Test de Rayman 3D sur Nintendo 3DS

Rayman 2 : The Great Escape, derrière ce nom se cache un très grand jeu de plateforme sorti à la fin des années 90, mais ce n'est pas tout. Après s'être retrouvé sur à peu près tous les supports connus, cela va de la N64 au iPhone, en passant par la PS1 ou même la Dreamcast, le voilà qui débarque sur 3DS, à peine déguisé...

Rayman 3D, qu'est-ce c'est ?

Rayman 3D - Nintendo 3DSEst-ce possible à l'heure actuelle de ne pas connaître l'univers de Rayman ? Ce petit bonhomme aux pieds et aux mains flottantes a fait sa toute première apparition sur Playstation 1, dans un jeu de plate-forme haut en couleur et en féérie. A l'époque, l'univers de Rayman était encore un peu plat, autant par son design 2D que par son ambiance résolument candide.

Vient ensuite le tour de Rayman 2 : The Great Escape, une suite tout aussi talentueuse, qui fait entrer la série dans le monde la plate-forme 3D. Au niveau de l'ambiance, ce dernier est plus sombre, l'intro nous montre un Rayman affaibli, capturé par de dangereux pirates venus de l'espace dans le but de réduire le monde en esclavage. Heureusement son ami Globox, l'énorme... truc bleu indescriptible... vient le sauver, et le libère de sa prison. Rayman devra alors parcourir le monde pour vaincre les pirates, et sauver la famille de Globox (650 enfants tout de même, ça force le respect).

Après cet épisode, il y eut Rayman 3 : Hoodlum Havoc, sur les consoles 128 bits (PS2, Xbox, Gamecube), et ce fut le dernier épisode officiel de la série, en dehors de jeux multijoueurs tels que Rayman M (jeu de course) et bien entendu Rayman contre les Lapins Crétins. Ces mêmes lapins crétins qui ont réduit Rayman aux yeux du jeune public au simple rang de personnage secondaire.

Faisons le point sur toute cette série. Le premier Rayman est sortie en 1995, Rayman 2 en 1999, Rayman 3 en 2003, Rayman contre les Lapins Crétins en 2006, et Rayman 3D n'est autre que le portage de Rayman 2 sur 3DS. Vous voyez où je veux en venir ? On se demande un peu pourquoi les développeurs n'ont pas choisi l'épisode 3, le plus joli et le plus abouti de tous, alors que la nouvelle console portable de Nintendo était surement capable de le faire tourner. Bref !

Remake à 100%

Rayman 3D - Nintendo 3DSPour ne pas être déçu par ce « nouvel » opus des aventures de Rayman, il faut ne pas avoir jouer la version d'origine. En effet, à part la caméra et une résolution plus lisse qu'auparavant, le jeu n'a absolument pas changer d'un pixel par rapport à la mouture Dreamcast (la plus aboutie selon Ubisoft). Est-ce un mal ? Pour ceux qui ne connaissaient pas avant, oui et non. Il faut dire qu'on est bien loin de la version DS du jeu (et oui il était aussi sorti sur DS), toute pixelisée et à l'animation saccadée. D'un autre coté on sent que le poids des années n'a pas épargné notre pauvre Rayman. Certaines textures de lave notamment vous paraitront bien fades et statique, comme un jeu N64 en somme (d'ailleurs c'était l'un de ses supports d'origine).

Pour le reste, ceux qui ont déjà connu la version d'origine savent à quel point la 3D était bien exploitée à l'époque. Maintenant que tout en est relief, cela donne des impressions de vitesse encore plus folle et permet d'ajuster ses sauts comme il faut, et rien que pour ça Rayman 3D vaut le coup qu'on s'y attarde. Seul petite précaution à prendre : jouez-y avec la luminosité à fond, car les décors du jeu sont pour la plupart très sombre, et lorsqu'elle est au plus bas on ne distingue vraiment pas grand chose.

Un univers enchanteur...

Rayman 3D - Nintendo 3DSL'histoire de Rayman débute par la récupération de son « lancer de poing », avec lequel il brise les barreaux de sa prison et nous entraine dans une glissade interminable à travers un conduit, pour s'échapper de la prison des pirates. Cette intro, en plus d'être originale et dynamique, nous montre un bon aperçu de ce que sera l'aventure par la suite, à savoir un mélange de plate-forme classique et de « courses ».

Le joueur va en effet devoir explorer chaque niveau à la recherche de Lums, des sortes de petites fées façon Navi de Zelda Ocarina of Time. Elles peuvent être de différentes couleurs (les rouges remettent de la vie, les bleues donnent de l'oxygène sous l'eau, etc.), mais les plus importantes sont les jaunes. Ces dernières sont comme les étoiles dans Super Mario 64, il faudra les collecter pour accéder aux nouvelles zones du jeu. Il faudra être plutôt doué si vous voulez obtenir tous les Lums cachés à droite à gauche, mais tous les avoir ne sera pas nécessaire pour finir le jeu.

...mais un brin bordélique

Rayman 3D - Nintendo 3DSLe monde se compose d'une île de base et de plusieurs niveaux, que l'on suit à peu prés dans l'ordre logique des choses, du premier au dernier. Cependant le terme « logique » ne s'applique pas vraiment à Rayman 3D. Dans certains niveaux il faudra en effet explorer chaque parcelle du terrain pour trouver une clé, voire même entrer dans un niveau, pour parler à quelqu'un qui vous demandera d'aller dans un autre niveau chercher un objet, puis revenir dans ce même niveau pour passer. Le fait est que, souvent, on ne sait pas vraiment ce qu'on fait là, ni pourquoi on y est.

Un jeu de course qui s'ignore

Rayman 3D - Nintendo 3DSLa grande force de Rayman 3D, c'est aussi de proposer des niveaux basés sur la vitesse. Vous aurez le droits de conduire des vaisseaux au design très étranges, comme par exemple des rocket sur pattes, ou un chariot monté sur un rail et pouvant tourner à 360° sur lui-même. Certains niveaux encore vous place sur un radeau de fortune (formé d'une espèce de tomate violette géante), ou bien dans les airs, grâce au pouvoir de chevelure hélicoptère de Rayman.

Globalement ces parcours étaient déjà une réussite dans le jeu d'origine. Ils étaient nerveux, demandaient une vraie maitrise et de très bon réflexes. Avec la 3D en relief, cela devient du grand spectacle, les décors filent à toute vitesse et on se prend une bonne dose d'adrénaline dans les doigts. C'est là que l'on se rend compte à quel point le jeu reste une bonne pioche malgré tout.

Peu d'à-coté

Rayman 3D - Nintendo 3DSQue se passe-t-il une fois sorti de la trame principale ? Et bien il ne se passe pas grand chose en fait. A part un mini-jeu assez inutile que l'on débloque en récoltant tout les lums jaunes, rien n'a été fait pour sortir un peu de la routine du jeu, et surtout rien n'a été ajouté à la version d'origine. Il y aurait pu y avoir tant de choses, mais finalement rien n'a changé depuis toutes ces années, à croire que Rayman est une relique du passé que l'on ressort de temps en temps, histoire de lui faire prendre l'air, et que l'on referme jalousement ensuite pour ne pas qu'il évolue.

On ne demandait pas grand chose, une petite refonte graphique, des modes de jeux bonus, et pourtant rien de tout cela n'a été fait.

Yah le 20/5/2011

Evaluation du jeu

Graphismes14/20

Si vous n'avez pas la luminosité à fond, vous risquez de le trouver très moche, mais il faut bien admettre qu'à part cela Rayman 3D est vraiment joli, et qu'il bouge bien. L'effet 3D est vraiment un plus dans les courses, même si elle devient vite gênante lorsque la caméra bloque sur un coin de mur. Seul gros problème : certaines textures ou décors font vraiment peine à voir pour un jeu sorti en 2011.

Son12/20

On retrouve bien entendu les thème du jeu d'origine. Ces derniers ne sont pas transcendant, mais la voix des différents personnages fait sourire et donne un certains cachet à l'ensemble. Une ambiance qu'on ne retrouve pas ailleurs, qui rappelle de loin les lapins crétins, en plus poétique et moins... crétin.

Durée de vie14/20

L'aventure se termine en une vingtaine d'heures, mais certains passages sont tellement étranges qu'on s'y perd sans trop savoir pourquoi ni comment. Dommage qu'il n'y aucun challenge supplémentaire après la fin, et que le seul mini-jeu présent soit un remake de Track and Field peu intéressant.

Jouabilité16/20

Le personnage se laisse contrôler facilement, mais la caméra fait un peu trop la folle. En fait le truc c'est que lorsqu'on tourne à un angle de couloir, le mur fonce bloque la caméra et s'affiche à la fois en 3D et en double à cause de l'effet relief, nous obligeant à repasser en mode sans relief. Mis à part ce petit désagrément, la jouabilité de Rayman n'a pas trop mal vieilli.

Scénario15/20

L'histoire du jeu est plus que simpliste, mais ce sont les différents protagonistes qui la rendent vivante et unique. Pour ceux qui ne connaissaient pas la version d'origine, c'est un bon point.

Verdict

+ Les phases de
courses
+ Un jeu mythique
ressuscité...

- ...qui sent
le formol
- Rien n'a changé

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Rayman 3D

Niveau d'attenteInteretInteretVoterCommenter le testPlus d'infos

En images

Rayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DSRayman 3D - Nintendo 3DS