Test de Nintendogs : Labrador & ses Amis sur Nintendo DS

Nous voilà devant l’un des jeux les plus marquants à ce jour sur Nintendo DS. Reprenant le concept du Tamagotchi en bien plus poussé, Nintendogs a été l’un des premiers gros succès de la portable aux deux écrans, qui du coup s’est clairement imposée face à une PSP en manque de gros titres. Créant la surprise en devenant le cinquième jeu à recevoir l’ultime 40/40 par le célèbre et reconnu magazine japonais Famitsu, on est en droit de se demander si le jeu le mérite vraiment...

Le meilleur ami de l’homme… et de Nintendo !

Nintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSNintendo n’a pas vraiment l’habitude de faire dans le marketing, mais autant dire que pour Nintendogs, la campagne publicitaire n’a pas été des plus discrètes. Difficile de rater les spots TV diffusés en boucle pendant la sortie du titre, qui ranimaient chez les jeunes téléspectateurs la question tant redoutée des parents : « Je peux avoir un chien ? ». La DS et Nintendogs se présentant comme la solution de secours idéale pour les parents non-désireux de franchir le pas, le succès était gagné d’avance. Le jeu a été décliné en trois puis quatre versions, contenant chacune six races de chiens différentes (a savoir les éditions Labrador, Teckel, Chihuahua et Dalmatien). Mais, un seul exemplaire suffit pour avoir accès à la vingtaine de races disponibles, si toutefois vous prenez le temps de les débloquer, ce qui n’est pas forcément chose aisée… Mais concrètement, que propose Nintendogs ? Résumer le soft à une simple réussite commerciale relèverait de la mauvaise foi, c’est un fait. Nous sommes devant l’un des jeux les plus interactifs ayant jamais existé de toute l’histoire vidéoludique.

Une interactivité encore jamais vue

Nintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSC’est avec des jeux comme Nintendogs que les capacités de la DS prennent toute leur ampleur. C’est bien simple, qu’il s’agisse de la fonction tactile, du micro ou du double écran, le tout a été parfaitement exploité pour nous livrer au final une jouabilité franchement grandiose.
Une fois que vous avez choisi votre premier chien au chenil, vous l’emmenez dans votre maison et vous pouvez alors interagir avec lui, et là, c’est la grosse claque. Caresser son chien avec l’écran tactile et observez ses mimiques est un vrai bonheur, difficile de ne pas tomber sous le charme. Mais plus impressionnant encore, la possibilité d’apprendre des tours au chiot directement via le micro ! Par exemple, pour lui faire apprendre à donner la patte, il suffit de toucher la patte du chien et de la ramener vers le haut, à ce moment là, une icône en forme d’ampoule apparaît en haut à droite de l’écran, c’est l’icône d’apprentissage. En le touchant via l’écran tactile, vous actionnez le micro de la console, et vous devrez alors dire le nom du tour que votre chien vient d’exécuter. En répétant l’opération plusieurs fois, le chiot finit par assimiler votre voix et apprendra définitivement le tour, vous pourrez alors lui demander de le refaire à n’importe quel moment du jeu en donnant votre ordre via le micro. Impressionnant ! Sachant qu’il y a toute une panoplie d’actions différentes à apprendre tels que s’asseoir, se coucher, se mettre sur le dos et bien d’autres, il y a déjà pas mal de pain sur la planche…

Le Tamagotchi grand luxe

Nintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSMais ce n’est pas tout de s’amuser avec votre nouvel ami, il faut aussi s’en occuper ! Cela signifie qu’il va falloir le nourrir, le sortir, le laver et le brosser ! Pour savoir si votre chien a faim ou soif, ou encore s’il a besoin d’une bonne douche, vous pouvez à tout moment consulter sa fiche dans le menu. Avant toute chose, il faudra faire un peu de shopping pour acheter la nourriture et la boisson de votre choix, mais aussi le shampooing et la brosse adéquat (selon le poil de votre chien, long ou court). A noter que l’on peut également acheter toutes sortes d’accessoires et de jouets, mais l'on y reviendra plus tard. Une fois que vous avez acheté ces différents produits, il vous suffit de les sélectionner dans votre inventaire pour les utiliser. Donner à manger ou à boire à votre chien n’est pas bien sorcier, et vous permet simplement de le contempler entrain de profiter de sa gamelle. En revanche, il est déjà bien plus amusant de shampouiner votre animal avec l’écran tactile, puis, une fois qu’il est bien couvert de mousse, de rincer le tout avec de l’eau. De la même manière, brosser votre chien rendra sa fourrure impeccable et vous permettra d’épater les voisins. Et le meilleur pour la fin : la promenade ! Avant de sortir votre chiot, c’est vous qui choisissez le parcours que vous voulez effectuer dans la ville. Ainsi, vous allez devoir faire en sorte de rencontrer un maximum de chiens : cela rendra le vôtre plus heureux. Avec le temps, vous pourrez faire des promenades de plus en plus longues, faisant grandir par la même occasion les possibilités de trouver des surprises en chemin comme des jouets et autres accessoires sans avoir à les acheter dans la boutique ! La promenade est un moment très important pour votre Nintendog. En effet, en allant dans les différents parcs, vous pourrez entraîner votre chien pour les trois différents concours que propose le jeu, tels que le lancer de frisbee ou le parcours d’obstacles. Mais nous verrons cela dans le paragraphe suivant.
Nintendo n’ayant jamais voulu faire dans le morbide, vous aurez beau ne pas vous occuper de votre chiot pendant des mois entiers, il sera toujours vivant et en parfaite santé. Dans le pire des cas, des puces peuvent apparaître, signe qu’un passage dans la douche est fortement recommandé. Petit détail sympathique cependant, si vous n’avez pas nourri votre chien, il se jettera sur la première poubelle qu’il trouvera pendant la promenade…

C'est mignon comme tout

Nintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSPour que la magie fasse pleinement effet, il fallait que les chiens aient une esthétique et une attitude convaincante. De ce côté-là, Nintendo épate une fois de plus puisque techniquement, le jeu est très réussi. Nous avons droit à de la belle 3D qui fait honneur aux capacités de la console. Mais c’est au niveau de l’animation que l’on est vraiment conquit par Nintendogs. C’est bien simple, on croirait de vrais chiens ! Chaque réaction de l’animal face au contact que vous entretenez avec lui grâce au stylet est superbement réaliste. Mieux encore, si vous avez plusieurs chiens à la maison (vous pouvez en avoir jusqu’à trois au maximum), ils interagissent entre eux ! Quoi de plus normal me direz-vous, mais tout de même fallait-il le souligner. Pour que vos chiots soient encore plus mignons, vous pourrez également les customiser à l'aide de casquettes et colliers en tous genres, en passant simplement par la boutique (accessible dans les menus ou pendant la promenade). Autre petit bonus sympathique, vous avez la possibilité de changer le décor de votre logement en passant par le décorateur d’intérieur. Ainsi, vous pourrez troquer votre maison courante contre un intérieur de style japonais, ou plutôt un bord de mer pour faire profiter les chiens du soleil. Cette poignée de décors représente un petit plus extrêmement coûteux cependant : autant dire tout de suite qu’il va falloir économiser ! Pour gagner de l’argent, il suffit de participer et d'atteindre les meilleures performances possibles aux trois concours différents disponibles : « Lancé de disque », « Agility » et « Obéissance ». Dans le premier, vous devrez comme son nom l’indique lancer le frisbee avec le stylet, et votre chien aura la dure tâche d’attraper le disque en plein vol, d’où la nécessité de l’entraînement. Dans le second, il s’agit en fait d’un parcours d’obstacles où l’on doit guider le chien au stylet, là encore, tout est dans la pratique. Enfin, l’épreuve d’obéissance consiste à faire exécuter à son chien les ordres demandés par le jury, c’est de loin de concours le plus difficile.

Quelques bémols

Nintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSDire que nous sommes devant un jeu exempt de défaut serait un mensonge. Nintendogs, malgré ses qualités indéniables, n’est pas un jeu parfait. Nintendogs est un jeu qui bénéficie d’un effet de surprise lors du premier contact, mais le problème est que cet effet de surprise s’estompe au fur et à mesure que le temps passe. Après quelques heures de jeu, l’enthousiasme finit par se faire la malle. C’est en partie normal, le jeu étant le pionnier de la gamme « Touch ! Generations », le soft ne se joue que par petites sessions allant de 20 à 40 minutes, comme un certain Brain Training. Le problème est là, une fois que l’on a fait toutes les actions habituelles de la journée, il n’y a plus grand chose à faire… Et pour en rajouter, votre chien ne peut pas participer à plus de trois concours par jour, et ainsi bloqué dans sa progression, pour peu que l’on veuille débloquer rapidement le contenu caché du titre. En parlant de concours, on peut aussi se plaindre d’un léger manque de diversité de par leur nombre minuscule. Une quatrième épreuve, de beauté par exemple, n’aurait sûrement pas été de trop, mais passons. Si l’esthétique de Nintendogs est globalement réussi, on ne peut que regretter la présence d’un brouillard trop présent qui vient gâcher le tout (il y en a même dans la maison !). Heureusement, on finit par s’y habituer, mais tout de même. Finalement, le problème qui touche Nintendo est le même que celui des jeux de la gamme des « Touch ! Generations » en général : à moins d’être vraiment accro, on finit au bout de quelques temps par ranger le jeu au placard, pour ne le ressortir que plusieurs mois ensuite. C’est à vous de voir où vous vous placez.

Psymon le 2/1/2009

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

Des chiots modélisés en jolie 3D et surtout magnifiquement animés, entourés par des décors plus que corrects. On s’y croirait ! Dommage qu’un brouillard omniprésent ternisse ce si beau tableau, mais rien de très grave cependant.

Son16/20

Des musiques sympathiques, les différents bruitages des chiens sont convaincants, et on n’en demandait pas plus. Rien à dire de ce côté-là donc.

Durée de vie15/20

À l’instar d’un certain Programme d’Entraînement Cérébral, Nintendogs ne se joue que pendant de petites sessions rarement supérieures à une demi-heure, puisque certaines activités ne peuvent être exécutées qu’une seule fois par jour. Au final, on peut rester scotché au titre pendant plusieurs semaines voire des mois selon l’intérêt que l’on porte à ses chiots. Enfin, celui qui a pour idée de débloquer toutes les races de chien en a pour un bon moment…

Jouabilité18/20

Le grand point fort du jeu : une interface efficace grâce au double écran et une interactivité poussée à son paroxysme avec l’écran tactile et le micro. Voilà ce que propose Nintendogs au niveau de la jouabilité, et le contrat est amplement rempli. À noter la présence d’un Mode Ouaf permettant de faire interagir vos chiens avec ceux d’un ami.

Scénario--/20

Verdict

+ Concept novateur
+ Animation des chiots
+ Interaction
+ Familial

- Lassitude progressive
- Quelques détails
dommages

Très Bon

16/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Nintendogs : Labrador &...

Niveau d'attenteAucun voteAucun voteVoterPlus d'infos

En images

Nintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSNintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSNintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSNintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DSNintendogs : Labrador & ses Amis - Nintendo DS