E3 2017 : le bilan !

À défaut d'une véritable conférence live, le 13 juin dernier fut diffusé un Spotlight de trente minutes à l'occasion de l'E3 2017, suivit immédiatement d'une session "Tree House" en direct à Los Angeles. Si l'E3 2016 de Nintendo avaient tourné exclusivement autour de la promotion du très attendu Zelda Breath of the Wild, l'édition 2017 s'annonçait décisive pour l'avenir de la firme de Kyoto.
Et pour cause, si la Switch a fait un excellent démarrage en mars, Nintendo a tout intérêt à bien alimenter son nouveau bébé en titres forts afin que la hype perdure.
Peu étaient optimistes à l'annonce de ce spotlight finalement très court. La crainte principale étant que Nintendo ne se contente finalement que de faire un bref rappel des sorties switch 2017 en mettant évidement l'accent sur le très attendu Mario Odyssey.
Pourtant, nous aurons finalement eu droit à quelques surprises de taille, l'occasion de mettre à jour le calendrier des sorties Switch/3DS et forcé de constater que Nintendo semble avoir repris ses forces et n'est pas prêt de baisser le tempo, s'armant par la même occasion d'une pléthore de titres orientés Esport qui devrait faire le bonheur d'un très large public. Nintendo semble bien décidé à rattraper son retard en la matière d'ici la fin de l'année, voyez plutôt.

Le court terme

E3 2017 : le bilan !Switch
-ARMS (déjà paru)
-Zelda BotW : Les épreuves légendaires (30 juin - DLC payant)
-Splatoon 2 (21 juillet)
-Sonic Mania (15 aout)
-Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle (29 aout)

ARMS vient tout juste de rejoindre Mario Kart 8 Deluxe sur la scène Nintendo Esport et ne tardera pas à être rejoint par son grand frère, Splatoon 2, proposant ainsi trois titres compétitifs au très fort potentiel multijoueurs, et ce dans trois genres radicalement différents (baston, course, tir). Un très bon cocktail estival qui a notamment pour but de convaincre les utilisateurs d'investir dans le online qui, rappelons-le, devrait devenir payant à compter de 2018 au plus tard et dont les tarifs français devrait avoisiner les 19 euros par an.

À cela vient s'ajouter le très attendu Sonic Mania qui sent délicieusement bon les années 90's avec son gameplay et ses graphismes oldschool combinant toutes les meilleures idées des épisodes Megadrives (Sonic 1, 2, 3, Knuckles).

Enfin, les Lapins crétins d'Ubisoft viendront envahir le Royaume Champignon fin aout dans un tactical RPG/shooter (no fake !) empruntant beaucoup à la série des X-Com et Shadowrun Returns avec un système de combat au tour par tour dans lequel chacun des huit personnages jouables (Mario, Luigi, Peach, Yoshi ou leurs équivalents "Lapins") devra mener son équipe à la victoire en exploitant non seulement le terrain (couvertures, points stratégiques surélevés, décors destructibles...) mais aussi améliorer petit à petit ses compétences et son arsenal. Mario sera donc notre leader, idéal au corps à corps avec son marteau et à moyenne portée avec son buster, tandis que le plus fragile Luigi endossera le rôle de sniper ou que Yoshi se fera un plaisir d'exploser au bazooka tout décor qui aurait pu servir d'abri à ces canailles de lapins crétins. À cette "base" empruntée à la série X-com donc, vient s'ajouter plusieurs concepts uniques comme des armes à effets spéciaux qui peuvent enflammer, paralyser ou encore projeter leurs victimes en cas de coup critique. Enfin, la possibilité d'utiliser ses camarades comme tremplins afin d'élargir son champ de possibilités et de réaliser de véritable combo stratégique.
Si ce cross-over peut surprendre, voir même effrayer, le gameplay présenté lors du Tree House est tout ce qu'il y a de rassurant et le soft s'annonce comme un énième et digne Mario (T-) RPG saupoudré d'une bonne dose d'humour.

Le moyen terme

E3 2017 : le bilan !3DS
-Metroid : Samus Returns (15 septembre)

Switch
-Pokken Tournament DX (22 septembre)
-FIFA 18 (29 septembre)

-Fire Emblem Warriors (automne 2017)
-Super Mario Odyssey (27 octobre)

-Xenoblade Chronicles 2 (fin 2017)
-Sonic Forces (fin 2017)
-Rocket League (fin 2017)
-Zelda BotW : Ode aux Prodiges (décembre 2017 - DLC payant)

Quelques mois après l'interdiction d'Another Metroid 2 Remake (AM2R), le remake non officiel du second épisode des aventures de Samus sorti initialement sur Gameboy en 1991, Nintendo annonce SON remake officiel. Si certains fans avaient pressenti l'annonce suite à la décision de Nintendo concernant le remake amateur, aucune information concrête n'avait leaké et ce pressentiment restait à être confirmé.
Contrairement à AM2R qui reprenait le style graphique de Metroid Zero Mission sur GBA (qui lui-même était le remake du premier épisode Nes) ce Metroid : Samus Returns se présente comme un épisode 2,5D. Développé en partie par la même équipe à l'origine du (très moyen malheureusement...) Castlevania Mirror of Fate, Samus Returns conserve un gameplay action/exploration en 2 dimensions avec des décors et personnages modélisés en 3D. Tout comme Zero Mission était un remake finalement très libre de Metroid 1, ce Samus Returns introduira bon nombre de mécaniques exclusives et une aventure totalement revue et corrigée.

Du côté de la Switch, Nintendo continuera d'alimenter son bébé en titres Esports jusqu'à la fin de l'année avec une version Delux de Pokken Tournament qui inclura bon nombre de nouveautés dont des personnages exclusifs, mais aussi un FIFA 18 et un Rocket League qui bénéficiera du cross play. En d'autres termes, il sera possible de jouer avec n'importe quel utilisateur de Rocket League en ligne, qu'il joue sur Switch PC, PS4 ou Xbox One. De très gros arguments.

Après un Hyrule Warriors très correct et jouissif sur WiiU, la Team Ninja revient à l'assaut avec un épisode cette fois-ci mettant à l'honneur le cast d'une autre série en plein âge d'or : Fire Emblem Warriors. Si le gameplay présenté rappelle (peut être un peu trop) Hyrule Warriors, on remarque que l'univers du tactical RPG semble avoir été respecté, et ce jusqu'aux levels up aléatoires. Enfin, la possibilité de switcher entre trois héros à tout instant et de diriger ses troupes devrait apporter une touche de variété et de stratégie qui contribuera à briser la redondance de ce type de jeu qui mise avant tout sur le bourrinage et le fan service... et on ne lui en veut même pas ! À noter qu'une version New 3DS est également au programme.

Sans rentrer dans les détails Mario Odyssey était évidemment la star de ce Nintendo Tree House 2017. Alors que la WiiU avait du se contenter d'un très bon Mario 3D World plutôt orienté multijoueur, la Switch ouvre le bal avec la nouvelle grosse aventure solo du plombier qui jouera ici les globe-trotters. Outre un assortiment de nouveaux mouvements, Mario aura dans cet épisode la possibilité de revêtir différentes tenues, mais aussi et surtout de posséder n'importe quel ennemi du jeu ainsi que certains éléments de décor et obstacles, lui conférant un panel de mouvements inédits absolument ahurissant. Sans spoiler davantage Mario Odyssey s'annonce grandiose et radicalement différent de ses prédécesseurs, un peu à l'instar de Breath of the Wild qui marquait le renouveau de la saga Zelda. Vivement octobre !

Le long terme

E3 2017 : le bilan !Switch
-Yoshi (2018)
-Kirby (2018)
-Metroid Prime 4 (2018 ?)
-Pokemon Switch (2018 ?)
-Fire Emblem Switch (2018 ?)

Aucune image, aucune info, mais c'est confirmé : Metroid Prime 4 (!!!) ainsi qu'un "vrai" jeu Pokemon sont prévus sur Switch.
Rappellons que l'E3 sert avant tout à vendre du rêve, aussi innacessible ce dernier puisse paraitre. Et c'est sans crier gare que Nintendo lache ces deux bombes sur la communauté de joueurs aussitôt en extase. Il n'en fallait pas plus.
Un RPG Pokemon sur console de salon est sans doute le projet le plus attendu des fans de la saga et ce depuis ses débuts sur Gameboy. Quand à Metroid, pour vous situer l'envergure de l'evènement, cela fait déjà dix ans que la trilogie Metroid Prime s'est terminée sur Wii, une des série les plus apprécier de Nintendo mais aussi peut être la plus mature. Après le semi-echec de Metroid Another M, la license semblait enterrée aux côtés de F-Zero et autres Earthbound. Même la sortie d'un épisode mulijoueur sur 3DS l'an dernier avait été pris comme une insulte par les fans qui attendaient depuis toutes ces années un épisode digne de la chasseuse de prime. Il faut croire que Nintendo ne faisait que "tater le terrain" puisque c'est bien deux jeux Metroid qui ont été annoncés simultanément cette année : l'épisode Switch Metroid Prime 4 et le remake 3DS Metroid Samus Returns. Une telle situation ne s'etait pas produite depuis les annonces de Metroid Fusion (GBA) et Metroid Prime premier du nom (GC), c'est à dire depuis 2002 ! Pour l'instant aucune info si ce n'est que Retro Studio n'assurera pas le developpement de cet épisode.

Enfin, sans avoir l'envergure ni l'ambition d'un Mario Odyssey ou d'un breath of the Wild, les nouveaux Yoshi et Kirby ont tout pour plaire et viendront sans doute garnir la ludothèque de la Switch au cours du premier semestre 2018 afin de ne pas laisser retomber la hype et nous laisser patienter jusqu'à l'E3 prochain, mais nous n'en sommes pas encore là !

Toujours est-il que la stratégie de Nintendo semble très claire et efficace : conserver un rythme de parution constant afin de maintenir l'engouement de ses joueurs, développer sa facette Esport en proposant des exclusivités alléchantes (Pokken, Splatoon 2, ARMS) sans oublier d'inviter les éditeurs tiers (Rocket League, FIFA 18) afin de toucher un publique toujours plus large MAIS le tout sans oublier de nous faire rêver en proposant des épisodes ambitieux de ses plus grandes licences. Après un Breath of the Wild à couper le souffle dont les DLC continuent de prolonger la durée de vie et alors que l'incroyable Mario Odyssey approche à grands pas, c'est maintenant au tour de Pokemon et Metroid de nous faire saliver d'impatience. Mais chaque chose en son temps, l'attente va être longue, mais on ne risque pas de s'ennuyer en 2017 !

Dimitri le 20/6/2017