Test de Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle sur Nintendo Switch

Cocorico ! Voilà un titre qui avait tout pour déplaire ! Les Lapins Crétins envahissent l'univers de Mario ? Blasphème ! Et pourtant, les présentations aperçues lors de l'E3 dernier étaient très rassurantes et nous dévoilaient un Mario "Tactical-shooter RPG" extrêmement dynamique et plein d'humour. Si Mario est depuis longtemps un protagoniste de jeu de rôle, cette recette "à la Xcom" restait un sentier jusque là aussi inattendu qu'inexploré. Heureusement il ne sera pas seul dans son périple puisque les frenchs "Rabbids" sont eux aussi de la partie ! Alors ? Coup de génie franchouillard ou simple "cératé" ?

Super French Mario RPG

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchVous incarnez bien sûr... non pas Mario, mais Beep-O, un petit robot mignon dont la créatrice (fan girl de Mario) est aussi l'inventeuse d'une machine révolutionnaire permettant de fusionner deux objets l'un avec l'autre afin d'en créer un mélange curieux qui cumulera les propriétés des deux originaux. Manque de chance, les lapins crétins sont de sortie ! La bande de voyous débarque sans prévenir et sème gentiment le chaos, leur spécialité. Ils ne tardent pas à mettre la main sur le fameux appareil qui devient incontrôlable au point de fusionner avec son utilisateur paniqué. Le mal est déjà fait : toute l'équipe ainsi que des milliers d'objets se voient propulsés à l'intérieur du Royaume Champignon dont ils ont bien l'intention de faire leur nouveau terrain de jeu.
Séparé de ses amis dans la tempête Mario fait rapidement la connaissance de Lapin Luigi et Lapin Peach, les équivalents "crétins" des personnages que nous connaissons.
Guidée par un mystérieux fan, notre équipe fraichement formée a bien l'intention de renvoyer les méchants Lapins Crétins et de rendre au Royaume Champignon son apparence normale. Et pour cela rien de mieux que... la baston avec des gros flingues !! Enfin des blaster lasers qui "dé-fusionnent" (et donc "sauvent") les méchants lapins, PEGI 7 voyons !
Cela étant dit, il est important de vous rassurer tout de suite sur un point : non, les lapins crétins, tout en étant les "envahisseurs", ne sont pas "envahissants"... C'pa clèr !
Reprenons : les Lapins Crétins étant les antagonistes principaux de cet épisode, ils seront omniprésents et même votre équipe d'aventuriers est composée à 50% de ces têtes à claques made in France. Pourtant, l'humour "crétin" est savamment distillé tout au long du jeu via quelques cutscènes ci et là où bribes de scénario s'entre croisent avec sketchs débiles qui font parfaitement honneur aux deux licences.
L'humour étant une part indissociable de tout "Mario RPG", cet épisode ne fait absolument pas "tâche" et son dosage devrait rassurer même les allergiques aux lapins.

À partir de là, le jeu se découpe en deux phases distinctes. En phase "exploration" vous visitez chacun des quatre mondes à thème dont est composé le jeu, la première fois de façon assez linéaire en suivant une construction en chapitres. Les environnements fourmillent de détails (et de gags), mais aussi et surtout de puzzles classiques, mais bien pensés qui vous gratifieront souvent d'un petit collectible voir même d'une nouvelle arme... car oui, vous vous en doutez, régulièrement votre progression sera ralentie par un fight.

I'm gonna UNlive you !

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchComme vous le savez sans doute, Kingdom Battle emprunte beaucoup aux systèmes de combat de l'impitoyable Xcom et du délicieusement cyberpunk Shadowrun : comprenez par là qu'il s'agit d'un Tactical RPG au tour par tour sur damier, mais orienté "jeu de tir" avec un fort accent sur l'utilisation du décor et un véritable système de couverture pour minimiser les chances de se faire canarder gratuitement. C'est un système (génial) qui a déjà fait ses preuves et dont l'apparente simplicité cache en réalité des mécaniques plus complexes avec lesquelles il faudra jouer pour venir à bout des hordes d'ennemis impitoyables qui nous attendent : Xcom est très "militarisé", propose un système de classe et d'upgrade d'armement via un QG qu'il faudra gérer entre les batailles tandis que Shadowrun se permet de mélanger shotgun, sortilèges et autres invocations grâce à son univers hybride. Pas de "brouillard de guerre" non plus afin de donner plus de lisibilité et d'éviter les frustrations de trop.

La question qui survient alors est la suivante : comment arriver à s'imposer face à la concurrence ? Quels ingrédients Mario et les Lapins Crétins peuvent bien apporter à la recette ? Un brin de FOLIE !

Comprenez par là que Xcom et Shadowrun sont des jeux bénéficiant d'une atmosphère parfois pesante dans lesquelles chaque décision peut s'avérer être la dernière. Ce sont des jeux où l'ont prend son temps et qui peuvent s'avérer impitoyables.
Kingdom Battle simplifie (sans trop "casualiser") la recette en allégeant la gestion des pourcentages de chance de toucher votre cible. Ici c'est très simple : si votre cible n'est pas à couvert, elle sera forcément touchée par le tir, si elle se trouve derrière un petit rempart, c'est 50/50, tandis qu'une couverture totale (un mur, un gros bloc) la protégera à coup sûr de toute attaque frontale. La "fourchette" de dégâts infligés par une arme est toujours très serrée ce qui permet là aussi de facilement prévoir la tournure que prendront les fusillades.

Lorsque c'est à votre tour de jouer, vous pouvez lancer un maximum de 3 actions pour chacun des trois personnages qui composent votre équipe, et ce dans n'importe quel ordre :
-une attaque avec votre arme principale (blaster/shotgun...) ou secondaire (drone, marteau...)
-utiliser un des deux pouvoirs spéciaux à votre disposition
-se déplacer.

Étonnement c'est de cette dernière phase que vient la plus grande originalité de cet épisode.
Lors de votre phase de déplacement (par cases, je vous le rappelle), il vous est possible EN UNE ACTION d'interagir avec les autres personnages sur le terrain, alliers comme ennemis. Le fait de "passer" sur un ennemi permettra de le tacler gratuitement et de lui infliger quelques dégâts tandis que vous pourrez utiliser vos alliers comme tremplins afin d'aller plus loin que prévu, atteindre une couverture ou une position en hauteur qui vous donnera par ailleurs un gros boost d'attaque ! Là où ce système est complètement génial, c'est qu'il est possible en une seule phase de mouvement d'enchainer plusieurs de ces actions ! Si "théoriquement" vous n'avez à votre disposition qu'une seule phase d'attaque, vous pourrez en réalité avec Mario tacler un ennemi, rebondir sur Luigi, atterrir sur un second ennemi et ENFIN, passer à votre phase d'attaque, pour un total de trois attaques portées en un tour (tacle-rebond-tir) et encore, c'est sans compter sur les coups critiques et les pouvoirs ... mais je m'emporte. Le jeu prend alors une tournure très offensive dans laquelle il faudra savoir jauger vos chances et optimiser vos dégâts à chaque tour, car les ennemis ne vous feront aucun cadeau !

Du Level Up intelligent et une fine équipe

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchUne grande partie de l'intérêt du jeu vient de vos quatre héros : Mario, Luigi, Peach et Yoshi et de leurs homologues Lapins Crétins. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, "Lapin Peach" n'est pas une pâle copie de Peach sur le plan du gameplay, et chacun des huit protagonistes a accès à un panel d'armes et de pouvoirs uniques ce qui encourage l'expérimentation.

Les pouvoirs et autres capacités passives seront à débloquer via un arbre de compétences propres à chaque perso moyennant quelques sphères d'expérience qui ne vous seront allouées qu'en terminant les chapitres de la quête principale, les redoutables défis annexes et via certaines énigmes et coffres. Impossible donc de "farmer et "prendre du level" gratuitement pour ensuite rouler sur le reste du jeu : c'est bien à vos méninges de faire le travail !

Si l'on peut regretter des arbres de compétences qui se ressemblent un poil trop à mon goût, on appréciera la clarté du système et surtout la possibilité de réinitialiser ces derniers gratuitement à tout moment (sauf en combat bien sûr). Impossible donc de se tromper avec la progression de son perso et il est même plutôt recommander d'adapter vos compétences (et votre équipe) à la situation, notamment si vous comptez vous attaquez aux très nombreux défis annexes qui se composent souvent davantage comme de véritables petites énigmes tant les situations proposées vous mettent en désavantage !

Les armes elles aussi se débloquent progressivement, par paliers, et devront être achetées. Leur importance ne devra pas être sous-estimée ! Outre le boost aux dégâts non négligeable que l'on est en droit d'attendre d'un nouveau joujou, c'est surtout aux "éléments" qu'il faudra prêter attention. En effet, lorsque vous faites un coup critique dans ce jeu, les dégâts ne sont guère plus élevés que la normale. En revanche, l'effet spécial de l'arme s'applique alors ! Les armes de miel clouent les ennemis au sol et les privent pour un tour de leur phase de mouvement (très utile contre les gros tank qui n'attaquent qu'au corps à corps !). L'encre empêche leurs victimes de viser et donc de tirer. Le vampirisme vole des PV à sa victime pour les refiler à l'attaquant, alors que les ennemis atteints par une attaque de feu s'embrasent et se mettent à courir un peu partout sur la map, les exposant aux prochaines attaques !
Autre chose à prendre en compte : les personnages ont accès à des armes qui leur sont spécifiques ! Mario n'aura donc accès principalement qu'à des blasters ayant les effets "rebond" (qui éjecte sa cible) et "miel" là où Peach ne pourra s'équiper que de shotgun de feu et de glace.

Ce duo arsenal/pouvoirs est diablement efficace et les combinaisons nombreuses ! Difficile dans un tel contexte de trouver dans l'équipe la "cinquième roue du carrosse" tant on sent que chaque membre peu, dans un contexte donné, se révéler être le MVP dont la team avait désespérément besoin pour "perfecter" un boss ou passer un défi qui semblait jusqu'ici impossible à ce stade du jeu.

-Mario est un excellent héros offensif dont les armes (courte et moyenne portée) et pouvoirs combinés font des merveilles en toutes circonstances. Il pourra fairebénéficier de son boost d'attaque à toute l'équipe tandis que son Reguard Héroïque lui permet d'intercepter tout ennemi en mouvement... y compris pendant son propre tour ! Sachant que le "rebond" est une caractéristique courante chez ses armes et qu'un ennemi touché par cet effet est considéré comme étant "en mouvement"... les combos feront TRÈS mal !
-Luigi sera notre sniper. Peu de PV, mais une excellente mobilité dont il peut faire partager ses coéquipiers, de quoi rapidement atteindre les points stratégiques et/ou se placer en hauteur pour "encrer" les snipers ennemis.
-Rabbid Luigi parait très faible en début de jeu, et pour cause, son bouclier ne protège que des effets tels que le feu, le miel ou l'encre... effets dont les ennemis n'abuseront qu'à partir du monde 2 ! Et là, Rabbid Luigi révélera tout son potentiel... et son tacle vampirique !
-Rabbid Mario est lui un monstre conçu pour le corps à corps. Augmentez la puissance de ses tacles et sa mobilité afin d'en faire un cauchemar tanky qui foncera dans le camp adverse. Il ne lui restera plus qu'à pousser la chansonnette afin d'attirer les ennemis autour de lui et BLAM, son marteau fera le reste.

Je vous laisse le soin de découvrir le reste de la clic par vous même, ils valent tous le détour à leur façon, ce qui permet de s'essayer à différents styles de jeu et d'expérimenter de nouvelles stratégies et compo.

Pas si Crétin ?

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchDes défauts, il y en a. Le jeu ne propose que quatre mondes et un scénario-prétexte. Ça parait maigre dis comme ça, et pourtant, c'est l'équilibrage qui fait de ce Mario + The Lapins Crétins une tuerie.

La difficulté bien corsée des combats et la fluidité avec laquelle ces derniers se déroulent rendent le jeu extrêmement addictif. Si les batailles du scénario principal ne sont pas (toujours?) insurmontables, la moindre erreur pourra vite vous faire rater le "perfect". De même, reparcourir les niveaux déjà conquis n'a rien d'une tare puisque ces secondes visites seront à coups sûrs l'occasion de découvrir de nouveaux puzzles, défis et même un chapitre bonus. Chacun de ces éléments étant récompensé par quelques sphères d'expériences et nouvelles armes, c'est toujours avec soif et curiosité que l'on y retourne, espérant ainsi pouvoir optimiser la composition et le stuff de sa team !

L'alternance puzzle/combat permet d'aérer le soft tout en maintenant l'attention du joueur tandis que son découpage en chapitre et la possibilité de refaire les anciennes missions à l'infini donne de la rejouabilité et contribue grandement au confort du joueur et se mari parfaitement avec le support hybride qu'est la Switch !
Un coup de maitre signé Ubisoft que personne n'attendait et qui, malgré des prognostiques alarmant, vient embellir le catalogue d'une console bien partie pour durer !

Dimitri le 7/9/2017

Evaluation du jeu

Graphismes17/20

Extrêmement correcte malgré quelques petits ralentissements sur certaines grosses maps. C'est surtout le soin apporté aux animations et l'architecture des décors qui vous feront baver !

Son17/20

Quelques boucles un peu courtes par moment, mais un résultat global plus que convaincant. Un regard (ou plutôt une oreille ?) neuf sur l'univers du plombier qui ne se prive pas de touches nostalgiques avec quelques reprises nous venant tout droit de Mario 64. Du côté des bruitages, tout y est, et malgré une équipe de perso majoritairement "muets", les petits cris caractéristiques des frères plombier et des Lapins donnent beaucoup de vie aux cutscenes.

Durée de vie17/20

Une bonne vingtaine d'heures sera nécessaire pour terminer l'aventure malgré seulement quatre mondes à explorer. Plus encore si vous comptez faire les 40 défis, trouver tous les coffres et débloquer les 4 chapitres cachés ! On y revient rapidement tant le 100% est long, prenant, mais loin d'être inaccessible comme c'est trop souvent le cas.

Jouabilité18/20

Tout ce qu'il faut là où il faut. Le jeu tient son pari, renouvelle sans cesse les situations en proposant de nouveaux persos, ennemis, maps et défis. La difficulté n'est jamais insurmontable tout en restant très élevé, de quoi faire honneur aux autres jeux du genre et maintenir la tension, rendant les victoires et les combos réussis encore plus savoureux !

Scénario14/20

Le point "moyen" du titre. On est loin de la densité d'un Super Paper Mario ou d'un Super Mario RPG, mais l'humour omniprésent et distillé avec soin fait passer la pilule entre deux gunfights.

Verdict

+Une équipe de héros
aux capacités ingénieuses...
+Des combat stratégiques
funs et intenses
+Le mélange des univers
bien géré pour ne délaisser
aucune des deux licences
+Un petit mode co-op
fort sympa
+La variété et la difficulté
des challenges optionnels

-...malgré des arbres
de compétences qui se
ressemblent un peu...
-On veut Samus en DLC !

Excellent

17/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Mario + The Lapins Crétins...

En images

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchMario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchMario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo SwitchMario + The Lapins Crétins Kingdom Battle - Nintendo Switch