Wii U, notre premier essai !

Nintendo France a eu la bonne idée de donner rendez-vous, juste après l'E3, à tous les journalistes traitant de prêt ou de loin le sujet des jeux vidéos. Le but étant de présenter en grande pompe la nouvelle console de la firme à tous ceux qui n'ont pas fait le déplacement à Los Angeles. La moindre des choses quand on sait que la Wii U ne sera pas présente à la Gamescom qui est pourtant le plus grand rendez-vous vidéoludique d'Europe.

La Wii U, transition ou continuité ?

Wii U, notre premier essai !Nintendo l'a crié haut et fort cette année, la Wii U est une toute nouvelle console qui mettra fin au règne de la Wii. Malgré sa dénomination maladroite qui fait penser le contraire, cette petite nouvelle doit nous faire oublier la politique de la Wii et faire revenir les gamers. C'est en tout cas ce que nous a promis Satoru Iwata peu avant l'E3.

Dans les faits, les choses sont bien différentes. La firme s'est désavouée elle-même lors de sa grande conférence annuelle pré-E3 en la dédiant en très grande partie au jeu simpliste et familial. Même s'il est évident que les casuals games ont tout à fait leur place et que le jeu vidéo doit être accessible à tous, il est important de conserver une certaine cohérence.

De par son aspect, ses jeux, sa dénomination et ses divers accessoires, la Wii U a tout d'une simple évolution de la Wii. Quel que soit la stratégie de communication mise en place par Nintendo à l'avenir il sera certainement très difficile pour cette nouvelle console de sortir de l'ombre immense laissée par sa grande sœur vendue à des millions d’exemplaires. Le terrain semble hostile pour cette nouvelle venue avant même que sa date de sortie soit annoncée.

En route pour la plus belle ville du monde...

Wii U, notre premier essai !Ne faites pas attention à cet adage très subjectif, chacun d'entre nous aura sûrement son idée sur la question. Paris représente surtout un vrai labyrinthe hyperpeuplé pour le nordiste que je suis. C'est dans le 8e arrondissement que Nintendo France attendait les journalistes pour ce grand rendez-vous. Dans un bel immeuble à deux pas des champs Élysée, quelques Wii U nous attendaient fixées aux fameux stands blancs habituels de la firme. Plus longue et plus arrondie que la Wii, la console est faite du même plastique brillant et fait un peu trop plastique, dommage. Malgré le côté privé de l’événement, la petite taille du lieu et le nombre assez conséquent de journalistes provoquaient quelques files d'attentes et encombrements à divers points stratégiques.

À vrai dire, on pouvait apercevoir en un simple coup d'oeil quels étaient les jeux les plus attendus du line-up. Alors que l’hôtesse s'occupant de Panorama View devait user de tout son charme pour espérer trouver un testeur, ZombieU provoquait un véritable bouchon. Étrange...

Wii U Gamepad, le double écran pour votre salon

Wii U, notre premier essai !Le Wii U Gamepad, plus communément appelé mablette par la presse spécialisée française est la grande évolution apportée par la Wii U. Cette manette de taille hors norme dotée d'un écran tactile de 15,75 centimètres est censée apporter une nouvelle façon de jouer dans nos salons. Après tout, il s'agit de la grande spécialités de Nintendo, nous apporter encore et toujours de nouvelles manières de découvrir les jeux que nous aimons.

Disponible en blanc et en noir (pour l'instant), le GamePad est très agréable à prendre en main malgré sa taille. La forme est parfaitement ergonomique et il est tout de suite très naturel de l'utiliser. Fabriqué dans le même plastique brillant que les wiimote, il reste très léger malgré les nombreuses fonctionnalités dont il dispose. Caméra, accéléromètre, capteur infrarouge, NFC, écran tactile, il s'agit de loin de la manette la plus multitâche jamais créée. Techniquement il n'y a donc rien à dire sur ce nouveau contrôleur. Aucun problème de synchronisation ou de réactivité n'a fait son apparition pendant nos essais. L'écran tactile semble même plus réactif que sur DS et 3DS, mais il nous faudra tester plus longuement pour vérifier cette impression à vif.

Nintendo a beaucoup d'idées pour faire passer le GamePad de simple gadget à une véritable nouvelle expérience pour les joueurs. Accompagnés par quelques développeurs tiers, la firme tente de nous le montrer grâce au quelques jeux à l'essai.

Des suites et des remakes

Wii U, notre premier essai !Difficile de trouver de véritables nouveautés en parcourant les quelques stands disponibles. C'est en effet une ribambelle de remakes et quelques suites que nous propose Nintendo pour les débuts de la Wii U. Adaptés avec plus ou moins de sérieux, ces licences peine à convaincre.

Commençons par la seule vraie nouveauté qui a pu passer entre mes mains, il s'agit de Project P100 développé par Platinium Games. Ce studio reconnu, auteur de Bayonetta entre autres, nous pond là un jeu bien loin de ses habitudes. Accablé d'un univers très enfantin et de graphismes légers, c'est dans son gameplay original que le titre essai de tirer son épingle du jeu. Dans la peau d'un groupe de super héros déjantés, vous devez repousser une attaque extra-terrestre qui menace la terre. Armé de différents pouvoirs liés au travail d'équipe, le groupe inséparable parcourt un monde découpé en petites arènes. Le principe est simple, chaque zone présente un défi à réaliser avant de pouvoir avancer. Ce défi peut aller d'un groupe d'ennemis plus ou moins puissants à abattre à une énigme exploitant plus ou moins les fonctionnalités du GamePad. Le tout étant chronométré, l'aventure est incroyablement dynamique et résolument arcade. Vous tomberez aussi régulièrement sur des boss titanesques qu'il faut battre en plusieurs étapes. Par exemple, j'ai pu affronter dans la démo un robot géant qu'il faut démanteler morceau par morceau tout en évitant des attaques dévastatrices. Peut-être la première perle de la Wii U, un jeu à surveiller.

Viens ensuite Rayman Legends qui avait fait forte impression lors de l'E3. Nous avons pu essayer le mode coopération qui est sans doute l'une des plus grandes forces de cette version Wii U. Armé de la manette pro (très agréable en main au passage), l'un des deux joueurs contrôle Rayman. Jusque-là c'est très classique. Le second joueur, équipé quant à lui du GamePad, prend la forme d'un genre de crapaud lié d'amitié avec notre héros. C'est en utilisant exclusivement les fonctionnalités tactiles qu'il doit aider Rayman à progresser dans les niveaux. Par exemple, en coupant des cordes retenant des éléments dangereux du décor ou en faisant pivoter des rondins recouverts de pics mortels. Même si c'est assez gadget, il s'agit d'un premier pas prometteur pour le multijoueur local de la console.

Finissons la description de ce trio de tête avec ZombieU. Seul jeu ayant réellement titillé la curiosité des joueurs lors de la conférence de Nintendo, ce titre signé Ubisoft Montpellier est finalement très classique. Très proche de Left 4 Dead dans ses graphismes et sa maniabilité, il met l'accent sur le côté stressant du survival horror. Fouiller dans votre sac vous force par exemple à quitter la télé des yeux pour regarder votre inventaire sur le GamePad, un exercice qui peut s’avérer suicidaire si vous n'avez pas correctement nettoyé la zone au préalable. Malheureusement, la démonstration très courte ne permettait pas vraiment d'apprécier le jeu à sa juste valeur (difficile d'avoir peur en 5 minutes de jeu entouré de dizaines de journalistes). Des temps de chargements très longs sont aussi à noter, ce qui est assez inquiétant. Il faudra essayer une vraie version du jeu pour se faire une idée.

Viens pour finir tous les autres. Nintendo Land, Pikmin 3, Super Mario Bros U, Batman Arkham City, Ninja Gaiden 3 et Wii Fit U (si je n'en oublie aucun). Je ne vais pas m'étaler particulièrement sur ces autres titres que vous connaissez tous. Leur arrivée sur Wii U n'apporte malheureusement absolument rien. Nintendo Land n'est qu'une vitrine technologique, et reste très fun à jouer en solo et surtout en multi. Un titre intéressant pour jouer en famille et découvrir tranquillement ce que peut apporter la console. Pikmin 3 et Super Mario Bros U sont des suites attendues, mais qui n'ont rien de plus que sur les consoles précédentes. Rien de vraiment neuf à découvrir si vous connaissez déjà leur gameplay (à part l'aventure bien sûr, mais c'est hors sujet ici). Quant aux derniers, eh bien ce sont des remakes. Batman et Ninja Gaiden n'ont absolument aucun intérêt si vous y aviez déjà joué et ne peuvent pas être un argument pour la Wii U.

Alors, Day One ?

Wii U, notre premier essai !Au final, la Wii U et son line-up ont peu d'arguments. Sur les jeux présentés, seuls trois ont attiré notre attention. Project P100 et ZombieU sont les seuls jeux vraiment originaux et exclusifs que nous avons pu tester lors de ce rendez-vous. Les autres titres présents n'apportent rien d'autre qu'un côté coopératif exploitant le GamePad, la partie solo restant classique. Seul Rayman Legend se démarque avec un coop vraiment interessant.

D'un point de vue ergonomique, il n'y a rien à redire. Le GamePad et la manette classique pro sont qualitatifs et très agréables à utiliser. La console en elle-même n'est pas très attirante (trop plastique et enfantine), on aurait aimé un petit effort niveau design.

Impossible de vous conseiller de précommander la Wii U après cet essai si vous n'êtes pas un pur fan de la firme. Il faudra attendre des annonces plus alléchantes et aussi des tests un peu plus avancés. Il reste encore quelques mois à Nintendo pour mettre en avant des jeux plus intéressants, plus gamers et exploitants de manière plus intense le GamePad. Si rien n'est fait avant la sortie, étant donné que la console ne fait que rattraper le retard de puissance des consoles de cette génération, il n'y a aucune raison de l’acquérir face à une xbox 360 de même capacité et disposant d'une bibliothèque bien plus conséquente. Seuls les inconditionnels de Pikmin et Super Mario Bros pourront sauter le pas sans réfléchir.

ebola le 17/6/2012