encore, si vous comptez le finir à 100 % il vous faudra le double. L'avantage, c'est que ces trois jeux sont tellement connus que vous pourrez largement écourté ce temps en traînant sur les sites de soluce.

Jouabilité19/20

Le gameplay à la Wiimote est juste parfait, rien à dire. Refaire vos vieux Metroid Prime à la manette vous semblera impossible après y avoir goûter

Scénario15/20

L'univers créé pour le jeu est bien rodé, et l'intrigue menée avec brio. On regrettera peut-être l'absence de cinématiques qui nous oblige à lire des tonnes et des tonnes de textes.

Verdict

+ Trois jeux pour le prix
d'un...
+ ... servis dans un
emballage collector
+ Durée de vie proprement
hallucinante
+ Nouvelle façon de jouer !

- Rien de très nouveaux
dans ce portage
- Difficulté et longueur
qui peuvent décourager
certains
- Beaucoup de texte et peu
de cinématiques

Excellent

19/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Metroid Prime Trilogy

En images

Metroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo WiiMetroid Prime Trilogy - Nintendo Wii