Test de Resident Evil : Revelations sur Nintendo Wii U

Sorti entre le cinquième et le sixième épisode de la série Resident Evil Revelations (ou REvelations pour les intimes) avait su tirer son épingle du jeu pour bien des raisons. À vrai dire, alors que tout le monde s'attendait à une sorte d'épisode bonus/gaiden de la saga, c'est une véritable REvolution (sic) qui atterrissait alors dans le palmarès des meilleurs jeux 3DS si bien que beaucoup ont préféré REvelations à Resident Evil 6.
Capcom, éternel roi du recyclage, profite de cette vague de succès inattendu et fait échos aux avis positifs des joueurs en leur proposant une version HD-isée du titre, sur WiiU notamment, mais pas seulement, puisque la première fois les possesseurs de consoles concurrentes (et joueurs PC) pourront s'essayer au soft (privant Nintendo d'une exclusivité).

God Save the Queen

Resident Evil : Revelations - Nintendo Wii UCeux qui ont déjà joué à la monture 3DS pourront sans scrupule sauter ce paragraphe (et le suivant d'ailleurs).
Nous incarnons la délicieuse Jill Valentine (en combinaison de plongée moulante s'il vous plait !), héroïne du tout premier épisode, accompagnée de Parker Luciani. Les deux membres du BSAA (une organisation ayant pour but de lutter contre le bioterrorisme) se lance à l'abordage d'un vaisseau perdu au beau milieu de nulle part, le Queen Zenobia, espérant y retrouver leur compagnon disparu, le bien connu Chris Redfield. Vous vous en doutez, ça ne va pas tout à fait se passer comme prévu. Jill et Parker se retrouve rapidement coincer dans ce labyrinthe flottant aux prises avec des créatures jamais vues auparavant qui ont une furieuse envie de vous briser les os et de vous faire de gros suçons baveux (véridique !). Il va falloir mener l'enquête tout en essayant de survivre à cet énième cauchemar et tout indique qu'un ancien groupe répondant au nom de Veltro se cache derrière tout ça...

Parlons peu, parlons bien, parlons...

Resident Evil : Revelations - Nintendo Wii UFRANCAIS. La série des RE ayant depuis longtemps sombrée dans le cinématographique (jeux à grosses cutscenes, films live, films en images de synthèse), il était grand temps pour Capcom de proposer des doublages en bon françois, n'en déplaise à certain qui pourront toujours aller modifier ça dans les options). La qualité du doublage est...française. Blague à part, le résultat est tout de même bien appréciable. Les voix sont judicieusement choisies et permettent de s'attacher/s'identifier aux différents protagonistes. Ce passage au français est d'ailleurs d'autant plus justifié que le jeu se donne régulièrement des airs de série télévisée ("Dans l'épisode précédent de Resident Evil Révélations...").
Car oui, REvelations se découpe en épisodes et sous-épisodes. Un choix particulièrement intéressant puisque même si Jill reste le personnage principal de cet opus, nous sommes régulièrement amenés à contrôler d'autres protagonistes afin de suivre les évènements parallèles ou encore lors de flashbacks. Cette narration est sans doute l'un des meilleurs points du jeu, car c'est bien de par son scénario et ses rôles secondaires que REvelations a su s'attirer les bonnes grâces des joueurs.
Non seulement cette narration nous permet de lever peu à peu le voile sur les évènements, mais elle agit également comme un boost sur le plan du gameplay puisqu'elle apporte de la diversité aussi bien dans les phases de jeu que dans les décors.

Dans les abysses (du gameplay)

Resident Evil : Revelations - Nintendo Wii UAlors non, le gameplay de ce RE est loin d'être mauvais, en particulier pour ce qui est de l'équilibrage de la difficulté et de la progression en général.

On retrouve plus ou moins ses marques entre demi-tours rapides, attaques au couteau et arme à feu. On s'habitue rapidement à l'apparition du Genesis, un appareil permettant de scanner les lieux pour trouver des objets et le jeu maintient un rythme assez soutenu (comprenez par là qu'on est toujours en manque de quelque chose, balles, herbes...). Bien que certains passages soient davantage orientés action, on retrouve avec plaisir des semblants d'énigmes à l'ancienne et des phases d'explorations parfois un peu stressantes (notamment sous l'eau) ce qui est loin de nous déplaire, même si on reste loin de la tension et de la difficulté d'un Resident Evil Remake.

On retrouve également un système d'upgrade pour les armes, dorénavant customisables avec des bonus trouvés ci et là. On ne paye donc plus pour améliorer une caractéristique (comme dans RE4 et 5), mais on équipe des bonus dans des slots. Sans être révolutionnaire, ce système est efficace est donne un petit côté RPG.

Cependant c'est au GamePad de la WiiU que je serais tenté de jeter la pierre. Il faudrait s'essayer aux autres versions pour avoir confirmation, mais les mouvements de caméra (et donc la visée) sont particulièrement secs. Comprenez par là qu'une légère pression sur le joystick droit ne permet pas de "légèrement" déplacer sa visée dans la direction voulue. Le tout manque clairement de souplesse. Le changement d'arme sur la croix directionnelle est un calvaire sans nom puisqu'il vous demande de lâcher l'un des deux joysticks (et donc de vous arrêter sur place ou de foncer dans un mur. La meilleure solution reste d'exploiter l'écran tactile qui fait office de mini-map et de raccourcis vers l'inventaire.
Plutôt que des QTE, vous pouvez esquiver n'importe quelle attaque adverse avec un mouvement très simple de joystick vers l'avant tout en appuyant sur B...oui...très simple à réaliser sur 3DS. Sur le GamePad en revanche, l'écart séparant la touche B de votre joystick droit est si grand que votre pouce aura rarement le temps de faire tout le trajet dans le temps imparti (une fraction de seconde). Résultat : on s'énerve, on s'agace et surtout on prend cher.

Raid, quand tu nous tiens

Resident Evil : Revelations - Nintendo Wii UDifférence par rapport à la version 3DS, le mode Raid est débloqué de base (avec seulement 3 niveaux cependant...). Dans les anciens épisodes, le "Mercenaries" était un mode bonus dans lequel on incarnait un personnage avec un équipement fixe et qui devait en un temps limité faire un massacre dans les rangs des zombies tout en survivant jusqu'à la fin.
Dans le mode Raid, on parcourt un niveau entier d'un point A à un point B en essayant de nettoyer la zone. La différence vient du fait que les personnages n'ont plus d'inventaire fixe, mais simplement des "préférences" vis-à-vis des différents types d'armes (Jill recharge très vite les pistolets et mitraillettes par exemple). Pour le reste, c'est à vous de décider qu'elles seront les trois armes qui vous accompagneront. Contrairement au mode Histoire, vous achèterez les armes dans un menu prévu à cet effet grâce aux points amassé aussi bien en Raid qu'en Campagne.
À noter qu'en Raid, vous avez un niveau d'expérience (de même que les ennemis) qui déterminera la puissance des armes dont vous pourrez vous équiper. Il est parfaitement possible de trouver plusieurs exemplaires d'un même pistolet, mais qui en réalité ne possèderont pas tout à fait les mêmes attributs et necessiteront un niveau d'expérience particulier.
Bien que vite répétitif en solo, ce mode gagne ses lettres de noblesse en online où il peut devenir aussi palpitant (grosses phases de shoot dans la joie et la bonne humeur) que long et rébarbatif (se taper plusieurs fois le même niveau pour "farmer" les "mobs" et "droper" l'"item" tant désiré).
On compte tout de même un grand nombre de personnages à débloquer (plus deux nouveaux dans cette version HD) ainsi que des tenues secondaires. La question est de savoir si cette carotte suffira à vous faire aller jusqu'au bout.

Dimitri le 12/6/2013

Evaluation du jeu

Graphismes14/20

Le jeu était bien plus impressionant sur 3DS. Un filtre HD ne suffit pas à faire un jeu digne d'une Wii U mais permet de faire avaler la pillule sans trop de mal.

Son13/20

A part certains thème reccurents, le tout reste anecdotique.

Durée de vie15/20

Une douzaine d'heures de jeu pour terminer l'histoire principale auxquelles s'ajouteront une bonne vingtaine voir plus pour le Raid Mode. Un nouveau mode de difficulté fait aussi son apparition, avis aux amateurs de défis.

Jouabilité13/20

On reproche souvent à la saga des RE sa trop grande rigidité...le GamePad, très mal adapté aux FPS/TPS, n'arrange rien. Reste les bonnes idées en terme d'exploration et le Raid en Online.

Scénario16/20

Pas mal de pirouettes scénaristiques parfois très osées. La plupart font mouche et on se laisse prendre par ce second degrès et les doublages français de bonne facture. Si vous avez déjà fait l'épisode 3DS, n'espérez rien de nouveau par contre.

Verdict

+ Un scénario rafraichissant
+ Un casting haut en
couleurs
+ Un "Raid" très sympa
en online

- La maniabilité au
GamePad
- Peu de nouveautés

Très Bon

15/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Resident Evil : Revelations

Niveau d'attenteAucun voteAucun voteVoterCommenter le testPlus d'infos

En images