Test de Scribblenauts sur Nintendo DS

Dernier jeu en date de Warner Bros Interactive Entertainment : Scribblenauts....Scribblenauts ? Kesako ? C'est bien se que chacun est en droit de se demander lors de sa première confrontation avec ce titre au nom barbare et pourtant non moins mélodieux. C'est l'esprit complètement vierge d'information concernant cette nouvelle bizarrerie du jeu vidéo que j'entame ma première partie, n'ayant guère plus d'informations que l'image ornant la jaquette. Ça à l'air mignon.

Mignon tout plein

Scribblenauts - Nintendo DSLe graphisme n'impressionne pas. Pas d'effets de lumières donnant le vertige, pas de boss qui prennent la moitié de l'écran, pas de cinématique d'intro à couper le souffle. L'écran titre du jeu c'est le jeu en lui même. Vous n'avez même pas encore choisis votre fichier de sauvegarde que le jeu vous projette déjà dans son univers. J'incarne le petit personnage dessiné au milieu de mon écran inférieur, il me sourit sans bouger. Dans le doute, je tapote mon écran tactile à l'aide du stylet et le voila qu'il se précipite à l'endroit que je lui indiquait en agitant ses bras et ses jambes. On devine très vite que chaque "membre" composant le personnage est animé indépendamment, donnant l'impression que son héros n'est rien de plus qu'une construction en papier. Rien d'incroyable jusqu'ici, mais le jeu affirme sans gène son identité esthétique de part un design enfantin et une fluidité sans faille. Le menu qui suit est bien sûr dans la même ligné graphique : tout mimi. Enfin, la musique est là pour nous conforter dans cette délicieuse redecente en enfance.

Un Concept Unique

Scribblenauts - Nintendo DSLe tutorial prend le joueur par la main. Pas question de le laisser se perdre dans les méandres de ce monde dépourvu de la moindre bribe d'hostilité. Les actions premièrement décrites sont toutes plus simples d'exécution les unes que les autres : marcher, nager, utiliser un véhicule, lancer un objet, mettre de la colle sur une surface. On se demande un peu où tout cela va bien pouvoir nous mener et l'on se contente de suivre les instructions...du moins jusqu'à l'apparition d'un petit carnet situé dans le coin supérieur droit de l'écran et d'une loupe se logeant de l'autre côté. Le jeu nous explique qu'il nous sera possible d'écrire n' IMPORTE QUOI à l'intérieur. Curieux, on assimile bien sûr la chose à une sorte de mémo (le coup du carnet de note ayant déjà été vu dans Hotel Dusk ou encore Zelda Phantom Hourglass quelques années plus tôt). J'étais loin de me douter que ce carnet était bien plus qu'un ensemble de post-it. Ecoutant sagement les conseils de mon professeur et muni de mon stylet, je dessine unes à une les lettres du mot voulu et voici l'objet désiré qui apparait au dessus de moi, prêt à l'emploi. Bah mince alors...

Si j'avais un marteau...

Scribblenauts - Nintendo DSLe jeu se découpe en 10 mondes (plus le tutorial) représentant des environnements bien distinct (Jardins, Métro, Bord de Mer etc), chaque monde étant lui même composé d'une dizaine de niveaux de type "Enigme" et d'un nombre équivalent de stages plus orientés "Action". Peu importe le mode que vous choisissez, le principe de base restera le même : remplir les conditions requise pour obtenir la Starite du level. Votre arme ? Votre ingéniosité, votre logique. Un précipice vous empêche de progresser ? Pourquoi ne pas faire apparaitre un avion, tout simplement ? Cette satané abeille veut votre mort ? Un bon coup d'insecticide et on en parle plus. Le panel d'objet matérialisable est tout simplement gigantesque. Vous vous retrouverez vite à chevaucher un bison, faire apparaitre un pont, une arme à feu, un sthétoscope, une caisse ou bien encore une canne à pêche ou un zombie. Chacun d'eux conserve ses propriétés : son poids, sa taille et surtout, son (ou ses) utilité(s). La canne sert à pécher, le chien ne s'entend pas avec le chat, le zombie tue (et infecte) les autres personnages. Peu importe les énigmes et épreuves, vous possédez toutes les cartes en main, le reste ne dépend que de se que vous allez décider d'en faire et c'est bien là le gros point fort de Scribblenauts. Bien évidement, il existe plusieurs manière de finir chaque niveau. Certaines énigmes vous demanderont de trouver une solution bien précise, évidement, mais pour la majeur partie du temps, c'est vraiment à coup d'imagination que vous franchirez les épreuves. Peu importe le type de joueur que vous êtes, Scribblenauts ne peut que vous surprendre. En tant que joueur occasionnel vous trouverez là un jeu au concept marrant faisant travailler les méninges. Si vous appartenez plus au camp des vieux de la vieille, c'est votre conception même du jeu d'énigme virtuel qui se verra bouleverser. Le concept se veut familiale et même en tant que gamer invertéré vous pourriez bien vous retrouver à interroger votre petite sœur sur le meilleur moyen de déloger tel ou tel animal de sa tanière, comptant sur son esprit encore jeune et plein de précieuses idées.

Un bel enrobage

Scribblenauts - Nintendo DSMalgré cette bonne idée et ses jolies musiques, il faut bien avouer que chaque soft se heurte indéniablement à des limites. Heureusement les développeurs nous on gâté. En plus de la tonnes de petit niveaux qui vous attendent, la présence d'un Editeur de Niveau saura ravir les plus accros et prolonger leur plaisir encore un peu plus longtemps, leur proposant de reprendre un niveau existant et de le transformer à leur guise (objets et créatures présentent, but à atteindre etc). Vous pourrez via le désormais incontournable mode "Wi-fi" partager vos plus belles créations avec le monde entier. Et si cela ne vous suffit toujours pas, peut être vous laisserez vous séduire par le système de collection d'Honneurs (des médailles récupérées en accomplissant des actes précis lors des missions) ou par la quête du High Score. En effet, vous gagnerez d'avantage de points (Ollar) en finissants les niveaux avec le moins d'objets possibles, vous demandant toujours plus d'efforts de réflexion. Ces mêmes points vous servirons, via un magasin accessible au menu principal, à acheter les musiques du jeu que vous pourrez alors écouter à votre guise dans les options, ou bien encore à obtenir de nouvelles apparence pour votre héros qui se verra alors remplacé par un zombie, un extra terrestre ou encore un DJ.

Alors ?

Scribblenauts - Nintendo DSBien qu'ayant jusqu'ici dépeint un portrait plutôt positif de la création de WB Entertainment, il faut bien reconnaitre à un moment ou un autre que le jeu n'est pas tout blanc. Aussi, son concept central, aussi intéressant soit-il, est à la fois le plus grand point fort mais aussi le plus grand point faible du soft. Le jeu n'est basé que sur une seule et unique idée. Une bonne idée certes, mais qui à long terme risque de lasser le joueur et je ne pourrait que trop vous conseiller de savourer ce jeu à petite dose. Si vous n'êtes ouvert ni à la nouveauté ni à la réflexion, il y a peu de chance pour que Scribblenauts parviennent à satisfaire votre soif d'adrénaline. Dans le cas contraire, vous aurez compris que c'est une curiosité qui vaut largement le détour et vous vous surprendrez à sourire à chaque nouvelles découvertes, émerveillé par l'intelligence, la logique dont fait parfois preuve le jeu.

Dimitri le 1/10/2009

Evaluation du jeu

Graphismes12/20

Les lieux, objets et personnages sont correctement dessiner mais la quantité prend le pas sur la qualité. Le tout reste mignon, coloré et surtout très fluide. Cela suffit amplement.

Son14/20

Ce n'est pas du Yoko Shinomura ni du Harry Gregson mais là encore, on sent qu'un effort tout particulier a été fait pour que le joueur vive l'aventure en toute gaieté.

Durée de vie15/20

Conséquente. Le nombre de niveaux mis à disposition est proportionnel aux possibilités offertes par le principe de matérialisation d'objet. Si vous accrocher au jeu, il vous occupera de longue soirée (jusqu'à se que vous vous lassiez). De son côté, ma petite sœur n'a toujours pas lâcher sa DS.

Jouabilité16/20

Le point fort. Si le maniement au stylet donnera certainement lieu à quelques imprécisions dans les déplacements, on ne peut que s'incliner devant l'éventail démentiel de possibilités qu'offre le jeu...mais une fois le plaisir de la découverte passé, que reste il ?

Scénario2/20

Pas d'intro, pas de cutscenes, pas de dialogues, pas de retournements de situation...C'est un jeu d'énigmes dans lequel les niveaux se suivent et ne se ressemblent pas forcément. Dommage, une petite histoire aurait sans doute motivé le joueur à aller jusqu'au bout.

Verdict

+ Le concept très familial
+ Les interactions entre
chaque éléments
+ La bande son agréable
+ L'éditeur de niveaux

- Trop vite lassant
- L'absence d'histoire
n'encourage pas le
joueur à aller plus loin

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

En images

Scribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DSScribblenauts - Nintendo DS