Test de Nintendo Land sur Nintendo Wii U

Nous avions découvert la Wiimote à travers Wiisport, ce qui nous avait permis de nous familiariser avec cette technologie novatrice. Quelques années plus tard, Nintendo sortait Wiisport Resort en guise d'introduction au Wiimotion Plus qui devint rapidement un achat plus que justifié par l'excellent Skyward Sword. C'est suivant cette même logique que nous accueillons cette fois-ci Nintendo Land, jeu-tutoriel convivial exploitant tout (?) le potentiel de la Wii U. Préparez votre GamePad (et une poignée de copains armés de Wiimote), on a du boulot !

Chez Mamie

Nintendo Land - Nintendo Wii UNintendo Land, c'est une vieille boite en carton pleine de poussière que vous auriez retrouvée dans le grenier de vos grands parents. Vous vous retrouvez entre amis/en famille et ouvrez délicatement cette boite à jouets qui, vous le savez déjà, déborde de nostalgie. Avec des yeux d'enfants, vous redécouvrez les joujoux qui ont illuminé votre tendre jeunesse. C'était des jouets assez simples, on en fait vite le tour, et pourtant, on y revient avec toujours autant d'envie.
Voilà comment on pourrait décrire le principe même de NintendoLand, à ceci près que ce dernier n'a rien d'une boite poussiéreuse, mais au contraire revêt un habillage des plus HD-esque voir même futuriste qui ne sera pas sans rappeler un certain « Summer Wars » (avis aux amateurs).
On se balade donc au milieu de ce parc d'attractions 2.0 à l'aide de son Mii et profitons des divers commentaires et dessins laissés par les autres joueurs du monde entier. Il ne s'agit là que d'une sorte de menu interactif et l'on en profite pour débattre avec ses amis du prochain jeu. D'une simple pression sur un bouton, nous revenons à un menu plus classique nous donnant un aperçu du nombre de jeux proposés. Ces derniers sont très judicieusement classés par thème et nombre de joueurs.

Coop (alias « On a battu le boss tous ensemble....mais c'est moi qui ai la Triforce, nananère !! »)

Nintendo Land - Nintendo Wii ULa Zelda Battle Quest (1 à 4 joueurs) est sans nul doute l'un des jeux les plus réussis. Jouable seul ou à plusieurs, il se place comme un intéressant compromis entre un « Four Sword » et un « Kendo » façon Wiisport Resort. Les joueurs Wiimote (Wiimotion Plus uniquement, attention!) possèdent une épée avec laquelle ils peuvent librement trancher tout ce qui passe à porter de leur lame et éventuellement, effectuer les fameuses et redoutables attaques circulaires en chargeant leur épée de lumière (oui oui, façon Skyward Sword) ou bien se protéger avec leur bouclier d'une simple pression sur la gâchette B. Le joueur au GamePad joue l'archer : il ne peut qu'esquiver les flèches ennemies et sera très vulnérable au corps à corps. Cependant, il a un contrôle total de la camera et pourra informer ses alliers de la suite des évènements, éliminer les ennemis à longue distance, faire exploser des bombes et surtout, assassiner de pauvres oiseaux sans défense qui régénérerons alors un de vos cœurs. Les cœurs (votre vie) sont communs à toute l'équipe et chaque cœur perdu se verra remplacé par une icône représentant le Mii de l'incapable qui traine son équipe vers une fin certaine. Un système aussi cruel qu'amusant, d'autant plus que le jeu n'est pas si facile que ça et pousse les joueurs à travailler en équipe.
« Attention des snipers ! »
« Mettez vos boucliers les gars ! »
« C'est bon, je m'en occupe. »
« Oh non, je me suis fait toucher ! »
« T'inquiètes, y'a un oiseau là, je vais nous soigner. »

Ce double gameplay complémentaire fonctionne à merveille et le nombre de niveaux est plus que raisonnable (comparé à la pauvreté d'un Wiisport Resort).

Metroid Blast (1 à 5 joueurs) est la seconde petite merveille de ce NintendoLand. Contrairement à Zelda Battle Quest, Metroid propose pas moins de trois modes de jeu distinct : les Missions (Co-op) et les Combats en compétition (Classique et « Sol contre Air »).
Le nombre de missions Co-op s'élève à une trentaine, même si en fin de compte, on revoit régulièrement les mêmes environnements, mais avec des objectifs et ennemis différents. Cela dit, l'accent étant une nouvelle fois mis sur la coopération, on ne prête que peu d'attention à ce léger défaut et on préfère dégommer du robot alien dans la joie et la bonne humeur.
Les joueurs Wiimote (+Nunchuk) incarnent leur Mii en armure et armé du classique « Rayon de Puissance » de Samus. On se déplace, on vise, on tir. La Boule Morphing permet d'emprunter des sortes d'ascenseurs et le tir chargé est en fait une grenade (attention à ne pas toucher les copains!). Le jeu est particulièrement exigeant : inutile de mitrailler sans réfléchir. Tant que vous ne touchez pas précisément le point faible de l'ennemi, celui-ci ne recevra aucun dégât, en revanche vous devrez protéger vos trois maigres points d'énergie en vous déplaçant intelligemment et via les roulades/esquives. Votre petit soldat galactique ne court pas bien vite et on apprend rapidement à abuser du rayon grappin pour se propulser directement au point voulu...ou s'accrocher à notre camarade pilote détenteur du GamePad. Ce dernier est bien à l'abri dans son vaisseau est possédé une bien meilleure vue d'ensemble ainsi qu'un « vrai » missile destructeur. Sa présence sera des plus appréciables, qu'il s'agisse de repousser les vagues ennemis ou pour la quête des « jetons ».
Les missions proposeront même d'affronter certains boss bien connus...l'occasion de faire preuve de stratégie...et d'abuser des items spéciaux (Bouclier d'invincibilité, Casque Rafale qui accroit votre vitesse de tir). Bonne initiative : quand un joueur perd, il perd son armure et son laser, mais peut continuer de jouer. Si il trouve un bonus ou un cœur, il reviendra en jeu.
À cela s'ajoute le mode compétition en chacun pour sa pomme, classique, ou alors en « Sol contre Air ». Comprenez par là que le joueur GamePad (Vaisseau) se retrouve seul contre tous les autres joueurs. Ce mode est aussi fun que la coop, d'autant plus que vous pouvez paramétrer vos parties comme bon vous semble (présence d'ennemis, nombre de points de vie de chaque joueur, terrain de jeu...).

On passera rapidement sur Pikmin qui, s’il est loin d'être mauvais, est peut-être un poil inférieur aux deux autres : Olimar (GamePad) et ses Pikmin (Wiimote) doivent traverser des dizaines de niveaux tout en se gorgeant de nectar afin d'augmenter leurs capacités. Le mélange subtil entre coopération lors des combats et compétition (Lache ça, c'est MON nectar!!) se révèle très efficace.

GamePad Versus Wiimote(s)

Nintendo Land - Nintendo Wii UCes jeux sont strictement multijoueurs. Ce sont également les plus adaptés aux soirées entre potes « casual » : ce sont des jeux extrêmement fun, conviviaux, simples d'accès et chaque partie ne dur que quelques minutes.

Mario (GamePad) devra par exemple échapper coute que coute aux Toads (Wiimote). Ce satané Mario possède sur son écran une carte complète et détaillée de la zone ainsi que la position de ses poursuivants en temps réel. Pas facile pour les Toads de le retrouver dans ces conditions, si ce n'est en travaillant en équipe.
« Ah il est là ! Il est dans la zone bleue ! Direction zone verte ! »
La petite cerise sur le gâteau : le replay en fin de partie récapitulant les déplacements de chaque joueur.
« Oh non je suis passé juste à côté de lui et je l'ai même pas vu ! »
« Comme tu t'es fait griller sur ce coup ! »


Le manoir hanté de Luigi est également une petite perle. Les chasseurs de fantôme (Wiimote) doivent arpenter les étroits couloirs de différents niveaux afin d'éliminer le dangereux et invisible Fantome (GamePad). Pour cela, ils ne disposent que d'une petite lampe à la batterie limitée et d'un capteur (l'approche du fantôme fait vibrer la Wiimote). Les chasseurs devront donc s'échanger des informations afin d'éviter de se faire surprendre par ce fourbe de spectre.

La fête des bonbons (Animal Crossing) consiste également plus ou moins en une course poursuite entre les récolteurs de bonbons (Wiimote) et les gardiens (Gamepad). Le joueur Gamepad contrôle simultanément deux personnages à l'aide des joysticks droit et gauche. Les récolteurs, eux, ont l'avantage d'être rapides...du moins tant que leur sac n'est pas trop chargé. La partie devient donc de plus en plus difficile à mesure que les récolteurs approchent du but.

Forever Alone

Nintendo Land - Nintendo Wii UPour ceux qui n'ont pas d'amis ni de famille et qui voudraient tout de même jouir de leur toute nouvelle console restent les jeux solos. Pas moins de six jeux sont proposés et chacun d'eux exploite le Gamepad d'une façon unique.

Yoshi vous apprend à dessiner avec précision et à faire la part entre Téléviseur et Gamepad.

La citadelle Ninja démontre la précision des capteurs du GamePad. Peu de niveaux disponibles, mais un bon jeu de shoot sur rail qui l'emporte pour son originalité (le gun étant remplacé par des shuriken).

La Danse de la Pieuvre, c'est le DDR, le Osu de NintendoLand, quoique bien plus proche d'un Space Channel dans le gameplay. Les deux joysticks sont mis à contribution ainsi que les capteurs de mouvements.

La course sinueuse de Captain Falcon transforme votre GamePad en volant...mais un jeu de course en solo ce n’est pas vraiment folichon...

Le circuit périlleux de Donkey Kong est bien plus intéressant. Ce parcours semé d'embuches encourage les joueurs à aller le plus loin possible et surtout le plus vite possible. Les premiers essais seront dédiés à la découverte du gameplay et des niveaux tandis que les suivants se transformeront rapidement en Time Attack.

Enfin le Voyage en Ballon est un jeu à l'ancienne : une difficulté oldschool alliée à un gameplay tactile plus moderne (nous ne dirons pas « novateur », ce n’est pas comme si la NDS était sortie en 2005...).

C'est bien beau tout ça mais en fin de compte, que reste t'il ?

Nintendo Land - Nintendo Wii UEt bien tout d'abord on constate la supériorité écrasante des jeux multijoueurs que se soit en terme d'intérêt que de replay value ou encore de challenge. Si vous êtes du genre gros gamer solo, un bon Zombie U serait par exemple un choix plus judicieux.
Mais une fois d'autres joueurs trouvés, Nintendo Land, propose une des expériences les plus funs vue à ce jour. Mais cette expérience à un prix : 4 Nunchuk et 4 Wiimotion Plus (et 4 compagnons de jeux) seront nécessaires pour profiter pleinement du soft et de ses meilleures attractions (Metroid/Zelda).
Pour ce qui est du replay value, les « Tampons » sont de retour et remplir certaines conditions vous octroira des « Grades As ». Problème, ces médailles peuvent être parfois très difficile à obtenir...si difficile qu'il faudra souvent s'y reprendre à plusieurs fois et aucun de vos amis n'aura le courage de faire vingt fois de suite la même mission. En fin de compte, la quête des Tampons et des Grades As se termine bien souvent en Solo...c’est-à-dire dans la frustration puisque les jeux perdent rapidement de leur intérêt.

Dimitri le 9/3/2013

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

Plus que correcte. On apprécie les robots de Metroid autant que les poupées de chiffons de Zelda. Les Mii n'ont jamais été aussi bien utilisés.

Son16/20

C'est la fête ! L'ambiance est festive et c'est bien ce qu'on lui demande. En revanche, certaines pistes judicieusement remixées viennent mettre une touche d'epicness dans ce monde enfantin.

Durée de vie14/20

Elle est égale à votre nombre d'amis/wiimote ainsi que leur envie de jouer avec vous. Reste les Tampons et Grade AS pour relever le niveau. C'est avant tout un jeu qu'on sort en soirée.

Jouabilité16/20

Inégal. Certains jeux sont franchement limité, en particulier en solo, alors que les jeux multi sont à la fois simple et efficace.

Scénario--/20

A pas.

Verdict

+ Metroid Blast
+ Zelda Battle Quest
+ La convivialité

- Sans intéret en Solo
- Le prix de l'équipement

Très Bon

15/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Nintendo Land

Niveau d'attenteAucun voteAucun voteVoterCommenter le testPlus d'infos

En images

Nintendo Land - Nintendo Wii UNintendo Land - Nintendo Wii UNintendo Land - Nintendo Wii UNintendo Land - Nintendo Wii UNintendo Land - Nintendo Wii U