Flash test de Robonauts sur Nintendo Switch

Non contente d'avoir un catalogue indé d’ores et déjà très attractif et qui s'enrichit de jour en jour, la Switch vient d'accueillir en exclusivité temporaire le dernier rejeton du studio polonais QubicGames qui prépare déjà pour les mois à venir tout une série de petits titres destinée à l'hybride de Nintendo avec en tête de liste un certain Astro Bears Party qui devrait nous arriver très prochainement.
Mais aujourd'hui, c'est un jeu d'action/tir 2D spatial qui nous intéresse : le petit Robonauts.

Ile ma lat !

Robonauts - Nintendo Switch"Quel âge a t'il ?" en polonais, et non pas "il est malade" voyons !
C'est effectivement la question qu'on pourrait se poser en voyons ce petit robot rappelant très vaguement Eve du film Wall-E (Pixar, 2008) fusiller tout ce qui bouge en 2D façon Metal Slug (1996) en tournant autour de planètes Mario Galaxy (2007) / Bayonetta style (2009) sur fond de zic électro sooooooo 2000 !

Je grille les étapes, mais vous voyez déjà le topo ! Notre Robonauts est là pour faire du neuf avec du vieux et ne prétend pas réinventer le genre de l'action 2D mais bien nous proposer un titre "low-cost" haut en couleur qui emprunte beaucoup à ses grands frères... et à ses oncles, grands cousins et grands-parents à ce niveau !

Mais pourquoi pas, après, un peu de old school ne fait jamais de mal et certains titres nous ont montré ces dernières années que le retour aux sources peut faire le plus grand bien, Breath of the Wild n'étant qu'un (glorieux) exemple parmi bien d'autres !

Vous reprendrez bien un Doliprane ?

Robonauts - Nintendo SwitchLe jeu se découpe en une campagne jouable en solo et en coop locale auxquels viennent s'ajouter un petit versus. Pas de grand space opera à l'horizon ni de scénar qui dépasse l'entendement, mais bien une campagne linéaire découpée en stages.

Par "stage" on entend un écran composé de plusieurs planètes aux formes, tailles et agencement variables : certaines sont très petites et ne servent finalement que de "passerelles" entre deux astres plus imposants tandis que d'autres sont désignés comme de véritables petits levels, soit en raison de leur relief qui vous demande de les arpenter dans un sens donner par exemple ou bien encore parce qu'adoptant une architecture "en tunnel" ce qui en fera un mini-labyrinthe circulaire. La caméra fait en sorte que votre personnage soit toujours au centre de l'écran et dans le sens de la gravité (on ne se balade à aucun moment la tête en bas donc)...
... ce qui pose en réalité déjà un problème.

Le fait est que la caméra suit p-a-r-f-a-i-t-e-m-e-n-t votre personnage en constante rotation autour de planètes rondes, parfois très petites. Cela se retranscrit à l'écran par la sensation d'avoir un personnage totalement immobile (puisque comme "fixé" au centre de votre téléviseur) ,mais avec l'entiéreté du level (planètes, obstacles, monstres) en rotation perpétuelle. Si l'on ajoute à cela la gameplay assez nerveux du titre qui, à l'instar d'un Metal Slug par exemple, a tendance à souvent submerger le joueur par des avalanches d'ennemis et de tirs... la migraine n'est plus très loin et le tout manque parfois de lisibilité au point qu'on en vienne souvent à se demander comment notre jauge de vie a pu fondre à une telle vitesse !

On tourne tourne tourne... en rond

Robonauts - Nintendo SwitchFinalement, le mieux reste encore de ne PAS suivre notre instinct qui nous dicte pourtant de rusher dans le tas, porté par la zic bien pêchue.

Non, il faut au contraire rapidement apprendre à lutter contre ses pulsions et jouer lentement, appréhender et "nettoyer" chaque planète indépendamment au risque de se voir rapidement encerclé.
On se rend alors compte que le gameplay, simple au possible, n'est finalement pas si mal : un tir principal, une grenade en guise de tir secondaire, un saut et bien sûr un bouton permettant de faire basculer la gravité à 180° pour passer d'une planète à l'autre.

Si vos armes par défaut ont des munitions illimitées et sont d'une puissance... "existante", le coeur du gameplay, à l'instar d'un bon vieux shoot them up arcade sera de choper des upgrades. Impossible de "switcher" d'armes, le dernier bonus ramassé remplaçant automatiquement l'arme en main (à l'ancienne quoi). Tirs multiples, tirs rapides, tirs autoguidés à longue portée, "cluster grenade", bazooka qui tir à la verticale pour atteindre les ennemis perchés sur les planètes voisines... on retrouve un arsenal finalement classique, mais qui ajoute un peu de punch à l'action.
Les feedbacks aussi bien sonores que visuels sont malheureusement souvent "noyés" respectivement par la dubstep (?) en fond et les hordes d'ennemis.
Le fun reste au rendez-vous, tout du moins sur les premières missions, le temps de s'habituer aux patterns des ennemis qui demandent tous une approche particulière (d'où un rythme de jeu ralentit).

Pourtant, on tourne très vite en rond, aussi bien autour des planètes, mais aussi du contenu. Si les stages proposent chacun des objectifs différents (protection, objectifs à atteindre, anéantissement de tous les mobs à l'écran, etc.), forcé d'admettre que le jeu, bien que sympathique, se repose énormément sur des mécaniques de gameplay qui sentent le réchauffé tout en restant dans l'ombre de ses ainés qui ont fait bien mieux bien avant.

Reste un titre extrêmement agréable sur de courtes sessions notamment sauvé par sa coop impeccable en écran scindé. De quoi passer une excellente aprèm/soirée en compagnie du petit frère, mais guère plus.

Dimitri le 15/9/2017

Evaluation du jeu

Graphismes13/20

Très agréable à l'oeil, Robonauts propose des niveaux 2D orientés autour des sphères que constituent les planètes parcourues. Si le tout est haut en couleur, on lui reprochera son manque de lisibilité lors des plus gros affrontements et la sensation de tournis qu'il risque de procurer aux plus sensibles d'entre nous... On tourne vite en rond, LITTÉRALEMENT!

Son14/20

Des compositions electro qui mettent tout de suite dans l'ambiance, malheureusement peu nombreuses et qui reviennent souvent. Avis aux amateurs du genre malgré tout !

Durée de vie13/20

Un contenu rapidement répétitif qui n'est sauvé que par une difficulté diabolique en "hard" et un mode co-op en local encore plus appréciable que le solo ! À ce prix, cela reste très honnête.

Jouabilité13/20

Des contrôles réactifs, simples et bien pensés (avec les tirs sur gâchettes ET boutons), un concept qui n'est plus très original en 2017, mais reste fort sympathique et une difficulté bien corsée... le tout gâché par un manque de lisibilité, de feedback et les maux de tête causés par les rotations parfois chaotiques.

Scénario--/20

Néant.

Verdict

+ Du shoot 2D bien
pimenté "à l'ancienne"
+ Le multijoueurs local
en particulier la coop !

- On tourne vite
en rond...
- ...si vite qu'on en
a le tourni !

Bon

13/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

En images

Robonauts - Nintendo SwitchRobonauts - Nintendo SwitchRobonauts - Nintendo Switch