Test de Paper Mario : Sticker Star sur Nintendo 3DS

Mario, l’homme à tout faire, revient après un petit cours de tennis et quelques circuits de kart pour se réconcilier avec le RPG. Déjà vu dans la saga Mario & Luigi et dans les précédents Paper Mario (Sur N64, Gamecube et Wii), c’est dans cette dernière lignée que Sticker Star vient s’ajouter. Comme son nom l’indique, vous allez cette fois manipuler des autocollants pour avancer dans ce monde de papier qui marie toujours aussi bien la 2D et la 3D de la 3DS. Le développeur Intelligent Systems arrivera-t-il à répondre à nos attentes ?

Bowser nous colle

Paper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSUn bon point de la saga Paper Mario c’est qu’on a toujours eu droit à un scénario plein de rebondissements, d’une grande diversité de personnages et d’idées vraiment originales. Alors que les Paper Mario sur Gamecube et Wii offraient une histoire bien construite et digne d’intérêt, Sticker Star a fait l’erreur de nous resservir la recette : Sauver Peach des mains de Bowser, comme pour l’épisode sur Nintendo 64. Un choix assez vexant pour ceux qui ont goûté aux vrais scénarios des précédents opus.

La quête pour sauver la princesse est tout de même agrémentée d’un autre objectif, aider Colette (un sticker venu d’une étoile lointaine) à réunir les stickers royaux dispersés par Bowser afin de sauver le monde d’une catastrophe. Pour cela vous allez devoir fouiller 6 mondes différents, ayant chacun un boss de fin. Cette quête contiendra bien moins de surprises qu’avant et le manque de personnages originaux enlèvera une grande part d’humour au soft.

Origami style

Paper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSVous visiterez ainsi 6 mondes aux thèmes différents : la plaine, le désert, la forêt, la neige, la jungle et la roche. Toute cette diversité va offrir une vraie évolution au cours de l’aventure, que ce soit pour le graphisme ou le son. Chaque monde aura droit à son remix différent de la musique de base, et les décors de papiers et cartons plongeront bien le joueur dans l’ambiance. Ce style origami (art du pliage de papier) donne une véritable identité au jeu, et il ne sera pas rare de voir des Toad former un escalier ou finir en papier froissé. Cet esprit donne un côté humoristique permanent même avec un grand manque de dialogue. En revanche on ne pourra pas s’empêcher de regretter l’ambiance véritablement fun des anciens épisodes. On remarque assez facilement que le jeu vise les plus jeunes, avec un humour très enfantin. Les ennemis et boss par exemple sont plus mignons qu’effrayants. Cela ne déplaira pas pour autant aux plus grands, car cela laisse un esprit agréable qui prête à sourire. Un juste milieu pour plaire à tout le monde en somme.

Ce soft contient aussi quelques perles au niveau de la bande sonore vraiment agréable. Comme à l’accoutumer Nintendo remix également les vieilles musiques de Mario. Ces musiques nous laissent mitigés entre la nostalgie et déjà vu. En effet, elles ne profitent réellement qu’aux plus jeunes qui ne les connaissaient pas. On va d’ailleurs voir en quoi les plus jeunes sont privilégiés (les chanceux) dans la partie suivante.

Sticker stocké

Paper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSCe qui fait en grande partie le charme de Paper Mario c’est qu’il s’agit d’un RPG. De plus il s’agit d’un système de combat assez original. Lorsque vous attaquez et que vous appuyer au bon moment, vous faite plus mal à votre adversaire. De même si vous appuyez au bon moment pour vous défendre vous réduisez les dégâts. Sticker Star apporte aussi une nouveauté, vous combattez à l’aide de stickers gagnés dans la partie plates-formes du jeu. Il s’agit là de vos munitions que vous placerez dans un album. Cet album n’ayant qu’un nombre limité de place, il va falloir faire des sacrifices en permanence. On regrettera vraiment de ne pas pouvoir stocker les stickers précieux qu’on veut se réserver pour un boss par exemple.
Il existe aussi des stickers spéciaux qui correspondront à vos attaques spéciales. Pour les obtenir il faut trouver des objets 3D, des « Trucs » dans le décor afin de les transformer en stickers 2D. Ils prennent beaucoup de place dans l’album et il sera obligatoire d’en utiliser pour battre certain boss. Le soucis étant qu’on ne sait jamais quel « Truc » il faudra utiliser à l’avance, on meurt toujours au moins une fois contre le boss, ce qui est vraiment très désagréable.

Mâcher le papier

Paper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSAutre problème du jeu, il n’y a pas d’expérience, de niveau. Ce principe a ses avantages et ses défauts. L’avantage est qu’on ne doit pas faire de combat à la chaîne. Le souci est qu’on ne doit pas faire de combat à la chaîne. Attendez, je m’explique. Il est vrai que c’est bien de ne pas être obligé de combattre constamment, en revanche ce principe nous donne uniquement le sentiment de subir les combats. Cela devient une telle obsession qu’on essaye d’en éviter un maximum. En effet à chaque combat on perd ses munitions et on aimerait bien sûr ne pas tomber à 0. De plus il n’y aucun intérêt à combattre puisqu’on ne gagne pas de niveau.
Dans Paper Mario : Sticker Star le seul moyen de progresser est soit de trouver des Cœurs qui augmentent le maximum de vie (comme dans Megaman) soit de trouver des stickers de plus en plus puissants. Adieu d’ailleurs les points de magies (points fleurs dans la Porte Millénaire) vous n’avez que vos stickers pour combattre. Cela avantage plus le côté Plates-formes que RPG.
Ensuite, dites également adieu aux compagnons que vous avez pu avoir dans les précédents volets, vous combattrez seul. Impossible également de cibler l’ennemi que vous voulez attaquer. Tout cela rend le jeu extrêmement simple et peu stratégique : peu de choix s’offre à vous durant les combats. Il est donc facilement accessible aux jeunes tandis que les plus vieux auront tendance à s'ennuyer.
Ainsi vous vous baladez dans différents niveaux tel un Super Mario 3D Land. Dans ces niveaux vous croiserez divers groupes ennemis. Vous pouvez prendre l'initiative en donnant un coup de marteau sur le groupe qui perdra un peu de vie : le combat se déclenchera alors. Le seul moyen d'attaquer est d'utiliser les stickers de votre album en jouant sur les faiblesses pour faire plus de dégâts. Certains ennemis sont invulnérables à certains stickers, ce qui renforce le coté stratégique du jeu et vous poussez a gérer votre stock d'autocollants avec grande prudence. Le combat finit, le groupe ennemi disparaît de la map et vous pouvez continuer. Pour terminer les différents niveaux, il vous faut trouver les fragments de comètes tout en surmontant les troupes et obstacles de Bowser.
Vous rencontrerez de nombreuses énigmes sur votre chemin, mais elles sont enfantines encore une fois. En effet il n’y a presque qu’une et unique façon de les résoudre, et c’est bien dommage. Il s’agit de la « Papiérisation », un pouvoir que vous propose Colette, qui permet de déplacer des objets du décor, de décoller et retourner des portes par exemple. Cela permet aussi de coller des stickers, par exemple coller le sticker ventilateur pour faire tourner les pales d’un moulin. Rien de difficile, il suffit d’essayer les stickers qui ‘colleraient’ au mieux à la situation.

On reste scotché ?

Paper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSLe soft a de quoi vous occuper un bon moment, d’autant plus si vous ne regardez aucune solution. Tout comme les précédents Paper Mario, comptez 25h-30h pour le finir. Si le jeu vous a bien plu et que vous êtes d’humeur, vous pouvez également tenter les quêtes annexes proposées.
Vous pourrez par exemple trouver tous les fragments de comètes, c'est-à-dire découvrir toutes les différentes façons de finir les niveaux. Vous pouvez également essayer de trouver Luigi dans les différents mondes, ou encore découvrir tous les lieux qui nécessitent le sticker de porte secrète.
Mais le vrai challenge est tout autre. Il s’agit bien sûr de trouver tous les stickers et les entreposer dans le musée. Une longue quête puisqu’il existe plus de 150 stickers différents. De quoi fouiller de fond en comble tous les niveaux et exploiter un maximum le jeu.
On peut devenir très vite accroc à cette collection de stickers, qui rappelle les paninis qu’on a pu avoir dans notre jeunesse (et là c’est gratuit). Les bonus à obtenir en récompense ne sont pas extraordinaires, ce qui n’est pas très encourageant en revanche.

Pour augmenter la durée de vie, les développeurs auraient peut-être pu s’investir un peu plus. En effet, il n’y a aucun système d’échange ou de don de stickers par Streetpass ou Spotpass, ou encore aucun donjon caché ni de personnage déblocable. On aura en revanche le plaisir d’avoir trois slots de sauvegarde.

Finalement, on en attendait peut-être un peu trop de la part d’un Paper Mario pour console portable. Le soft vise clairement les jeunes et encore une fois Nintendo semble vouloir laisser les jeux plus adultes aux concurrents. Il est regrettable d'avoir simplifié le gameplay a ce point et à l'instar de New Super Mario Bros. 2, les joueurs avertis auront tendance à passer leur chemin. À réserver à un public assez jeune ou aux adeptes des jeux "pas prise de tête".

XxSven le 28/12/2012

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

Ce style papier carton est ce qui fait l’originalité de Paper Mario, et ce mix 2D/3D est toujours aussi bien géré. De plus il y a une très grande interaction avec le décor ce qui rend le jeu assez dynamique.

Son15/20

Quelques remix des anciennes musiques de Mario ajouté à quelques nouvelles perles font de la bande-son une réussite. En revanche elles restent moins fun que dans les précédents volets.

Durée de vie15/20

Digne des épisodes précédents, la durée de vie reste assez importante (entre 25h et 30h pour finir le jeu). Pas mal de quêtes annexes permettront également de s’occuper une fois le boss final vaincu.

Jouabilité13/20

Le système de combat est vraiment bridé pour simplifier et rendre accessible aux plus jeunes. De plus le côté plates-formes prend le dessus sur le côté RPG : on a tendance à éviter les combats pour économiser les stickers puisqu’il n’y a pas de niveaux. Le tout reste quand même agréable.

Scénario9/20

Grosse déception. Alors que Paper Mario était sûrement le seul Mario à avoir un bon scénario avec Mario & Luigi, les scénaristes ont osé nous ressortir le fameux Sauver Peach des mains de Bowser. Peu de surprises vous attendront malgré le pseudo objectif de récolter les Stickers Royaux en parallèle.

Verdict

+ Humour et ambiance
agréable
+ Un RPG simple à la
portée de tous
+ Système de combat
original

- Scénario bateau
- Énigmes peu
intéressantes
- Peu de surprises

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Paper Mario : Sticker Star

En images

Paper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DSPaper Mario : Sticker Star - Nintendo 3DS