Test de Pokémon Version Blanche 2 sur Nintendo DS

C'est une coutume chez Game Freak que de sortir une 3ème version, tel Pokémon Émeraude pour les opus Rubis et Saphir, ou bien encore Platine, pour les fameux Perle et Diamant. Mais cette fois-ci, une petite subtilité est de mise : en effet, les développeurs ont décidé de sortir 2 nouvelles versions pour le prix d'une. Cependant la grosse différence ici est le fait qu'il ne s'agisse pas de jeux complémentaire, mais bien, pour la première fois pour cette franchise, d'une suite. Si les critiques ont été plutôt positives pour Noir et Blanc, en sera-t-il de même pour Pokémon Version Blanche 2 et Noire 2 ? C'est ce que nous allons voir dans ce test.

Unys, une région riche en surprises

Pokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSÉvidemment, s’il s'agit d'une suite, il faut s'attendre à se retrouver à nouveau dans la région d'Unys que nous avions parcourue précédemment. Mais elle n'est pas tout à fait la même. Bon, il est vrai que toutes les villes visitées dans Noir et Blanc sont encore présentes, mais vous pourrez désormais compter 5 villes de plus, toutes plus originales les unes que les autres. Vous aurez même droit à de nouveaux lieux, comme des routes inédites, ou encore un tube aquatique qui pourront se rajouter à l'ensemble des constructions d'Unys, connue pour comprendre un bon nombre de ponts. Et comme si cela ne suffisait pas, les développeurs ont modifié certains lieux déjà existants pour rendre leur exploration bien plus intéressante. De ce côté-là, Game Freak n'a pas chaumé, puisque c'est la première fois qu'autant de nouveautés sont présentes pour des versions qui ne sont pas des remakes.
Vous noterez ainsi que la ville de départ de ces opus, de son petit nom Pavonnay, comprend un centre pokémon et une Arène, ce qui rompt un peu avec la tradition.
De plus, comme le jeu est censé se situer 2 ans après Noir et Blanc, certains endroits ont évolué et des bâtiments ont poussé comme des champignons.

Unys, une région dynamique

Pokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSSi on peut remarquer une qualité à Unys, c'est son dynamisme ! Entre des studios de cinéma proches de ceux d'Hollywood, le désormais connu Music-Hall ou bien encore le Pokémon World Tournament (lieu de nombreux championnats, abrégé PWT), Unys a de quoi faire pâlir les autres régions. Comme si cela ne suffisait pas, le transport aérien est désormais possible. Il parait même qu'il est possible de monter sa propre Startup ! Il s'agit en fait d'une rue où plusieurs boutiques sont à gérer, comme dans une grande surface. Autant d'activités qui font le charme de ces jeux et qui rallongent inévitablement la durée de vie. Vous passerez ainsi beaucoup de temps à tourner des films, à entraîner vos pokémons pour le PWT, ou à développer votre entreprise. Et fidèle au poste, la Heylink sera aussi de la partie avec de nouveaux défis jouables avec un bon nombre de personnes.

Et les pokémons dans tout ça ?

Pokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSAh les pokémons ! Toujours au cœur du jeu, les petites bestioles seront encore à attraper et à collectionner pour votre plus grand bonheur. Mais cette fois, si vous voulez compléter le pokédex Régional (encyclopédie qui enregistre toutes les données concernant les pokémons), c'est 300 spécimens qu'il faudra trouver, ni plus ni moins. Bien entendu, il est aussi possible de compléter le pokédex National avec ses 649 pokémons, mais c'est un défi de taille. Si vous additionnez cette classique chasse au pokémon avec les nombreux mini-jeux décrit dans la paragraphe précédent, vous pouvez facilement imaginer la durée de vie du titre.

La quête principale a toujours la trame qui a fait le succès de la série, le but étant de collecter 8 badges pour accéder à la légendaire ligue pokémon. Chaque badge est une preuve de votre victoire contre un champion d'arène, élite du monde pokémon. Pour vous éviter de refaire le même parcours que dans Noir et Blanc et apporter une réelle plus-value à cette suite, toutes les arènes ont été refondues et 3 d'entre elles ont même été remplacées. Entre le plaisir d'affronter de nouveaux champions et celui d'affronter à nouveau d'anciennes connaissances, l'obtention des badges n'a pas perdu de son charme.

Pour venir à bout de toutes ces épreuves, ce sont des centaines de combats que vous devrez enchaîner pour augmenter la puissance de vos pokémons, ce qui s'avérera un peu plus simple que pour les versions antérieures, puisque ici il y aura affrontement à profusion, du simple dresseur de campagne au puissant maître de la ligue (dresseur sensé être le plus puissant de tous), en passant par les quelques membres de la mystérieuse Team Plasma ! Ces fameux duels de monstres se dérouleront comme d'habitude à la sauce tour par tour. Pour les non-initiés, il faut savoir que c'est un peu la clé du succès de la série Pokémon. Vous choisissez une attaque, et le plus rapide des 2 pokémons attaque en premier, pour ensuite se faire blesser par son adversaire. Le but étant évidemment de le mettre K.O. afin de remporter le combat. Une fois la victoire remportée, une certaine somme d'argent (qui va permettre d'acheter tout type d'objet comme de nouvelles attaques, des médicaments, etc.) est à la clé, et parfois même un badge tant désiré.

Comme ses prédécesseurs, Pokémon Noir 2 / Blanc 2 est un véritable jeu de stratégie, puisqu'il vous faudra un certain temps pour mettre en place votre équipe composée au maximum de 6 créatures (vos autres Pokémons seront automatiquement transférés dans un espace de stockage appelé PC). Certes, le premier pokémon vous sera offert, mais ce sera ensuite à vous de capturer l'ensemble des autres membres de votre bataillon. Le concept de capture semble simple en théorie : vous foncez des les "hautes herbes", vous attendez qu'un pokémon vous saute dessus, vous l'affaiblissez suffisamment, et lui lancez une pokéball sur la figure dans l'espoir qu'il rentre à l'intérieur. Selon le type de pokéball utilisée et le nombre de points de vie restant à la bestiole, vous aurez plus ou moins de chance de réussite. Si certains monstres vous semblent familiers à force de les rencontrer fréquemment, d'autres n'apparaissent qu'une seule et unique fois, à savoir les fameux pokémons légendaires, dont les célèbres Reshiram et Zekrom, qui au passage se seraient fait voler la vedette par le plus qu'intrigant Kyurem. L'adjectif prétentieux de "légendaire" ne vous dit strictement rien ? Il s'agit tout bêtement de pokémons plus puissants que les autres, censés symboliser la plupart du temps un élément de la nature et qui attirent bien souvent la convoitise d'une équipe d'escrocs sans valeur (ici, ce sera la tristement célèbre Team Plasma, de retour !). Si les combats en 1 VS 1 pourront vous sembler répétitif, certains autres en 2 VS 2 viendront ponctuer votre aventure. Cela ne vous comble pas ? Et bien les combats 3 VS 3 et rotatifs sauront surement étancher votre soif d'originalité, des systèmes de combat innovant pour la série pokémon qui n'a connu ça que très récemment avec les jeux pokémon noir et blanc.

Des soucis pour compléter votre pokédex ? N'oubliez pas que des échanges sont possibles ! Vous pouvez par exemple en faire à l'aide des ondes infrarouges si votre ami est proche de vous (vous pouvez même le combattre), ou bien utiliser le WIFI pour échanger avec lui s'il n'est à vos côtés. Et même si vous n'avez pas de compagnon, pensez aux négociations GTS (Global Trade Station) où des échanges de tout type auront lieu avec des gens du monde entier.

Noir 2 et Blanc 2, des suites ?

Pokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSLes versions Noire 2 et Blanche 2 ont pour vocations d'êtres des suites aux jeux Pokémon Noir et Blanc. Partant de là, Game Freak a essayé de rendre l'aventure intéressante à la fois pour les habitués qui ont terminé le premier épisode et accessible à un nouveau public. C'est au fil du jeu que l'on se rend compte que c'est le côté "suite" qui a été privilégié, puisqu'un grand nombre de références aux opus précédents sont présentent. Des personnages aux lieux, en passant par le scénario, ceux qui ont joué aux titres antérieurs ne pourront que s'y retrouver. Ainsi, la Team Plasma qui avait sévi auparavant, a laissé place à 2 écoles de pensées, qui semblent s’affronter. Et le pokémon Kyurem, très mystérieux dans Noir et Blanc, nous est dévoilé avec brio. Toutes ces références cumulées risquent même de rebuter ceux qui jouent à un pokémon pour la première fois, il peut donc être intéressant de commencer par le volet précédent si vous débutez.

Le scénario est digne de la série Pokémon (entendez par là simpliste). Certains objets sont offerts d'une manière étrange sans véritable quête. Par exemple, la masterball (pokéball suprême) est offerte d'une manière anodine et le très utile vélo est offert sans grande raison par une bande de troubadours. Malgré ces quelques approximations, le scénario semble un peu plus développé que d'ordinaire (le message étant peut-être de nous faire comprendre que tout n'est justement pas noir ou blanc) bien que l'histoire du rival soit un peu bâclée.

Entre souci du détail et qualité graphique

Pokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSSi Pokémon Noir 2 / Blanc 2 a un point fort, c'est bien le souci du détail. Les petites feuilles mortes d'automne qui craquent sous vos pas, les panneaux publicitaires aux petites images très sympathiques, ou bien les sympathiques rayons du soleil en pleine journée, ce sont des petits plus qui montrent que Game Freak s'est occupé du moindre petit pixel. Certains en profiteront pour me dire que les pixels ne sont pas si petits que ça, mais il faut quand même prendre en compte que les limites graphiques de la DS ont pratiquement été atteintes. Malgré cela, les effets 3D restent bluffants. Vous pouvez ainsi admirer le paysage depuis un belvédère, contempler la vue sur l'un des magnifiques ponts d'Unys. Mais la qualité est surtout remarquable lors des cinématiques du scénario, propres et bien réalisées.

perimgui le 30/11/2012

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

Des graphismes époustouflants en 3D, qui changent même d'angle de vue parfois, et des cinématiques à en faire pâlir certains. Oui, ce jeu possède de très bons graphismes, qui nous font oublier les quelques pixels un peu gros parfois.

Son13/20

Les musiques du jeu se composent essentiellement de reprises de Noir et Blanc, et de remixes des premières versions, placées judicieusement, mais qui peuvent se révéler répétitifs sur le long terme. Rien de nouveau de ce côté-là, mais rien de mauvais.

Durée de vie17/20

En cumulant le parcours jusqu'à la ligue pokémon, les quêtes annexes (cinéma, PWT, Heylink) et la collecte des 649 pokémons, vous risquez de passer un bon nombre d'heures sur le jeu. La réputation de la série Pokémon ne faiblie pas, et Noir 2 / Blanc 2 risque bien a son tour de vous transformer en no life.

Jouabilité16/20

Avec les nombreuses explications des PNJ (Personnages Non Jouables) que vous croisez et les menus intuitifs, il y a peu de chance de vous perdre. Les combats reprennent la bonne vieille méthode, on ne change pas les recettes qui marches, vous utiliserez davantage les boutons que le stylet.

Scénario13/20

Une amélioration intéressante au niveau du scénario, sans que celle-ci soit notable. Et puis quand on joue à pokémon, ce n'est heureusement pas ce que l'on recherche.

Verdict

+ de très jolis graphismes
+ une région à redécouvrir
+ des combats toujours
passionnants

- la bande son répétitive
et classique

Excellent

17/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Pokémon Version Blanche 2

En images

Pokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DSPokémon Version Blanche 2 - Nintendo DS