Test de Kirby Mass Attack sur Nintendo DS

On a beau se dire que Nintendo prend de drôles de décision en ce moment, il reste encore quelques lueurs d'espoir. Prenez le studio Hal Laboratory par exemple. C'est une équipe de gens passionnés, qui font leur boulot dans leur coin, sans se poser de questions, et ce sont surtout ceux à qui l'on doit une des séries les plus brillantes de la firme de Kyoto : Kirby. Même si le bonhomme tout rose n'a pas énormément de fans (le kawaï à outrance a tendance à faire fuir les gamers, à moins que ce ne soit la couleur rose bonbon, ou les deux réunis...), il n'en est pas moins un personnage clef de Nintendo, à qui on colle trop souvent l'étiquette de petit jeu pour enfants. Bon d'accord, l'épisode Au Fil de L'aventure était précisément un jeu trop gamin, mais tout de même...

Observons ce Kirby Mass Atack avec un regard neuf, car il n'a rien à voir avec le jeu de plate-forme tout en laine de la Wii.

RTS ? Plate-forme ?

Kirby Mass Attack - Nintendo DSL'histoire de Kirby Mass Attack est la base même de son gameplay. Kirby a été divisé par un énième méchant au nom barbare (Nécrodeus) dans le but de... hum, ha tiens marrant on s'en fiche complétement. Bref, le méchant est méchant, Kirby étant trop fort pour lui, il a décidé de le séparer en 10 (encore un qui n'a jamais regardé Gremlins apparemment), pour diviser sa force. Le joueur se retrouve donc avec un seul Kirby au début, 10 fois moins fort que la normale. En le faisant manger assez de fruits, il pourra récupérer ses forces et se multiplier, jusqu'à avoir 9 autres compagnons avec lui. Vous contrôlez uniquement ces 10 Kirby maximum à l'aide du stylet, comme une sorte de jeu de gestion en temps réel, qui aurait fusionné avec un jeu de plate-forme 2D.

Sur le papier cela paraît confus, mais à l'écran cela passe plutôt bien. Vos seules actions possibles se résument à pointer devant ou derrière votre masse de Kirby pour les faire avancer dans la bonne direction, voire les faire sauter si vous pointez votre stylet au-dessus de leur tête. Vous pouvez aussi les faire courir en tapotant une seconde fois, et les faire voler tous ensemble en laissant le stylet appuyé quelques secondes sur leur charmantes frimousses pour enfin les faire glisser dans les airs.

Il n'y pas plus minimaliste comme gameplay, aucun bouton n'est utilisé au-delà de votre stylet et de l'écran tactile, mais cela n'empêche pas sa très grande diversité.

Comment faire compliqué avec des idées simples ?

Kirby Mass Attack - Nintendo DSCe qui est très fort dans Kirby Mass Attack, c'est qu'aucun des niveaux du jeu ne se ressemble. Il n'y a que 4 grandes zones au total à explorer (plus une cachée), mais chacune apporte son lot de nouveautés. Chaque niveau, appelé « étape », doit être parcouru pour débloquer le chemin qui mène au boss de fin de zone, pour ce qui est du reste : c'est le chaos total. Certaines étapes sont extrêmement courtes, d'autres vous paraissent interminables, certaines sont totalement linéaires alors que d'autres vous obligent à choisir parmi plusieurs chemins possibles, bref, vous ne savez jamais à quoi vous attendre. On se rend alors compte que le gameplay si simpliste ne sert qu'à une chose : s'adapter au design des niveaux. L'architecture des niveaux est l'une des rares choses qui transforme un jeu moyen en une pure tuerie, et ça, Hal Laboratory l'a bien comprit. Le studio fait encore une fois preuve d'une maîtrise sans faille tout au long de l'aventure, renouvelant sans cesse les bonnes idées.

Il est très difficile de parler du jeu sans spoiler un minimum, car en effet le gameplay n'est qu'une excuse à une succession de phases toutes plus intelligentes les unes que les autres. Vous devrez néanmoins maitrisez deux trois éléments essentiels pour avancer. La première à faire lorsque vous arrivez dans une nouvelle zone, c'est de vous gavez de fruits pour faire monter une jauge qui, une fois remplie, vous donne un nouveau personnage. Au bout de dix personnages en jeu, la jauge se contente de vous donner des points supplémentaires. Mais ce n'est pas tout, vos Kirby peuvent se prendre des coups de la part des ennemis, ou se faire écraser, dans ce cas ils deviennent bleus pour montrer qu'ils sont faibles, et si vos Kirby bleus se font encore toucher, ils se transforment en fantôme et s'envole dans le ciel. Il faudra alors vous précipiter pour les attraper, et les ramener à la vie sous peine de les perdre. Les Kirby bleus ne peuvent être soigner que dans ces cercles de soins que l'on trouve en chemin.

Ce qui est ardu à gérer, c'est que vous contrôlez grosso modo toute une troupe de Kirby, vous ne pouvez pas leur demander de se séparer en plusieurs groupes. Vous pourrez seulement faire glisser votre stylet rapidement sur un Kirby pour le jeter dans la direction voulue. Il pourra alors se fracasser contre un ennemi résistant ou un mur pour tenter de le briser, ou bien s'agripper à quelque chose, un ennemi ou une racine par exemple. Lorsque les Kirby s'agrippent à un ennemi, ils finissent par le plaquer au sol, ce qui dans certains cas permet de casser des blocs, et dévoile ainsi de nouveaux passages. C'est ce genre de petites idées, anodines en apparence, qui font toute la force de Kirby Mass Attack.

La mort est très peu fréquente dans le jeu, et cela est du au fait qu'il est très facile de repêcher un Kirby lorsqu'il devient fantôme. Il n'y a qu'à certains moments, notamment sous l'eau où l'air vous ai compté, que vous verrez tous vos Kirby mourir en même temps. La mort est extrêmement pénalisante dans le jeu, car elle vous oblige à recommencer l'étape sur laquelle vous étiez du début, un peu comme si tout à coup on vous rappelait à la dure réalité.

Niveau difficulté, là encore, Kirby Mass Attack ne déçoit pas. Il est très simple de terminer la première partie du jeu, mais les niveaux de la fin requiert plus de maîtrise. De plus, si vous voulez collecter toutes les pièces disséminés dans les niveaux, il faudra beaucoup s'investir. Ces pièces, au nombre de 3 ou 5 par étape (suivant la longueur de l'étape en fait), servent à la fois à voir le boss de fin, mais aussi à débloquer des bonus dont nous développerons l'énorme l'intérêt plus bas. Comme c'est souvent le cas dans un jeu Nintendo, nous sommes donc devant un jeu facile pour les moins doués, mais possédant à la fois un vrai challenge pour les gamers plus assidus.

Des bonus qui valent de l'or

Kirby Mass Attack - Nintendo DSLe second grand intérêt de Kirby Mass Attack, qui fait carrément doubler sa durée de vie, ce sont les bonus que l'on débloque en collectant toutes les pièces. Ce sont pour la plupart des mini-jeux, mais quels mini-jeux ! On commence mollement, par un chasse-taupe frénétique dans lequel vous pourrez voir apparaître un boss caché si vous êtes bons, puis par un jeu de réflexion où vous n'aurez que quelques secondes pour compter un nombre donnés de Kirby, pour arriver à du très lourd.

En avançant dans la collecte de pièce, vous pourrez par exemple débloquer un jeu de flipper à l'ambiance presque identique à celle de Kirby's Pinball, ou bien un rpg tour par tour dans le style de Final Fantasy, et même une sorte de parodie de Xevious où votre vaisseau spatial se divise en 10 pour mieux détruire les vaisseaux et les astéroïdes qui lui foncent dessus. Ces mini-jeux renvoient tous à de petits détails des anciens jeux Kirby, voire même de la série télé dérivé de la saga. Ils sont certes très courts, minimalistes au possible, mais tellement bien réalisés qu'ils nous poussent à vouloir pulvériser les scores. Vraiment, on aurait tort de s'en privé, ces jeux sont un point important qui poussent à l'achat du jeu pour pouvoir tester par soi-même ces petits bijoux.

Une pyramide de sourires

Kirby Mass Attack - Nintendo DSKirby est un personnage attachant, on ne peut pas dire le contraire. Déjà que lorsqu'il était « tout seul », sa simple bouille suffisait à nous attendrir, il faut bien avouer que dans Mass Attack les développeurs ont mis le paquet. Vous allez me dire, c'est pas très sérieux de consacrer un paragraphe entier d'un test uniquement sur la tête de son héros, mais c'est pourtant l'un des atouts du soft. Si on enlevait l'univers coloré, le personnage étrange et mignon à la fois, et toute cette couche énorme de sourires candides sur le visage d'à peu prés tous les ennemis du jeu, on se retrouverait avec un jeu vraiment sympa, certes, mais sans aucune ambiance. Kirby représente bien le fossé qui sépare un jeu gamer « normal » et un jeu gamer « Nintendoesque » : on l'adore où on le déteste.

Kirby n'est pas un héros torturé ou badass qui achève ses ennemis à grands coups de tronçonneuse. La seule chose que l'on peut voir couler parfois des ennemis, ce n'est pas du sang, mais des larmes de douleur (véridique, même que les larmes peuvent arroser des petites pousses qui se transforment en arbre =p).

En somme, jouer à Kirby Mass Attack, c'est aussi, le temps d'une aventure, accepter de régresser un peu dans notre petite enfance, mais pas dans le mauvais sens du terme. Ce jeu mérite son appellation « gamer » (à supposé que cet adjectif signifie réellement quelque chose au final), mais il déborde de joie de vivre à tel point qu'on risque de passer à coté pour de mauvaises raisons, car au final derrière cet apparente candeur se cache un vrai sens de la mise en scène. Une mise en scène non pas pseudo-cinématographique, mais une vraie mise en scène de jeu vidéo, où le joueur devient acteur de son propre monde. Un monde d'enfant, un peu trop rose, certes, mais qui parle à un public bien plus large, et c'est en cela qu'il est bien plus mature que certains blockbuster déconseillés aux moins de 18 ans. Il suffit de lire entre les lignes, et d'accepter la part d'enfant qui sommeille toujours au fond de nous.

La tendinite n'est pas loin

Kirby Mass Attack - Nintendo DSLe problème d'un jeu aussi vif, jouable uniquement au stylet, c'est que du coup il est difficile de trouver une bonne position de jeu. Kirby Mass Attack ne passe pas à coté de cet écueil, mais là n'est pas son seul défaut. Ses mini-jeux manquent quelque peu d'intérêt pour qui n'aime pas le scoring, la caméra en jeu peut paraître frustrante puisqu'il suffit qu'un seul de vos 10 Kirby soit à la traine pour qu'il fasse ralentir tout le monde, et on finit l'aventure en 10 heures à peu près. Voilà ce que l'on pourrait dire si on cherchait vraiment les petits défauts de ce dernier épisode de Kirby avant Return to Dreamland sur Wii.

Le fait est que chercher des défauts à ce jeu s'avère compliqué. Si vous aimez l'ambiance générale, vous aimerez le jeu. Sinon, vous pouvez déjà passer votre chemin, ce Kirby est sûrement l'un des plus amusants et des plus complets de la série depuis bien longtemps, mais, comme je le disais plus haut, tout le monde n'apprécie pas l'univers si particulier de notre boule de gomme préférée.

Yah le 7/11/2011

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

Le jeu reste fluide malgré sa réalisation haute en couleur, dans la lignée des jeux Nintendo 2D sur DS. Ce qui le démarque un peu, c'est bien entendu son univers si particulier, et surtout certains décors qui bougent littéralement dans tous les sens. Un vrai plaisir pour les yeux, presque indécent.

Son16/20

On retrouve à peu près tous les thèmes classiques de la série, même si leur remix semblent moins pêchus qu'avant. Un certains manque de diversité se fait ressentir dans les mini-jeux (un seul thème répété en boucle dans chaque mini-jeu, même si certains sont très inspirés).

Durée de vie16/20

Avec la quête principale, le boss qu'il faut découvrir, et les mini-jeux qui ont tous leur ambiance et qui sont tous très prenants, on arrive facilement à une dizaine d'heures à la louche, et pour un Kirby c'est déjà un exploit !

Jouabilité18/20

Certes, le gameplay est simpliste, et entièrement au stylet, mais si vous n'êtes pas allergique au concept, vous vous rendrez compte que rarement un jeu n'a était aussi ergonomique à jouer de cette façon. Son seul défaut reste encore une fois de forcer le joueur à utiliser le stylet.

Scénario--/20

=) (T_T) :) (°_°) :p (^-^) :o (><) ^___^ (<_<')

Verdict

+ Un Kirby comme
on les aimes
+ Level-design
aux petits
oignons
+ Des mini-jeux
sympa
+ Bonne durée de vie
pour un Kirby

- Gameplay au stylet
- Petite durée de vie
par rapport
à un jeu "normal"

Excellent

17/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

En images

Kirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DSKirby Mass Attack - Nintendo DS