Test de Rhythm Thief & les Mystères de Paris sur Nintendo 3DS

SEGA s'invite dans nos 3DS pour nous présenter Rhythm Thief & les mystères de Paris. Ce petit dernier se distingue vraiment des jeux comme Rythme Paradise par sa mystérieuse aventure. Le héros Raphaël, et son chien Fondue (si si, ils l'ont fait) nous présentent ainsi la capitale. Les clichés seront de mise, cela va de soit.
Le jeu s'inspire grandement de Professeur Layton que ce soit pour le graphisme des scènes animées ou l'aventure, ce qui fera plaisir à beaucoup de monde. L'essentiel reste quand même les "50 défis musicaux" proposés tout au long du jeu, qui seront agrémentés d'une bonne touche d'émotions.

L'âme du gentleman

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSSous ses airs de petit ange, Raphaël cache un grand secret. Il est le célèbre voleur d’œuvres d'art dont parlent tous les journaux, Fantôme R. digne d'un Arsène Lupin des temps modernes, notre gentleman va devoir résoudre bon nombre de mystères à travers Paris, dans le but de retrouver son père qui l'a abandonné étant petit. Parmi ces mystères, la disparition du tombeau de Napoléon Bonaparte, le grand empereur de France, aux Invalides. Un homme semble en effet vouloir le ressusciter, et ses intentions ne semblent pas très saines.

3 ans plus tard, nous retrouvons Raphaël et son chien Fondue, qui volent toujours des œuvres pour les rendre peu après. Cette manie ne laisse pas l'inspecteur Vergier indifférent, qui veut à tout prix arrêter ce petit malin aux airs narquois pour lui poser quelques questions. En effet les vols semblent l'intéresser de près puisqu'ils sont en lien avec une autre de ses affaires. Son fils Charlie, détective privé, veut également arrêter ce malfaiteur, mais pas pour les mêmes raisons. Raphaël va donc devoir changer de casquette très souvent pour ne pas qu'on comprenne qui il est. Personnellement je ne pense pas qu'enlever des lunettes et ajouter un chapeau suffise, mais soit. De plus il n'hésite pas à sortir en Fantôme R pour parler aux gens dans la rue et se balader tranquillement dans Paris devant les policiers. Sans parler de son chien assez unique avec son foulard rouge, qu'il ne quitte jamais quel que soit son identité. Bizarre que personne ne fasse le rapprochement entre Raphaël et Fantôme R du coup, mais bon je dis ça je dis rien héhé. Malgré quelques incohérences de ce type là, l'histoire est grandement menée, et ce n'est pas sans rappeler un certain Professeur Layton, puisque l'aventure se déroule de la même façon. Il faudra parler aux Parisiens, non pas pour lancer des énigmes, mais des rythmes. Plus on avance dans l'histoire, plus les lieux dans la ville se débloquent pour ainsi relever des défis toujours plus fous, comme un braquage au musée du Louvres.

Le scénario sera aussi très triste, au point que le producteur Nakamura Shun annonce confiant que "ce jeu vous fera pleurer". Même si ce n'est pas facile de lâcher une larme lorsque l'on joue, il est vrai qu'il est très riche en émotions, notamment lors des scènes sur le passé des personnages. Une histoire de rare qualité qui plongera ainsi le joueur très facilement dans l'ambiance.

Paris, pas de riz

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSCe jeu est avant tout une belle occasion de découvrir le point de vue des Japonais sur les Français. Et ils ont un peu fumé la moquette sur certains points. D'après eux, les Français utilisent abondamment de vieilles expressions, quitte à ce que le dialogue n'ait plus aucun sens. Les bras m'en tombent ! Chaque discussion sera ornée de ce style de langage et parfois on en aura gros sur la patate, mais bon on ne va pas en faire tout un fromage : Il n'y a pas de rose sans épines.

Il faut quand même savoir que les Japonais admirent beaucoup les Français, notamment pour ce langage soutenu. On nous considère dépassé sous de nombreux aspects comme la technologie et les vêtements : Raphaël portera par exemple à longueur de temps un polo et Fantôme R un smoking. Mais c'est justement ce qui fait notre charme, et pourquoi Paris prend le rôle de ville romantique peu urbaine (vous avez bien déjà dû voir comment les séries américaines représentent Paris).
Autre petit cliché drôle, le nom du chien : Fondue. Eh oui la France c'est aussi le pays de la cuisine et cela se retrouve chez la voisine du héros, Nathalie, qui ne manquera pas une occasion de faire des macarons ou autres gâteau. On boit un peu aussi, c'est pourquoi il sera possible de se retrouver au bar Cat's Eye (référence au manga de Tsukasa Hojo) accompagné des trois sœurs voleuses du manga (après tout on est les 2ème plus grands lecteurs de cet art japonais). De plus, les Français aiment leur ville et ils ne le montrent pas qu'un peu puisque c'est un bon millier de drapeaux français qui décorent la capitale dans le jeu.
Petit point négatif des Français apparemment, nous sommes trouillards et flemmards. Cela se retrouve surtout chez les policiers qui fuient dès qu'un chien aboie ou qui dorment lors de la surveillance.
Pour terminer, la France c'est surtout ces belles musiques au violon et à l'accordéon. Le jeu nous bercera par de belles musiques typiquement françaises de l'époque, et ce n'est pas sans nous déplaire.

Beat it!

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSComme dit précédemment, l'aventure reprend le style Professeur Layton. Il y aura en effet une partie du jeu qui demandera de résoudre des énigmes rythmiques pour déverrouiller des portes et progresser, ou encore appuyer au bon moment sur tel chiffre, retrouver la musique à partir d'une partition déchirée. Mais cette partie du jeu n'est vraiment que pour meubler
Revenons au plus important, les rythmes, autrement appelés défis musicaux. Le jeu sera entrecoupé de 50 rythmes, ce qui donne environ une vingtaine de gameplays différents : plusieurs défis reprendront la même manière de jouer, mais en plus dur. Ainsi on pourra tout aussi bien pencher la 3DS au moyen du gyroscope pour éviter des coups, que glisser le stylet dans le bon sens sur l'écran tactile. Un des rythmes demandera d'ailleurs de secouer des maracas, en clin d'oeil au jeu Samba De Amigo (Dreamcast/Arcade), qui s'est au passage très mal vendu, car il fallait acheter une paire de maracas plutôt couteuse.
Chaque rythme est en 3 parties séparées par un dialogue chanté des personnages concernés. La 1ère partie sert à s'habituer au gameplay, la 2e pour prendre le tempo et la 3e ou il faudra tenir. Je dis tenir, car pour finir un défi musical il ne faut pas que sa jauge de groove descende à zéro. C'est aussi ce qui détermine la note à la fin. Il est possible de faire n'importe quoi au début puis d'entrer en transe à la fin pour avoir un A au lieu d'un D. Si besoin il sera possible d'utiliser des objets pour ralentir la chute de la barre de groove ou l'augmenter plus vite. Le guide sera aussi activable/désactivable, et c'est bien pratique, car il induit parfois plus en erreur qu'autre chose.

Pour en revenir au Layton like, les bonus à débloquer demanderont donc de chercher dans le décor des musiques, sons, notes ou des médailles échangeables contre des scènes ou objets pour vous aider dans les "Rythmes". Et tout de suite un principe que je déteste apparaît. À votre avis qu'arrive-t-il si vous avez mal fouillé un décor dans lequel vous ne pourrez plus retourner ? Bingo, vous pouvez aller vous faire tâter. Ainsi, si une musique a été loupée dans ce genre d'endroit elle sera irrécupérable, d'autant plus qu'on a pas toujours envie de tout fouiller. C'est surement un moyen pour forcer à recommencer le jeu, mais c'est peu appréciable.
Parlons des sons. ils sont récupérables à l'aide d'un dictaphone en touchant l'objet désiré. Ils permettront différentes ruses à Fantôme R comme simuler une alarme pour avancer dans l'aventure. De plus, ils serviront à créer l'instrument légendaire : il faut l'accorder pour que Bernard puisse finir son chef-d’œuvre. Il demandera alors de trouver plusieurs de ces sons.
Autre bonus, les notes fantomatiques. Il s'agit tout simplement de 18 bouts de partitions dispersés dans le jeu que Charles a perdu (non non pas de "Ou est Charlie?").
Hors aventure, Il est possible de jouer au mode marathon. Il est composé de 4 niveaux qui reprennent 4 des rythmes du jeu, et dans chacun d'eux il va tout simplement falloir tenir le rythme le plus longtemps possible. Un bonus sympathique, qui permet aux développeurs de donner du contenu supplémentaire sans trop d'efforts.
Point noir du jeu, il ne présente aucun mode en ligne. Impossible donc de faire des duels de danse avec des Japonais ou échanger les scores. Il faudra se contenter d'un mode local qui permet des batailles entre amis par communication sans fil locale, ou le StreetPass. Ce dernier demande d'accumuler des fans, en essayant de battre les scores des gens rencontrés. Pour le peu de chance qu'on a de rencontrer des possesseurs de Rhythm Thief dans la rue, ce mode n'est vraiment pas utile.

Quoi qu'il en soit, on a une réelle diversité de gameplay et tous ce que permet la 3DS est exploité. Tout, à part le plus important, la 3D qui n'a absolument aucun lien avec le gameplay, ce qui est assez choquant quand on sait que c'est l'argument premier de vente de la console. C'est le genre de jeu qu'on aurait très bien pu voir sur DSi, contrairement à des jeux qui forcent le joueur à mettre la 3D comme Super Mario 3D Land.

Le groove des peintres

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSToujours à la Layton, les graphismes ont un style épuré très agréable. Les cinématiques parfaitement animées seront très présentes et on ne pourra qu'apprécier leur qualité. On comptera plus d'une trentaine de scènes, toutes très bien travaillée, qui apportera une touche d'émotion supplémentaire au jeu. Aucun souci de ce côté-ci.
Pour ce qui est de la visite à Paris, on admirera tous les plus grands monuments ou œuvres d'arts présents à Paris, et c'est avec le sourire aux lèvres qu'on reconnaîtra Mona Lisa, ou encore la Vénus de Milo. Bien entendu les monuments mythiques seront présents, que ce soit l'Arc de triomphe ou la Tour Eiffel, tour qu'on pourra observer de presque tout Paris. Une fidèle reproduction que voilà, qui ne laisse vraiment rien au hasard. Des Champs Élysée au musée Rodin, en passant par les Invalides, on trouvera aussi le Jardin des Tuileries, le Louvre ou encore la Place Vendôme. Si vous vouliez une reproduction fidèle de Paris, on peut dire que Rhythm Thief n'est pas trop mal.

Tous ces décors seront alors dessinés rue par rue, et on appréciera ce souci du détail omniprésent.
Pour ce qui est des graphismes lors des rythmes par exemple, on verra pas mal d'Aliasing (rendu non lisse, en effet d'escaliers), comme sur à peu près tous les jeux de 3DS malheureusement. Cela n'empêche pas d'avoir un très bon résultat pour pouvoir apprécier des chorégraphies que seuls les personnages de jeux vidéos osent faire. Et tout passe avec ce gentleman au character design plutôt réussi il faut l'avouer, même si au final c'est plutôt simplet. Les autres personnages ont également de bonnes bouilles, assez originales et qui laissent encore esquisser un sourire.
Le menu est également très agréable et intuitif, et on trouve tout de suite ce que l'on veut. Les icônes sont évidemment sélectionnables avec le stylet, et les nombreux raccourcis sont bien placés.
En bref, un travail graphique sublime, d'une qualité Laytonienne. Beaucoup se retrouveront dans ces décors, et la diversité des lieux parisiens représentés dans le jeu est admirable. L'esthétisme très particulier de Rhythm Thief est assurément l'un de ses plus grands atouts.

Une petite danse?

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSUn des gros problèmes du jeu, même si on s'y attendait un peu, c'est la durée de vie. En effet, il ne faudra pas plus de 15h pour le finir en fouillant bien, et 15h de plus pour finir à 100%. Cela reste très bien pour un jeu de rythme, mais ça fait cher payé le porte-monnaie c'est certains. On pourra toujours essayer d'atteindre les scores parfaits ou s'amuser à chercher toutes les médailles, mais cela n'a aucun intérêt et devient très vite lassant. Sachant que c'est une histoire à suspens, on a d'autant plus envie de finir le jeu rapidement, et il ne faudra pas être surpris si vous finissez le jeu en 2 ou 3 jours. Le mode en ligne aurait d'ailleurs été le bienvenu pour ce manque de durée de vie, puisqu'il aurait vraiment donné une seconde vie. D'autant que sur ce type de jeu, il n'y a rien de plus jouissif que de jouer contre un adversaire dans des duels. Un fort potentiel gâché selon moi.

Les rythmes sont heureusement très agréables à jouer et on aura souvent envie de refaire ceux qu'on préfère. De plus, la course aux CD vous obligera à prendre du temps pour bien tout fouiller et ne rien louper. l'admiration des décors et scènes quant à eux pourrons laisser bouche bée de longues heures, et une envie folle de revoir ces scènes dans les bonus vous donneront encore un peu d'intérêt. Un bonus pour augmenter la durée de l'histoire est aussi présent, mais ce n'est pas non plus extraordinaire.

Bref, on aura beau chercher toutes les excuses du monde, la durée de vie n'est clairement pas assez grande. Des tentatives pour garder l'intérêt longtemps sont présentes, comme le StreetPass ou le défi d'obtenir A partout, mais ça devient vite plus que lassant, surtout quand on sait que le système de notation peut vous donner la pire note alors que vous avez fait un parfait aux deux tiers du rythme.

Aux Champs-Élysées ♫

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSL'élément décisif du jeu reste tout de même la bande sonore. Et c'est une réussite totale de ce côté. La diversité des musiques est un point très positif et elles s'adaptent parfaitement aux différents "rythmes". On se laisse volontiers emporter par cette OST qui répondra surement à l'attente de la plupart des joueurs. Plus de 50 musiques qu'on écoutera et réécoutera dans les bonus du jeu en trouvant leurs CD; même si certaines musiques ne sont que de simples remix des autres. On reconnaîtra en plus un clin d’œil aux musiques de Samba de Amigo et Space Channel 5. Il y en a pour tous les goûts et les musiques mettront tout le monde d'accord. Étant l'argument de vente d'un jeu musical, on pouvait tout de même s'y attendre, c'est pourquoi on se permettra de placer la barre très haute et de dire qu'on attendait mieux.
Un bon nombre de bruitages sont également présents dans le jeu et seront récupérables grâce au dictaphone sous forme de son. 60 sons à collectionner qui nous rappellent qu'aucun détail n'est laissé au hasard.

Pour ce qui est du doublage, et c'est tout bonnement génial, tout a été traduit en français. On est loin d'une traduction bon marché comme on pourra trouver dans certains mangas. Le plus intéressant étant que quasiment tous les dialogues ont été doublés, ce qui est plutôt rare vu le travail que cela nécessite. On félicitera ces doubleurs qui ont dû parfois parler en rythme avec la musique. Si on devait reprocher quelque chose à tout ce boulot, ce serait le trop-plein d'interventions pendant les musiques. Alors que l'on aimerait se concentrer sur nos prouesses musicales, au moindre faux pas un personnage vous criera "Catastrophique!". De plus, lorsque la barre de groove augmente, il y a encore une autre voix qui intervient pour vous féliciter. Le défaut serait donc étrangement le surplus de doublage, ce n'en est donc pas vraiment un.

Garder le rythme

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSDerrière cette jaquette française aux allures de mauvaise pub se cache un jeu qui dans l'ensemble se révèle être une bonne surprise. SEGA qui semble en difficultés ces derniers temps prouve qu'il en a encore dans le ventre avec une nouvelle licence qui promet.
C'est l'un des premiers jeux de rythmes de la Nintendo 3DS, si ce n'est le premier, qui sert d'avant-goût pour la salve de jeux musicaux qui arrivent. En effet un étonnant nombre de jeux de ce type comme Theatrhythm Final Fantasy semblent vouloir s'inviter sur la portable. Sûrement une coïncidence, mais ce qui est certain c'est que Rhythm Thief & les mystères de Paris ouvre plutôt bien le bal et nous transporte sans fausse note dans l'univers Parisien.
Reste à savoir si le jeu attirera les foules et si on peut s'attendre à de nouveaux opus, se déroulant dans d'autres villes ou même une suite directe du jeu.

XxSven le 21/4/2012

Evaluation du jeu

Graphismes15/20

À travers des dessins Layton like se trouvent des scènes de grande qualité. La retranscription de Paris est plutôt fidèle et sa visite en devient alors un plaisir. La qualité graphique laisse parfois à désirer, mais on ne le remarquera quasiment pas tellement que nous serons absorbés par les chorégraphies des personnages au character design réussi. Dommage que la 3D soit inutile cependant.

Son18/20

Il faut avouer que la bande sonore et très réussie, et les doublages français sont un pur bonheur dans cette aventure. Les musiques françaises mettront tout le monde d'accord et on aura plaisir à les réécouter. Un petit clin d’œil aux joueurs de Samba de Amigo et Space Channel 5 en bonus.
La note n'est pas parfaite cependant, car c'est un jeu de rythme est donc on est en droit de placer la barre très haute.

Durée de vie13/20

Point noir du jeu, la durée de vie est très limitée. L'absence du mode en ligne qui aurait augmenté considérablement cette dernière est bien dommage. Pas de grosse surprise à ce niveau, et on aura facilement fini à 100% en moins de 40h. C'est prévisible pour ce genre de jeu, c'est même plutôt pas mal si on compare avec d'autres jeux du même type.

Jouabilité17/20

La diversité du gameplay est admirable. Un des rares jeux où le gyroscope sera vraiment utile, et/ou la 3DS est bien exploitée. Les défis musicaux sont agréables et intuitifs. S'ils s'avèrent trop durs il sera possible d'utiliser des objets pour aider ainsi qu'un guide pour savoir quand réagir avec sa console. Une jouabilité tout public qui fera plaisir aux casuals ainsi qu'aux expérimentés.

Scénario16/20

L'histoire riche en rebondissements et en émotions saura accrocher le joueur tout au long de l'aventure. Pour les puristes, on trouvera souvent quelques incohérences, mais l'aventure est habilement menée. Une bonne surprise pour un type de jeu qui ne laissait pourtant que peu de possibilités scénaristiques.

Verdict

+ Paris sous un angle
nouveau
+ Doublage français
+ Gameplay diversifié
+ Ambiance groovy

- Absence du mode
en ligne
- Quelques incohérences
- Jaquette française
- Un peu répétitif

Très Bon

15/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Rhythm Thief & les...

En images

Rhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DSRhythm Thief & les Mystères de Paris - Nintendo 3DS