Test de Resident Evil : Revelations sur Nintendo 3DS

Après nous avoir fait miroiter une « peur » que l'on attend encore dans Resident Evil 5, Capcom nous promet à nouveau un « retour aux sources » avec Resident Evil Revelations sur 3DS. Le nouvel épisode se veut « old school » au niveau de l'ambiance, pour conserver le coté survival-horror et les passages flippants des premiers, mais d'un autre coté nous ressert un gameplay à la Resident Evil 5 amélioré, pour encore plus d'ergonomie.
Certes, pourquoi pas après tout, les anciens épisodes de la série avaient leur charme, tout comme les nouveaux, plus tournés action, mais Resident Evil : Revelations réussit-il son pari de réconcilier les deux ?

Une croisière en enfer

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSL'intrigue de Resident Evil : Revelations débute par une triste nouvelle : la disparition de Chris Redfield. Le brillant agent du BSAA (la même organisation antiterroriste que dans Resident Evil 5) n'a pas donné signe de vie depuis qu'il s'est rendu sur un bateau de croisière nommé le Queen Zenobia. Pour enquêter sur cette affaire, deux autres agents sont envoyés : Jill Valentine et Parker Luciani.

On commence donc à explorer ce lieu plein de mystère, perdu en pleine tempête sur les flots déchaînes, et l'histoire se met doucement en marche. Première constatation, il règne une ambiance vraiment particulière dans Resident Evil Revelations. Nous avons droit à une aventure divisée en épisodes, à la manière des séries télés américaines, dont chacun d'entre eux contient toutes sortes de phases de gameplay différentes. Dans le bateau, qui s'avère tellement grand qu'il ressemble à une sorte de manoir, vous aurez d'abord droit à de l'exploration pure et dure. Ces premières phases sont d’ailleurs assez impressionnantes. On retrouve la volonté des premiers épisodes de la série de nous faire ressentir la peur à chaque recoin sombre, ainsi que l'envie de nous faire sursauter en provoquant des apparitions soudaines.

Les plus impressionnables pourront en effet faire quelque bons, surtout au début de l'aventure, mais Resident Evil : Revelations ne se résume pas qu'à cela. Les scènes d'actions non-stop sont aussi légion dans le jeu, ce sont la plupart du temps des flash-back qui viennent éclairer l'histoire d'un personnage en particulier, ou bien des scènes en parallèle mettant en scène de nouveaux persos jouables. Il y a 3 binômes de base : Jill et Parker pour le coté survival, Chris et Jessica pour la partie action, ainsi que deux autres agents du BSAA qui forment une sorte de duo comique à la Rude et Reno de FFVII, mais cela change un peu par la suite.

En d'autres termes, certains trouveront à redire sur le trop plein d'action au détriment de l'angoisse, mais si vous n'êtes pas allergiques à Resident Evil 4 et 5, le tout reste très cohérent, voire meilleur que le 5ème épisode, qui disposait d'une mise en scène et de retournements de situation moins subtils que dans Revelations. On regrette cependant que Capcom n'ait absolument rien retenu pour le scénario définitif du tout premier trailer du jeu, car maintenant l'histoire ressemble plus à un hors-série et semble être là pour « faire joli », même si les scènes de fin peuvent s'avérer surprenantes. Les fameuses « révélations » n'en sont pas vraiment...

Précédemment dans Resident Evil...

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSLa chose amusante avec ce jeu, c'est que ses menus ressemblent pas mal à ceux d'une série sur DVD (ou Blue Ray évidemment).

En effet on remarque que les doublages de Resident Evil Revelations sont disponibles dans toutes ces langues : français, allemand, espagnol, italien, anglais et japonais, ce qui est rare dans un jeu (même dans Resident Evil 5 cette option n'existe pas).
De même, chaque fin de chapitre se conclue par l'affichage des résultats, et chaque début de chapitre reprend par la phrase « Dans les épisodes précédents de Resident Evil Revelations », tout comme dans une série télé, ce qui donne à l'aventure cette ambiance si particulière.

Cela démontre à quel point Capcom a soigné son bébé. On peut ajouter à cela que les voix françaises réellement digne d'intérêt, du vrai travail de pro dans la plupart des cas, même si certains personnages secondaires sont moins bien réussis.

Un gameplay de pro

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSLà où on attendait aussi le jeu au tournant, c'était bel et bien pour son gameplay, et cette fois-ci le constat est plus que positif. Tout d'abord, sachez que l'utilisation du Circle Pad Pro apporte un réel plus, mais que les possibilités de configuration permettent de trouver son bonheur même si vous jouez sans.

Cela dit, le Circle Pad Pro permet deux choses très pratiques : bouger la caméra quand vous ne visez pas (et aussi pour la visée mais nous y reviendront), et libérer de la place pour d'autres boutons. Avec le Circle Pad Pro, vous aurez tout de même deux gâchettes en plus (gauche pour viser et droite pour les actions et tirer), ainsi que la croix de direction qui sert à changer d'arme secondaire et principale, et de switcher entre votre arme à feu et le « Genesis » (étrange objet indispensable à votre survie, mais il faudra poursuivre la lecture de ce test pour en savoir plus).

Gyroscopic Shooter

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSAu niveau de la visée, elle peut se faire manuellement (avec la gâchette droite du Circle Pad Pro, ou sinon R + gâchette gauche, ou encore avec les boutons b, a, y et x suivant votre configuration. Il est évident qu'avec le Circle Pad Pro, vous aurez l'impression de jouer à un véritable fps (en appuyant sur le bouton de visée vous passez d'ailleurs en vue à la première ou la troisième personne suivant votre préférence), d'autant plus que la sensibilité du curseur est réglable, pour encore plus de précision.

Mais, à mon humble avis, cela n'est pas le mode de visée le plus impressionnant.

Dans les options, il existe en effet une option permettant de placer la visée en mode gyroscope (utilisable avec ou sans Circle Pad Pro). Ceux qui ont tester le tir à l'arc de Zelda Ocarina of Time, ou tout simplement les jeux en RA de la 3DS, ne seront pas dépaysés. Dans Resident Evil : Revelations, il suffit de presser le bouton de visée, et ensuite de bouger la console pour viser vos ennemis. On ne le répétera jamais assez mais ce mode n'est pas très compatible avec la 3D relief, c'est son seul défaut. Sinon il permet une meilleur immersion, et un réel confort de jeu.

Sacs à pv et précieuses balles

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSPour ce qui est de la survie, Resident Evil Revelations se place plutôt des cotés des anciens, dans le sens où les munitions sont vraiment un problème. Les ennemis de cet opus (des zombis infectés par un virus T d'un nouveau genre) ne sont pas aussi sympa que dans les deux derniers épisodes : ils ne lâchent aucune munition quand vous les tuez !

Cette petite subtilité fait toute la différence. Pour trouver des munitions, il vous faudra fouiller les décors de fond en comble, mais pas que. En effet si vous vous contentez de fouiller, vous ne trouverez qu'une petite partie des objets visibles, le reste est « caché ». Vous vraiment tout trouver, le seul moyen est d'utiliser un scanner nommé le « Genesis ». Cet objet prend la place de votre arme par simple pression d'un bouton, il vous permet à la fois de découvrir des items cachés dans le décors, mais aussi de scanner les ennemis façon Metroid Prime. Le fait de scanner les ennemis fait monter un chiffre en pourcentage, une fois arrivé à 100%, vous recevrez automatiquement une herbe (et elles sont vraiment rares dans le jeu, donc vos ne cracherez pas dessus).

Resident Evil : Revelations vous oblige donc à jongler entre vos armes et votre scanner, qui vous servira aussi si jamais un ennemis se dissimule à votre vue.

Le fait que les munitions se fassent à nouveau rare, combiné au mode de visée fps, vous force à faire très attention lorsque vous tirez, bien plus que dans les autres épisodes de la série. En effet, dans ceux possédant une caméra fixe, vos munitions étaient rare, mais la visée presque automatique, tandis que dans les épisodes 4 et 5 il fallait viser manuellement, mais vous aviez un stock plus grand d'armes et de munitions. Dans Resident Evil : Revelations, vous devez à la fois viser manuellement et compter chaque balle perdue, quitte à fuir l’ennemi dés que vous le pouvez.

Le véritable problème se pose lorsque vous arrivez contre un boss, car ces derniers ont tous un max de points de vie, et qu'ils ne sont jamais seuls, des dizaines de zombis repopent à l'infini autour de lui. Du coup, comme les ennemis ne lâchent plus de balles en mourant, il ne faudra compter que sur votre réserve et sur vos talents pour le tir. Le challenge est au rendez-vous, surtout si vous commencez en mode normal.

Une arme pour chaque situation

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSConcernant les armes à feu, il n'y a plus de marchands pour acheter ce que l'on veut, il faut encore une fois la faire à l'ancienne, et trouver chacune d’entre elles dans le bateau. Certaines (comme le magnum par exemple) sont évidemment mieux cachées que d'autres...

En plus de dégoter de nouvelles armes, vous pourrez toujours customiser celles que vous avez déjà, il vous suffira pour cela de trouver des pièces d'équipements et de les placer dans les slots vides de celles-ci. Il faut aussi savoir que vous ne pouvez prendre que trois armes sur vous, les autres resteront au coffre (qui sert aussi à la customisation). Si jamais vous avez laissez votre fusil à pompe et que vous tombez sur des cartouches pour celui-ci, vous ne pourrez tout simplement pas les prendre, ce qui rend l'aventure encore plus ardue.

Adieu mercenaires, bonjour commando

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSUne fois l'aventure terminée une première fois, vous débloquerez le mode commando en entier. Dans ce dernier, vous effectuez des missions dans les décors déjà visités, et vous devrez abattre vos ennemis jusqu'à la sortie. Il n'y a pas de limite de temps comme dans l'ancien mode mercenaries des précédents épisodes, le but ici est simplement de survivre jusqu'à la fin du niveau et de se battre contre des boss parfois bien plus puissants que ce qu'ils devraient être normalement. Cela fait un peu penser à un Monster Hunter dans le genre.

Ce mode peut se jouer en solo, mais il révèle tout son potentiel en co-op à 2. Jouable en local ou en ligne (avec soit ses amis soit des joueurs du monde entier), il ne faudra pas laisser votre partenaire mourir si vous comptez vous en sortir.

Dans ce mode, les monstres et vous-même disposez d'une barre de vie, et les dégâts infligés par vos armes sont indiqués par de numéro, comme dans un Final Fantasy par exemple. En plus de ça, les ennemis apparaissent dans des versions différentes de celles rencontrées dans l'aventure principale.

Le mode commando est clairement aussi prenant que le mode solo (voire plus selon vos goûts), car il vous permet de monter de niveau et d’acquérir des armes de plus en plus puissantes, à la manière d'un mmo-rpg (ou, encore une fois, d'un Monster Hunter). Il vous faudra du temps et pas mal de technique pour débloquer toutes les pièces d'équipements, armes et personnages jouables.

Révélation finale ?

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSQuand y en a plus y en a encore, comme tout bon Resident Evil qui se respecte, Revelations dispose d'un « new game + ». Vous pourrez refaire le jeu avec vos armes de la partie précédente, et en débloquer de nouvelles pour le moins dévastatrice. Cela dit, grosse déception, il n'y pas de costume bonus comme on aurait pu s'y attendre.

Dans les autres petits détails qui fâchent, on peut aussi citer la présence en mode solo d'un second personnage. Ce pnj est là pour vous assister, tout comme dans Resident Evil 5, à ceci prêt qu'il ne meurt jamais (et heureusement, cela le rendrait insupportable). On pourrait s’attendre à ce qu'un second joueur puisse prendre le contrôle du partenaire avec une autre 3DS, mais non, cette option n'est pas présente. Cela aurait pourtant été une très bonne idée (et le mode commando fonctionne comme ça après tout), surtout à certains moments où les deux personnages sont séparés, et qu'ils doivent se retrouver.

Un autre point qui vient gêner l'immersion concerne les checkpoints. De nos jours, le vie des joueurs est un peu trop facilité, ainsi la mort n'est plus aussi pénalisante qu'avant. Si vous mourrez, vous recommencez simplement au dernier checkpoint enregistré, et ils sont nombreux, donc vous finissez par ne plus avoir peur du tout. Par comparaison, essayez simplement de terminer la démo du jeu sans mourir. Sachant que cette dernière ne vous permet pas de sauvegarder, il faudra la réussir d'une traite... et bien je dois avouer que cette démo m'a fait plus « peur » que tout le jeu entier, car j'ai du la refaire plusieurs fois avant d'y arriver.

Une options pour désactiver les sauvegardes automatiques aurait fait plaisir aux fans de la première heure, habitués au système de rubans encreurs.

Une chose qui aurait aussi fait plaisir aux fans, c'est que l'histoire contiennent de vraies « révélations » sur le background du jeu, comme son titre semblait le sous-entendre. Au lieu de ça, nous avons juste Jill et Chris qui se la joue un brin Mulder et Scully (ce serait long à expliquer mais je trouve que pas mal de choses renvoient à X-Files dans ce jeu), et tous les autres personnages inconnus au bataillon qui nous déroulent une histoire certes pleines de rebondissements, mais sans rapport direct avec l'histoire de la saga Resident Evil.

Un Resident Evil d'un nouveau genre ?

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSCe que l'on peut dire à propos de ce Resident Evil, c'est qu'il respecte les codes établis dés le premier épisode. Un départ angoissant, d'abord la découverte des « monstres » du jeu, puis au fil de l'avancement de l'histoire de plus en plus d'action, pour terminer sur une apogée. La grande réussite de ce soft reste dans le fait qu'il nous donne l'impression de jouer à un vieux Resident Evil, mais sans les temps de chargement entre chaque porte (à part un léger loading dissimulés sur certains portes et ascenseurs lorsque vous changez de zones), et avec un gameplay 3D hérité de Resident Evil 4.

Une vraie réussite pour ce jeu, qui devient ainsi l'un des premiers must-have de la 3DS à ne pas être un remake et à ne pas venir de Nintendo.

Yah le 3/2/2012

Evaluation du jeu

Graphismes17/20

La 3DS crache enfin ses tripes ! On sent cependant que Capcom a voulu développer un jeu de la qualité d'une PS3/Xbox 360 et que la pauvre petite a du mal à suivre lorsque l'écran est envahit de monstres. Cela dit, contrairement à Mercenaries 3D, cela n'arrive qu'en de rares occasions. De plus la 3D est de très bonne qualité (réglable en intensité), et apporte encore plus de relief et d'angoisse aux décors.

Son17/20

Les compositions sont étonnamment très bonnes dans cet opus, jouant sur le grandiloquent à la manière d'une série américaine. Cette ambiance correspond parfaitement à la série.

Durée de vie16/20

On lui donnerait un 15 pour le mode solo, mais le mode commando est clairement un atout. Le fait de pouvoir monter de niveaux et d'obtenir sans cesse de nouveaux équipements est vraiment un plus. Ajoutez à cela une fonction Street Pass assez anecdotique, mais qui vous rajoute des « défis » à réaliser pour gagner plus d'objets.

Jouabilité17/20

Cette note ne tient que si vous jouez avec le Circle Pad Pro, il est vrai que, même s'il reste jouable sans, l'ajout de l'accessoire reste un must. On a vraiment l'impression de tenir une manette de console de salon dans la main.

Scénario14/20

L'histoire est assez complexe malgré une trop grande banalité (le terrorisme c'est mal etc.), mais le véritable problème, c'est qu'il parle de personnages totalement inédits au lieu de s'étendre sur Chris et Jill. Cela dit il est mieux ficelé que l'opus précédent, et les révélations de dernière minutes y sont légion.

Verdict

+ Très bonne ambiance
angoissante
+ Très bon gameplay
au Circle Pad Pro
+ Un jeu qui fait
honneur à la 3DS
+ Du replay value
avec le mode
commando

- Une histoire sans
rapport avec la série
principale
- Quelques gros
ralentissements parfois
- Décors trop peu
variés

Très Bon

16/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Resident Evil : Revelations

En images

Resident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DSResident Evil : Revelations - Nintendo 3DS