Test de Spectrobes sur Nintendo DS

Sorti il y a maintenant deux ans, Spectrobes fut la première licence originale de Disney dans la catégorie jeu vidéo. Une certaine volonté de dépoussiérer le monolithique Pokemon et sa machine infernale à fabriquer des profits. Le premier coup d'essai réussit plus ou moins son coup, mais à quel prix...

Spectrobes, c'est plus fort que toi ?

Spectrobes - Nintendo DSSpectrobes est à Pokemon ce que Sonic est à Mario : un rival se targuant d'être plus cool que son adversaire. L'idée, lancée par Disney à grand renfort de plan marketing, fut de créer un jeu sur DS, portant sur l'entraînement de créatures, que le joueur collectionnerait. Dix ans après la sortie du premier épisode de Pokemon, voilà un pari plutôt risqué, surtout lorsque l'on connaît le destin tragique de tous les challengers qui ont tenté leur chance, tous ces Digimon et consort, censés faire de l'ombre aux monstres de poches, et qui finalement se sont écrasés sous le poids de ce colosse marketing.

Sepc... Scep... Spec... quoi ?!?

Spectrobes - Nintendo DSSpec-tro-bes ! Oui oui, il faut déjà de l'entraînement pour retenir le nom, ce n'est pas gagné. Et pourtant la recette semble alléchante sur le papier. On nous propose un vrai scénario, une aventure en 3D, et plus de 500 créatures à entraîner et collectionner (en vérité cela prend en compte les différentes variantes de chaque Spectrobes, ce qui au final réduit le nombre de monstres réellement originaux à un peu plus de 130). Pour donner une impression de « hype » auprès des jeunes, le sur-titre du jeu est même écrit en kanji japonais, et le héros ne cesse de répéter à longueur de temps « IKU ZE ! » (qui pourrait se traduire par en avant, du moins c'est que le joueur lambda finira par supposer). Qu'on se le dise, Spectrobes c'est cool, et c'est un bon jeu parce que c'est japonais, voilà en gros le message subliminal qui permet à Disney de donner une bonne impression avant sa sortie auprès d'un public gavé depuis dix ans au Pokemon.

Il y a bien longtemps, dans une lointaine galaxie..

Spectrobes - Nintendo DSL'histoire se tient dans le système solaire de Nanairo. Une région de l'espace plutôt paisible, où vivent nos deux héros, Rallen et Jeena. Un duo classique de deux jeunes ados, tous deux officiers de la PCN, la Patrouille Cosmique de Nanairo. Rallen représente le héros courageux et arrogant, qui ne doute pas de sa force et veut souvent n'en faire qu'à sa tête. Jeena, quant à elle, joue le rôle de la coéquipière calme et réfléchie, qui remet souvent Rallen à sa place, et tente de gérer au mieux ses excès de confiance et ses débordements. Ils seront amenés dés le début de l'aventure à secourir Aldous, un vieux sage issu d'un système planétaire totalement dévastée par des créatures maléfiques : les terribles Krawls. Il leur explique que, si l'on ne fait rien, les Krawls débarqueront en masse et Nanairo subira le même sort. Voilà pourquoi l'homme en question est venu chercher la seule forme de pouvoir ayant la capacité de vaincre les Krawls, il s'agit bien entendu des créatures bénéfiques, les Spectrobes.

Des idées à profusion pour un résultat mollasson

Spectrobes - Nintendo DSVoilà donc le fondement de l'histoire, une lutte entre les Spectrobes et les Krawls. Rallen se voit confier un bracelet lui permettant d'entreposer les monstres qu'il collectera tout au long de l'aventure, et IKU ZE ! Comme dirait l'autre, l'aventure commence. Le gameplay se compose de différents parties : tout d'abord l'excavation des fossiles. A l'aide d'un spectrobes jeune vous déterrez à l'aide du stylet des fossiles d'autres Spectrobes ou des objets permettant de les faire progresser, des cristaux nommés minérocs. Une fois en possession d'un fossile, il faut le réveiller dans une machine spéciale, en criant (enfin, souffler marche aussi et on a l'air moins bête) sur la micro de la console pour le faire sortir de son sommeil léthargique. Une fois le spectrobe réveillé, on le place dans un incubateur, pour lui donner des minérocs, et ainsi le faire monter de niveaux. Lorsqu'il atteint le niveau suffisant il peut ainsi évoluer en Spectrobe adulte, puis, plus tard, de la forme adulte à la forme évoluée. Les Spectrobes adultes et évolué servent au combat, et c'est là que l'on commence à entrevoir le vrai défaut du jeu : un gameplay bancal et mollasson. En combat, vous contrôlez le héros, Rallen, ainsi que deux Spectrobes qui marchent au même rythme que vous à vos cotés. Il faut le voir pour le croire, c'est assez pathétique, et en pratique cela s'avère à la limite du supportable, sachant qu'il faut réussir à esquiver les attaques ennemis alors que l'on contrôle au final trois personnages sur la même ligne. En conclusion : il faut un temps fou pour déterrer et entraîner vos créatures, et il faudra faire preuve de beaucoup de patience pour résister à la torture que représente le moindre combat. Et puis il faut préciser une chose, simplement abérante, qui est la présence pour le héros d'armes à acheter dans le jeu (et super cher en plus), qui n'ont absolument AUCUN EFFET sur les ennemis... Étonnant non ?

Néanmoins la sauce prend plutôt bien...

Spectrobes - Nintendo DSIl faut dire que lorsqu'on est un jeu lancé par Disney, c'est tout de même plus facile pour se lancer. Tout d'abord il faut dire que scénaristiquement parlant, le jeu s'en sort plutôt bien. L'histoire est assez originale pour intéresser le joueur, même s'il reste au ras des pâquerettes, mais ce défaut est admirablement compensé par un character design convaincant... Enfin, surtout pour le design des humains, les Spectrobes quant à eux restent un peu étranges, on est loin du kawai-attitude et du coté proche de la nature de Pokemon. De plus, l'exploration des planète renforce la volonté de progresser, surtout du fait que les décors soit en 3D et affichés sur les deux écrans de la DS en même temps. On a beau dire, c'est plutôt vide, mais c'est franchement beau. A cela s'ajoute une ribambelles d'à-coté, à savoir, en vrac : possibilité d'échange en Wi-fi, téléchargement de goodies sur le mode online de la DS, « webisodes » 3D narrant l'histoire du jeu sous forme de cinématique... bref, Spectrobes reste une licence moyenne au départ, lancée à grand renforts de pubs et produits dérivés. Il y a même en dehors du jeu un système de carte à collectionner. Ce sont des cartes perforées, contenant un code, qui se placent sur l'écran tactile de la DS et permet de débloquer de nouveaux objet ou Spectrobes dans le jeu. Grâce à tout cela, la licence réussit à ne pas trop mal s'en sortir, et donnera lieu à une suite sur DS, puis une autre sur Wii. Mais ne nous emballons point, cela reste pour l'instant qu'une épine dans le pied du géant Pokemon. la faute à un jeu aux allures de pas terminé. Un jeu sans aucune aide, dans lequel il faut tâtonner sans cesse pour avancer. Un jeu sans map pour se diriger, et aux menus vraiment peu ergonomiques. Bref, un jeu bon sous de nombreux aspect, sauf sur le principal, l'aspect ludique.

Yah le 26/9/2009

Evaluation du jeu

Graphismes12/20

Les décors sont vides, mais la 3D reste agréable à l'œil, et dans l'ensemble les environnements parcourus sont vastes et diversifiés.

Son9/20

La bande son est bien trop banale, et très pauvre qui pis est. Une vraie musique d'ascenseur sans âme, dont se dégage cependant un thème principal agréable à l'écoute.

Durée de vie16/20

On peut compter une vingtaine d'heure en ligne droite, mais si le gameplay ne vous rebute pas, le fait de devoir scanner toutes les maps à la recherche de fossiles vous poussera à revenir très souvent dans le jeu, d'autant plus que les quêtes secondaires n'ont pas été oubliées.

Jouabilité7/20

Le point le plus sombre du jeu. Non seulement la plupart des phases de gameplay sont mal réalisées, mais en plus le tout reste très ennuyeux à la longue. Vraiment dommage.

Scénario12/20

L'histoire pose un univers original, et, même si le scénario se borne à « on est les gentils on va tuer les méchants », le fait est que l'on s'attache très vite aux personnages principaux.

Verdict

+ Les graphismes agréable
à l'œil dans l'ensemble
+ Les dialogues servis par
des personnages attachants
+ Une bonne durée de vie
pour les plus fans

- Un gameplay trop
incertain
- Manque de lisibilité dans
la plupart des actions

Passable

10/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Spectrobes

Niveau d'attenteAucun voteAucun voteVoterCommenter le testPlus d'infos

En images

Spectrobes - Nintendo DSSpectrobes - Nintendo DSSpectrobes - Nintendo DSSpectrobes - Nintendo DSSpectrobes - Nintendo DS