Test de Naruto Shippuden : Ninja Council 4 sur Nintendo DS

(A savoir : le jeu ici testé se nomme Naruto Shippuden Ninja Council 4 aux Etats Unis mais Naruto Shippuden Ninja Council 3 European Version en Europe. C'est le même jeu !)
Quand j'ai accepté de rédiger ce test, j'avais prévu d'être très méchant. "Pas besoin de jouer à ça pour comprendre que ça vaut rien." me disais-je. Et puis finalement (et pour une raison que je ne m'explique pas), c'est le testeur qui a prit le pas sur le joueur. Mais en jetant un œil à la note que j'ai mise à ce Naruto Shippuden Ninja Council 4, vous aurez bien compris que même l'objectivité n'aura pas réussi à me faire donner la moyenne à ce jeu. Explication.

Un Jeu à License, un !

Naruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSOn ne compte plus les adaptations que connait la fameuse série de Masashi Kishimoto. Il en existe tellement que même le vieux joueur que je suis (véridique !) serait incapable de vous les énumérés tant la confusion règne de ce côté là. Gamecube, GBA, Wii et bien sur DS...mais aussi toutes les autres plateformes Non-Nintendo. Tout le monde a eu droit à ses petits Naruto plus ou moins mauvais. Pourtant au milieu de toute cette médiocrité, certains titres se révélaient tout de même plus qu'honorables, nous forçant à reconnaitre qu'un jeu à licence n'est pas nécessairement un navet vidéo ludique. C'est sur cette bonne pensée que l'on entame sa première partie de ce Shippuden Ninja Council 4.

Une Adaptation trop fidèle

Naruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSVoyant qu'a part le mode Histoire on ne peux rien faire de constructif (le menu du jeu étant bien avare en possibilités) le joueur se lance directement dans le premier chapitre de la quête de Naruto Uzumaki. Première séquence de parlotte. L'écran supérieur me montre des sprites pas bien beau tandis qu'un écran plus bas, les personnages se donnent la réplique par artworks interposés. C'est marrant mais j'ai la sensation d'avoir déjà vu ces dessins autre part...je dois me faire des idées, à moins que les concepteurs aient délibérément recyclé des vieux dessins de la saison Shippuden pour les refourguer aux joueurs les moins exigeants. Allez savoir. Pour en revenir aux dialogues et donc, à l'histoire, le titre fait preuve d'un premier paradoxe assez gênant : le jeu s'adresse aux personnes connaissant la série MAIS ces mêmes personnes n'éprouverons aucun plaisir à la découverte du (pauvre) scénario de ce Ninja Council 4 étant donné qu'ils connaissent déjà l'histoire sur le bout des doigts. Résultat : personne ne trouvera son compte de ce côté ci, à part peut être les fans les plus niais qui rererereredécouvriront avec plaisir le ninja le moins bien camouflé de l'histoire du manga (vous porteriez une doudoune orange pour vous cacher dans une foret vous ?). On est loin du soin apporté aux jeux Fullmetal Alchemist qui se voient agrémentés de nouveaux personnages et d'un nouveau scénario à chaque portages sur console.

"We are Fighting Dreamers !"...ou pas

Naruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSEn commençant la partie et si vous avez déjà joué à l'une des versions précédentes, vous vous attendrez surement à un titre orienté sur les combats. Après tout je ne crois pas me tromper en disant que Naruto est un Shonen au but simple et pourtant efficace : il faut devenir plus fort et battre les vilains (et dans cet ordre de préférence). Tragique erreur de jugement !
L'aventure se déroule à la manière d'un jeu de plate forme classique. Choisissez votre ninja préféré (Naruto, Sakura ou tout le reste de la clique) et en avant ! Vous pouvez faire des doubles sauts, vous accroupir, marcher sur certain murs et c'est tout. Les niveaux sont assez grand, mais manque cruellement de dynamisme et d'intérêt. Le tout est très lourd à gérer et il vous faudra pas mal d'entrainement avant de réussir même les actions les plus évidentes. Ça c'est la phase plate-forme. Mais vous croiserez rapidement des ninjas du Village du Son (qui n'ont plus RIEN à voir avec l'histoire de Shippuden mais comme c'était les méchants au début de la série, c'était plus facile pour les développeurs du jeu de reprendre les même "mobs" pour ne pas avoir à en créer de nouveaux...) qui feront office d'ennemis. Aussi intelligents que des Goombas (les petits monstres marrons dans Mario), ils ne vous opposeront aucune résistance et ne sont là que pour vous permettre de lancer ci et là votre combo de 3 coups de poing (qui fait vraiment peine à voir je dois dire) ou l'un de vos trois "jutsu" (ceux de niveaux 2 et 3 seront à débloquer via le magasin disponible entre chaque mission). Ces jutsu sont complètement inutiles puisqu'un combo normal aura raison de la plupart de vos assaillants. Il faudra donc réserver ça pour les bosses (qui ont eux aussi le QI d'un Goomba, mais avec plus de point de vie). Le jeu hésite donc en permanence entre plate-forme et baston. Cette hésitation se ressent dans le gameplay, approximatif au possible et dénué de tout véritable intérêt qui ne parviendra ni a satisfaire les amateur de Mario-like ni les gros bagarreurs qui ne rêvent que de balancer des Orbes Tourbillonnants (Rasengan pour les intimes) à la face de leurs opposants.

Un jeu vite fait mal fait

Naruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSC'est surement l'expression qui qualifie le mieux ce jeu à licence. Le gameplay n'est pas la seule victime. Les graphismes, tout juste dignes d'une GBA, accusent eux aussi la paresse phénoménale dont on fait preuve les créateurs. Ce jeu n'a qu'un seul but : faire un max de pognon. "C'est la license Naruto ? Ok pas de souci les gens achèterons de toute façon, même si on leur fait une daube !"
Alors histoire de se faire la plus grosse marge possible, non seulement on dit adieu à l'originalité (ça coute cher un scénariste), mais on réutilise aussi les graphismes et animations des jeux précédents (forcément dessiner des sprites 2D ça prend du temps et de l'argent), on réutilise aussi le système de jeu (Payer des programmeurs ? Ça va pas la tête !) et on attend sagement que ça se passe. Ils en ont même oublié d'inclure des Checkpoints dans les niveaux. Le jeu n'est donc pas d'une difficulté insurmontable, mais la progression se fera "par l'échec". Vous vous cognerez donc des niveaux fades pendant plusieurs minutes avant de vous faire défoncer par le boss du stage (forcément, puisque vous n'aviez plus d'énergie) ce qui aura pour effet de vous ramener au TOUT début du chapitre. Heureux ?

Dimitri le 10/10/2009

Evaluation du jeu

Graphismes3/20

C'est de la GBA, et encore, ne nombreux titres de GBA était bien supérieurs ! L'animation est hideuse et les modèles 2D des persos viennent des anciennes versions. C'est une véritable insulte au joueur.

Son10/20

Mouai, personne n'achètera l'OST, pas même les fans du manga. Mais ça reste "supportable", ce n'était pas le cas de toutes les adaptations vidéo ludiques de la série...

Durée de vie4/20

Le jeu se déroulera en trois étapes majeures : vous allumerez votre console, vous vomirez, puis, vous précipiterez chez votre revendeur préféré et le supplierez de vous reprendre votre dernière acquisition au meilleur prix. Ne comptez pas trop sur le maigre mode Wi-fi pour relancer la durée de vie...

Jouabilité6/20

Le jeu n'arrive pas à se décider : combat ou plate forme ? Le tout résulte en une sorte de fusion bâtarde : phases de plate-forme lourdes a gérer, phases de combat ennuyeuses au possible.

Scénario3/20

Le scénario n'est pas (trop) mauvais à proprement parlé mais sa mise en scène est catastrophique. De plus, il suit à la lettre le manga (en vous épargnant tout de même les séances casse-croute au vendeur de ramen du coin) ce qui aura tendance à décevoir le fan en quête de renouveau.

Verdict

+ C'est Naruto
+ Et voila...

- Animation trop pauvre
- Graphismes vieux de
10 ans
- Scénario sans originalité
- Décors plats
- Gameplay doublement
foireux

Médiocre

4/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Naruto Shippuden : Ninja...

En images

Naruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DSNaruto Shippuden : Ninja Council 4 - Nintendo DS