Test de Metroid Prime : Hunters sur Nintendo DS

Enfin ! Metroid sort sur la console portable de Nintendo ! Après nous avoir fait languir avec la démo, ce jeu culte, dont le premier volet était sortit en 1988 sur NES, est arrivé dans nos magasins depuis le 05 mai 2006. Il semble tenir toutes ses promesses. Avec un gameplay irréprochable et une sensation de nostalgie qu’instaure le simple nom de Samus Aran, ce nouvelle opus se destine à devenir culte.

Le contexte

Metroid Prime : Hunters - Nintendo DSQuelque part, au confin de l’espace, au delà des territoires contrôlés par la fédération galactique, vivaient les « Alimbics », un peuple pacifique au savoir extraordinaire qui, pour une raison inconnue, a mystérieusement disparu. Alors que toutes les traces de leur existence semblait détruite, une seul chose survécue aux ravages du temps. Grâce à leur savoir immense, ils laissèrent derrière eux une grande source de pouvoir, représentée par des artéfacts, qui serait protégés par un système de défense inviolable.

Des siècles plus tard, cette histoire était devenue une légende et plus personne ne prenait ce récit au sérieux. Mais un jour, la fédération galactique reçut un signal télépathique d’une planète se trouvant dans le même univers que cet ancien peuple. Traduit dans toutes les langues, ce message évoquait l'existence d'une puissance secrète dans le berceau de la civilisation « Alimbics » . Le destinataire du message semblait s’être arranger pour que tout les plus grands chasseurs de prime de la galaxie reçoivent cet appel. C’est donc pour la gloire ou le pouvoir que les hunters les plus performants se mirent en route à la recherche de ce pouvoir. Samus est alors chargée par la fédération de le retrouver afin de le protéger ou de le détruire.

Une fois dans le jeu

Metroid Prime : Hunters - Nintendo DSPassant remarquablement bien des phases de tir à celles de plate-forme, le soft nous permet assez efficacement d’utiliser le touché tactile, et les mondes qu’il nous propose de découvrir sont suffisamment variés et complets pour nous donner à chaque instant envie d’aller plus loin dans l’aventure. Nous voilà donc à la recherche des « octolith », objets convoités par tous qui mèneront à de nombreux affrontements, se terminant pour la plupart en véritables deathmatchs.

Ces batailles sont d'autant plus intenses qu’il vous sera impossible de sauvegarder en dehors de votre vaisseau, et que vos plus grands adversaires peuvent vous attaquer à n’importe quel détour de couloir. Équipé au départ d’un simple canon et de la possibilité de se changer en morph ball, ces combats vous seront très rudes, mais au fil de l’aventure, votre arsenal s'étoffera, avec l'ajout de projectiles à plasma, de décharges électriques, ou encore du rayon d’énergie.

Le tout est servi dans un environnement immensément vaste qu’il vous faudra entièrement fouiller pour espérer y trouver tout les items cachés. Mais la véritable force du jeu réside dans la possibilité de pouvoir affronter des opposant bien réels grâce à la connexion Wi-Fi de la console, ce qui garantira bon nombre de surprises quant à vos capacités. Il est bon de préciser que le jeu nous offre un système de classement des meilleurs joueurs (par rang notamment), et de nombreux modes de jeu tels que le "Deathmatch", la "Capture the Flag", ou le "Prime Hunter". Tout cela dans pas moins de 26 arènes. Ajoutez à cela un mode multijoueur 1 cartouche terriblement efficace, et vous voilà avec un formidable cocktail multijoueurs.

A coups de stylet

Metroid Prime : Hunters - Nintendo DSLa maniabilité et le gameplay restent très proches du dernier opus sorti sur Gamecube. La seule différence concrète réside dans l'impossibilité de verrouiller sa cible, mais cela se voit vite oublié grâce à la précision que vous offre le stylet. La prise en main n’est pas immédiate, mais on s'y fait assez vite, rendant l’immersion dans le jeu plus profonde encore. Nos réflexes sont mis à rude épreuve, et l'on doit constamment rester concentrés sur nos actions. Une fois le système bien assimilé, c’est avec un plaisir non moins grandissant que l’on décime ses ennemis.

ebola le 21/1/2009

Evaluation du jeu

Graphismes17/20

Même si ce n’est pas aussi beau que sur Gamecube, cela reste remarquable pour la console portable de Nintendo. Les vidéos sont quant à elles sublimes.

Son16/20

Il y a peu de musiques, mais les bruitages nous plongent vraiment dans l’ambiance et l’univers Metroid.

Durée de vie17/20

Elle est courte pour le mode solo. Un dizaine d'heures pourront suffire pour le terminer, mais le multijoueur très complet rallonge grandement le plaisir de jeu, et l’on prend beaucoup de plaisir à combattre les autres joueurs du monde entier.

Jouabilité19/20

Vraiment intuitif, il nous offre de larges capacités de progression et de liberté. Le toucher tactile est exploité à bonne mesure, un régal !

Scénario15/20

Très bon dans l’ensemble, on regrette qu’il ne soit pas plus élargi.

Verdict

+ Samus sur DS !
+ Les graphismes
+ Très intuitif

Excellent

17/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Metroid Prime : Hunters

Niveau d'attenteAucun voteAucun voteVoterPlus d'infos

En images

Metroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DSMetroid Prime : Hunters - Nintendo DS