Le "X-com façon Nintendo made in France" est certainement un concept que personne n'avait vu arriver. Malgré tout, le savant mélange d'humour de puzzle et surtout de Tactical-RPG m'avait personnellement totalement conquis. Après quelques petites extensions distillées aux possesseurs du Season Pass sous forme d'armes et de challenges bonus, voilà qu'arrive le plat de résistance : une aventure bonus qui transforme l'île de Donkey Kong en nouveau champ de bataille. Idéal en ce début d'été !
Problème, pour les non-possesseurs du Season Pass ou de l'édition Gold du jeu, le DLC n'est pas gratuit (14,99 euros) et difficile de faire confiance à ce format quand on sait que beaucoup d'éditeurs n'hésitent pas à refourguer au prix fort des skins alternatives et des quêtes qui se bâclent en 45 minutes...
Ubisoft fera-t-il partie de ces méchants éditeurs véreux... ou auront-nous droit à une nouvelle surprise "à la française" ?

Lapin Peach - clairement ZE perso du game

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Donkey Kong Adventure - Nintendo SwitchLe DLC Donkey Kong est un mode de jeu à part entière qui ne vient pas exactement se "greffer" à vos parties classiques à la façon des défis par exemple : ce scénario bonus vous fait basculer dans son propre univers avec son propre écran titres et ses propres fichiers de sauvegarde. Seule condition d'accès : avoir au préalable terminé le premier monde de l'aventure principale. Un choix particulièrement judicieux compte tenu des nombreuses mécaniques exclusives à Donkey qui seraient un peu laborieuses à encaissé pour les joueurs débutants, mais aussi et tout simplement d'un point de vue du scénario puisque le DLC fait directement suite à la défaite du boss du premier monde : Lapin DK.

Suite à son combat infructueux contre Mario et l'humiliation subie par Lapin Peach, Lapin DK et quelque un de ses sbires complètement fous se mettent en tête d'utiliser la machine à voyager entre les dimensions. Ces derniers ne font pas exactement preuve de finesse et se voient rapidement aspirer dans un autre monde, vite accompagnés de l’insouciante Lapin Peach, en manque de batterie pour son smartphone, et Beep-O.

Nos héros comprennent très vite que le Royaume Champignon n'est pas le seul à être sens dessus dessous et alors que les Lapins Crétins indigènes s'en prennent à eux, ils sont secourus in extremis par le roi de la jungle, Donkey Kong en personne, rapidement rejoint par la version "Rabbid" du vieux rouspéteur Cranky Kong.

Avec un trio pareil, difficile de ne pas se laisser séduire : les gags se suivent avec fluidité tout au long de la campagne et rivalisent sans peine avec la qualité de l'aventure principale... voir la surpasse ! Ça commence fort !

Un Singe qui change tout !

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Donkey Kong Adventure - Nintendo SwitchL'aventure Donkey Kong reprend exactement la même structure que la campagne principale. L'histoire est donc extrêmement linéaire tout en ponctuant les "entre-batailles" de nombreux puzzles plus ou moins ardus et plus ou moins optionnels afin de rassembler moult objets de collection, voir même des runes de puissances (qui remplacent ici les "sphères" de compétences du mode classique).

Car oui, n'espérez pas réutiliser votre arsenal ou les compétences de Lapin Peach : comme expliqué précédemment l'aventure DK est complètement indépendante et vous met aux commandes d'une équipe qu'il faudra faire évoluer et customiser de A à Z.

Rassurez-vous, il ne suffira pas de bêtement reproduire les stratégies et les "builds" de compétences/armes de l'aventure principale : DK et Lapins Cranky possèdent un armement et des compétences inédites qu'il va falloir rapidement dompter pour venir à bout des nouvelles épreuves qui vous attendent et même Lapin Peach bénéficie d'un léger remaniement au niveau de ses habilités ainsi que d'une collection de blasters flambant neufs.

Lors de la sortie du jeu de base, j'avais fait mention d'une certaine déception concernant la simplicité des arbres de compétences, notamment au niveau de la section "attaque" qui se réduisait à deux compétences associées et identiques à tous les persos. Cette fois-ci, il sera possible d'investir dans deux nouvelles compétences qui augmenteront respectivement la portée de vos armes et leur capacité à détruire le décor (et ainsi priver vos adversaires de couvertures, niark niark !). Une nouveauté inattendue, mais tellement appréciable !

Lapin Peach est fidèle à elle même : un bouclier pour tanker, un heal de groupe en cas de coup dur. Du côté des flingues elle manie toujours un blaster précis et puissant pour le combat à distance ainsi qu'un drone pour les dégâts de zone et les manœuvres de diversion, le tout capable d'infliger l'altération "Miel" (immobilisation). Cet élément était bien trop situationnel dans la campagne principale, mais les nouveaux ennemis introduits dans l'extension sont tellement vifs que vous apprendrez vite à leur miéler les pieds au sol !

Lapin Cranky dispose d'une arbalète en guise d'arme principale qui fonctionne curieusement comme les shotguns de Peach et Lapin Mario. Son "arme secondaire" consiste en un tir explosif capable d'atteindre les ennemis même à couvert. Ses éléments de prédilection sont le vampirisme (absorption de PV) et l'encre (pour empêcher les ennemis d'attaquer). À cela il faut ajouter son attaque aérienne (lors des déplacements) qui non seulement affecte une zone entière, mais a un taux de 100% de chance d'infliger l’altération "gel" afin de bloquer les compétences ennemies. Enfin, il pourra endormir tous les ennemis dans un périmètre donné, leur faisant passer leur tour (#sépétay ?).
Avec trois puissants éléments à sa disposition, d'incroyables capacités et sa faible réserve de points de vie, Cranky se place clairement comme le "mage" du trio.

Donkey Kong, la star de cette aventure, est clairement le perso le plus original et par conséquent le plus gros bouleversement apporté au gameplay. À première vue, ses compétences ne sont que des emprunts à d'autres perso : les tambours pour attirer les ennemis autour de lui rappellent la chansonnette de Lapin Mario et il dispose d'un "overwatch" (réagir et contre-attaquer pendant le tour ennemi) comme tous les persos "non-lapins". Son arme principale, la banane, est un boomerang à la portée réduite, mais qui ignore les couvertures moyennes et surtout, peut atteindre plusieurs ennemis d'affilée. L'arme secondaire en revanche, n'est qu'une AoE à courte portée un peu à la façon des Marteaux de Mario et Lapin Mario.
La véritable nouveauté vient en fait des "déplacements" de Donkey. Agile comme le singe qu'il est, DK peut sans problème gravir les falaises et s'épargner l'usage des tuyaux. Il est également le seul à pouvoir se balancer de liane en liane à des points spécifiques ce qui lui procure une mobilité inégalable généralement cruciale pour réaliser les objectifs dans le temps imparti. Cette liberté d'action redéfinit à elle seule les règles du jeu, mais les surprises ne s'arrêtent pas là !
Si DK ne peut ni "tacler" les ennemis, ni utiliser ses alliers comme des jumpers, il a en revanche la possibilité de se saisir des uns, comme des autres, et même d'utiliser les blocs du décor comme des projectiles ! Les possibilités sont immenses : mettre un allier hors de portée, faire s'entrechoquer deux ennemis pour optimiser les dégâts infligés, utiliser un bloc élémentaire pour retourner le cours d'un combat... on ne regarde clairement plus la map de la même façon quand on a Donkey Kong dans l'escouade !

Comme vous l'aurez peut-être constaté, cette fine équipe repose en grande partie sur les altérations d'état et une bonne gestion de son environnement, ce qui la rend particulièrement fun à jouer pour les vétérans qui pourront ici allégrement mettre en pratique leurs connaissances acquises pendant la campagne de Mario.

Seulement 15 balles ?

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Donkey Kong Adventure - Nintendo SwitchAlors que beaucoup de DLC sont ressentis comme du vol et de l'exploitation, l'Aventure DK n'offre pas moins de huit à dix heures de bonheur supplémentaires (plus si vous visez le 100%) au travers d'une campagne qui n'a pas à pâlir fasse à la quête principale, de divers remaniements bien pensés (rééquilibrage du "miel", plus de compétences offensives), d'un bestiaire adapté et surtout qui propose un vrai renouveau du gameplay sous la forme de Donkey Kong en personne.

Mais même tout ça n'est que la face visible de l'iceberg et il restera encore à résoudre tous les puzzles, trouver tous les coffres et réussir l'intégralité des défis inédits à cet épisode qui, vous vous en doutez, testeront votre maitrise des nouvelles mécaniques quelques heures encore.

Si comme moi vous avez accroché à Mario+The lapins Crétins, je ne peux que vous conseiller de vous replonger dans l'aventure au travers de cette extension de qualité. Si vous aviez raté l'occasion à la sortie du jeu en septembre dernier, mais que vous êtes amateur de stratégie, alors jetez-vous vite sur l'édition Gold qui vient de sortir et contient l'intégralité du Season Pass, ce DLC DK inclus bien évidemment !

En espérant que la collaboration Nintendo/Ubisoft se poursuive et donne éventuellement lieu à un Mario + Rabbids 2 car même après cette extension, on en redemande !

Dimitri le 2/7/2018

Evaluation du jeu

Graphismes17/20

Extrêmement correcte malgré quelques petits ralentissements. C'est surtout le soin apporté aux animations et l'architecture des décors qui vous feront baver ! Certaines armes sont des gags visuels à elles seules !

Son17/20

La qualité à laquelle nous sommes habitués se retrouve dans cette extension, donnant cette fois-ci la part belle à l'exotisme et aux références DK.

Durée de vie17/20

Environ huit heures pour boucler l'extension en ligne droite, et disons une douzaine d'heures si vous comptez trouver tous les collectibles et relever tous les défis bonus ! On en a pour son argent.

Jouabilité18/20

Le gameplay génial hérité de X-com est de retour, avec juste ce qu'il faut de nouveauté pour nous donner envie de s'y replonger !

Scénario15/20

Comme toujours pas le point fort de cette histoire, mais un humour omniprésent qui fait mouche à chaque gag et parvient à rendre des personnages muets curieusement attachants ! #RabbidPeachBestWaifu

Verdict

+ Le trio apporte beaucoup
de possibilités stratégiques
+ Plus drôle encore que
le jeu de base !
+ Une durée de vie plus
que correcte pour un DLC !

- Impossible d'"importer"
DK et Lapin Cranky
dans l'aventure principale

Excellent

17/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Mario + The Lapins Crétins...

En images

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Donkey Kong Adventure - Nintendo SwitchMario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Donkey Kong Adventure - Nintendo SwitchMario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Donkey Kong Adventure - Nintendo Switch