Test de Samurai Warriors Chronicles sur Nintendo 3DS

Sorti le même jour que la Nintendo 3DS Samurai Warriors Chronicles fait son apparition dans le monde merveilleux de la 3ème dimension sur console portable. Est-ce un choix que l’on pourrait qualifier de judicieux, ou alors un échec cuisant desservant la toute dernière née de chez Nintendo ? Voici le test du jeu réalisé rien que pour vous !

Rappelons tout de même l’histoire du titre puisque Samurai Warriors aime jouer avec l’Histoire, la série a connu ses débuts sur Playstation 2. Si vous ne la connaissez pas sachez qu’il vous suffit de remplacer le mot Samurai par Dynasty et vous obtenez l’un des Beat’m all les plus sollicités. Certes si Dynasty Warriors sort des titres à répétition, jusqu’à aujourd’hui ou nous en sommes au septième opus sans compter les innombrables spin off sortis soit sur PSP, Nintendo DS, et même GBA… bref Samurai Warriors n’a pas une aussi longue expérience que son grand frère et l’univers dans lequel se déroule le jeu est en fait beaucoup plus japonisant.

Du japonais et de l’anglais…

Samurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSDifficile de se lancer à l’assaut du Japon lorsque l’on ne connaît pas la langue ; il aurait même mieux fallu s’aventurer dans un jeu mettant en scène Napoléon au pays du Soleil-Levant plutôt que de se braquer à la langue d’origine des personnages. Tout cela pour dire que le français est absent de cette version, si vous faites partie de la génération anglophobes comme beaucoup de joueurs actuellement – et maman va vous dire de vous mettre sérieusement à vos devoirs – les jeux ne sont pas toujours faits pour traverser les frontières. Etonnant que la décision de transcrire le titre dans la langue de Molière n’est pas été prise de la part de Koei. De plus il s’agit ici d’un jeu censé promouvoir la toute dernière console de Nintendo puisque le titre est sorti en même temps que la 3DS, ainsi on aurait apprécié de pouvoir suivre l’histoire de Samurai Warriors Chronicles dans la langue qu’est la notre.

Cependant, et comme on le dit si facilement, tant pis ! Il faut se contenter de ce que l’on a et ce soft reste avant tout ce qui le définit depuis que la série est née sur PS2 : un jeu de baston, un Beat’em All ou encore Kill’em All comme vous préférez qui vous place dans la peau d’un personnage à l’assaut de centaines d’unités ennemis. Si la langue fait défaut ce n’est pas durant les phases de Gameplay – quoi qu’elle peut quand même s’avérer gênante lorsqu’il s’agit de comprendre les missions qui nous sont assignées – ce sont principalement les cinématiques qui ponctuent chaque fin de bataille. Les quêtes ambiguës des généraux japonais, leur penchant pour tel ou tel camp ainsi que leur idéal de paix qui revient très souvent sur la table des longues discussions du jeu sont réellement rébarbatives.

De plus même si vous vous sentez à l’aise en anglais vous aurez du mal à suivre les longues et lentes phases de dialogues entre les officiers, et souvent si vous êtes pris au cœur de l’action durant un affrontement contre un officier vous ne saisirez peut être pas la mission qui s’affiche et vous propose de vous rendre carrément à l’autre bout de la map. Néanmoins concernant ce problème « technique » sachez tout de même qu'il a été très intelligemment compensé par le système de gestion des officiers, celui-ci vous est expliqué plus loin dans ce test. Pour en revenir aux langues du jeu tout n’est pas que point noir dans le fait de ne pas traduire le jeu en français, toutes les voix des nombreux personnages ont été doublées en japonais ! Une bonne initiative si l’on apprécie de pouvoir profiter d’une version un poil originale, un truc de fanboy certes mais qui pourrait faire la différence dans le cœur des joueurs.

La conquête du Japon en presque 3D

Samurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSAttardons nous cependant sur le jeu en lui-même. A bas les problèmes linguistiques qui dès l’introduction de ce test auront réussi à en dégouter la moitié. Samurai Warriors Chronicles est avant tout un jeu et il ne faut pas s’attarder sur cette première déception et puisque Koei a décidé de dédier ce soft sous le signe de la 3 dimensions il en va de soi qu’il va falloir avoir l’œil critique ! Ainsi passons au crible ce qui devrait être le point de force du titre : les graphismes. En étant sorti le même jour que la Nintendo 3DS on pourrait s’attendre à ce que les développeurs aient fait un minimum d’efforts pour nous proposer quelque chose de propre afin d’assurer les performances de cette nouvelle console. N’allons pas chercher midi à quatorze heure concernant cette partie : le pari semble assez bien réussi au premier abord.

En effet Samurai Warriors sur 3DS s’éloigne en de nombreux points de l’affreux Dynasty Warriors sur Nintendo DS dont on aurait pu craindre les retombées graphiques sur ce nouvel opus. Heureusement ce mauvais coup d’œil n’y est pas bien au contraire : fort est de constater qu’on a sous les mains un produit de qualité où les cinématiques – non seulement en images de synthèses mais également en versions animés traditionnels comme savent si bien nous les faires les mangakas – les animations d’avant bataille et même le moteur physique du jeu sont très bien travaillés. Si les trois genres sont présents, tous présentant un style plus ou moins différent, il y a dans SWC une très belle unité qui sert à mêler les trois types de graphismes. Ainsi on ne sort pas en sursaut de dessous la couette lorsqu’un dessin animé japonais surgit sous nos yeux alors que cinq minutes au par-avant nous avions une très belle vidéo faites par des professionnels du motion-capture. De plus aucune partie n’a bénéficié d’un traitement de faveur, ce qui est très rassurant lorsque l’on sait qu’avant chaque phase de Gameplay on ne sera pas en mesure de passer ces moments du jeu qui peuvent paraitre rébarbatifs et comme expliqué précédemment ne sont pas traduit en français.

Néanmoins il faut tout de même s’intéresser d’avantage au moteur physique du jeu ainsi qu’à la nouveauté qu’offre le support sur lequel est sorti Samurai Warriors Chronicles : je parle bien évidemment de la 3D ! Grâce à ce jeu on peut dès à présent profiter des évolutions techniques dont a été « victime » la 3DS. S’il est vrai que Nintendo ne tenait pas plus que ça à nous offrir du « next-gen » il n’en reste pas moins de bon ton de proposer un titre où la modélisation ne reste pas bloquée au stade du Cell-Shading pour compenser un effet de relief qui aurait pu être plus travaillé. En bref tout cela pour vous dire que lorsque l’on prend en main le jeu pour se défouler sur un champ de bataille les graphismes ont enfin de la gueule, la modélisation des personnages est parfaitement acceptable tout comme les animations de mouvements ainsi que les éléments du décor. Si l’interaction avec ce dernier semble complètement inutile il n’en reste remarquable pas moins que les textures ont été peaufinées.

Cependant il ne faut pas oublier que la 3D fait partie du jeu. Avec ou sans cet effet, c’est plus ou moins à vous de voir si le choix de l’activé sera le votre ou si vous décidez de vous en passer. Car en effet ce dont on aurait pu se méfier c’est le nombre de FPS – ou d’images par seconde pour les moins habitués d’entre vous – qui tiennent la chandelle lorsqu’il s’agit de se lancer dans les phases de Gameplay. Si les cinématiques et les phases d’explications offre une 3D très agréable et qui ne dessèche pas tellement nos pauvres petits yeux, le jeu souffre de quelques petits ralentissement – pas très présents c’est vrai mais assez pour vous le notifier. Lorsque votre personnage sera encerclé par de nombreux soldats la console aura un peu de mal à gérer la profondeur de l’écran supérieur et vous vous retrouverez très certainement à vouloir désactiver cet effet. Je tiens tout de même à vous rassurer concernant ce point car il ne devrait pas être déterminant dans votre choix d’acheter ou non ce jeu : Samurai Warriors Chronicles est un très bon point de départ dans le monde de la 3DS ; non seulement les graphismes mettent tout de suite la barre au dessus de ce qu’aurait pu nous proposer la DS mais en plus le contenu présenté ci-dessous est assez monumental ; cependant pour le découvrir je vous laisse lire la suite !

Vous êtes le héros !

Samurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSPassons maintenant au scénario du jeu qui débute de façon différente à celle des précédents épisodes : ici vous n’incarnez plus un général ayant réellement participé au grandes batailles du Japon. Fini la possibilité de commencer son aventure avec Hideyoshi Hashibata, Yukimura Sanada ou encore Barba papa… A partir de Samurai Warriors Chronicles le héros c’est vous ! Vous créé d’emblée votre propre personnage avec son petit nom à lui – plus besoin de parler japonais pour comprendre ce qu’il se passe au cour des différents évènements du scénario, il vous suffit d’appeler votre personnage Robert ou Super Dupont et le monde est à vous !

Revenons en donc à l’histoire de Samurai Warriors : depuis sa première apparition sur console de salon la série s’évertue à retracer au mieux les faits historiques qui sont survenus au Japon lors de la période Féodale. Votre rôle sera donc d’accompagner de puissants guerriers dans leur conquête d’unification du Pays du Soleil-Levant. Cependant la trame principale ne reste pas figée, les évènements qui se produiront et les guerres auxquelles vous assisterez seront définis en fonction de vos affinités avec tel ou tel autre général.

Ici réside la grande différence de ce titre : vous n’êtes pas celui qui choisira d’asseoir son pouvoir sur le Japon mais vous accompagnerez d’autres personnages dans leur idéal. Néanmoins il n’est pas indispensable de se pencher sur l’histoire qu’offre le titre, un Beat’em All est rarement intéressant au niveau du scénario. Ce qui nous intéresse vraiment dans ce genre de jeu c’est la jouabilité, le titre a-t-il un Gameplay convainquant ou est-il complètement injouable ?

Le plus important, la baston… Miam !!!

Samurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles n’est pas une mauvaise expérience du tout, loin de là. Surprise, le titre offre des perspectives de jeu extrêmement agréables pour une console portable. C’est d’ailleurs à ces moments là que l’on se rend compte que la présence d’un Joystick sur la Nintendo 3DS met la petite nomade sur un piédestal : rarement vu sur une console que l’on peut emporter partout avec soit la fluidité des commandes est impressionnante. Pour vous présenter la série sachez que Koei aime à placer ses jeux de combats sous le signe du Combo ; seul contre des milliers vous devez assaillir d’innombrables attaques tous vos ennemis, qu’ils soient de simples soldats ou alors de puissants guerriers.

La série a donc pour objectif principal de vous muscler les pousses : à grands coups de X et de Y – la première touche permet des attaques simples tandis que la deuxième déchaine des coups un peu plus puissants – vous devez vous balader sur de très – peut être un peu trop – grands champs de batailles. Vos objectifs varient en fonction des évènements, de temps à autres vous devez vous battre pour protéger votre commandant ou alors éliminer celui du camp opposé ; d’autres fois il va vous falloir partir à l’attaque de bases en possession de votre adversaire… chaque bataille fixe ses propres règles mais comprenez tout de même que l’essentiel reste la baston ! De la baston à tout va et c’est ce qui est bon chez les Samurai Warriors, Dynasty Warriors et autres Orochi Warriors. Si l’on se déplace sur des maps qui semblent à la limite adaptée à une console de poche à cause de leur grande taille c’est tout le temps dans l’objectif d’affronter un maximum d’officier afin de faire monter les niveaux de son propre personnage. Effectuer des missions permet également de faire gonfler votre porte monnaie ; en débutant le jeu vous n’aurez pas tout de suite l’occasion d’utilisez l’or que vous gagniez mais dès que cette option sera à votre disposition il est certain que vous allez passer un temps fou à améliorer les armes de votre héros.

Ainsi Samurai Warriors Chronicles place son centre d’intérêt dans l’évolution du personnage que l’on se crée. Néanmoins ce n’est pas le seul à pouvoir acquérir de l’expérience en avançant dans le jeu ; lors de chaque événement historique vous contrôlez soit trois soit quatre personnages du jeu, votre héros y compris, et vous pouvez choisir de les utiliser en les sélectionnant sur l’écran tactile de la 3DS ou de leur donner des ordres par le même biais. Le second écran vous présente la map sur laquelle vous évoluez : par conséquent vous pouvez voir où se situent vos objectifs ou alors vers quel officier vous allez vous dirigez. De plus en cliquant directement sur cet carte la partie se met en pause et vous avez alors le choix d’envoyer les autres personnages que vous contrôlez réaliser les missions à votre place. En bref c’est à vous de donner les ordres et de gérer le bon déroulement des combats. En veillant au bon déroulement de votre jeu vous allez débloquer des objets pour améliorer vos statistiques ainsi que des armes que vous aurez plus tard la possibilité de reforger. Le contenu du Gameplay est donc très vaste et plus vous avancez dans le jeu plus de nouvelles surprises se présentent à vous ; il vous faudra jouer de nombreuses heures rien que pour achever le scénario principal et encore plus si vous avez dans la tête de faire monter les niveaux de chacun des personnages.

Une durée de vie massive

Samurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSUn contenu aussi important pourrait en effrayer certain ; le fait qu’aucune trame principale ne soit suivie dans les précédents titres de la série Samurai Warriors est heureusement pallié dans cet épisode puisque comme dit précédemment vous vivez à travers l’histoire de votre personnage. Cette histoire est la seule qui ne se base pas sur des faits historiques et vous voyagez de clan en clan au fur et à mesure de l’achèvement de votre partie.

Néanmoins, et cette option nous rassure grandement quant on sait qu’une bataille peut s’étendre jusqu’à une heure de jeu, les développeurs ont greffé à SWC une fonction de sauvegarde instantanée durant les phases de Gameplay. Vous pouvez donc arrêter de jouer au beau milieu d’un combat et reprendre quelques heures plus tard au même point, ce qui est une très bonne nouvelle connaissant l’autonomie quelque peu restreinte de la console. Aux options est également ajouté, comme d’habitude, un mode Vault Encyclopédie; ce mode de jeu vous permet de consulter votre évolution mais retrace également l’histoire japonaise dont s’inspire grandement Samurai Warriors Chronicles. De plus vous avez l’occasion de revoir les cinématiques particulièrement réussies du soft, écouter les différentes musiques qui composent la bande son qui sont d'ailleurs très réussie et en grand nombre elles aussi… Pour une Encyclopédie c’est une belle Encyclopédie !

Concernant le mode multi-joueurs ce dernier ne semble pas des mieux pensé ; gros point noir du jeu en plus de la langue vous ne pouvez apparemment pas vous battre directement contre un ami qui possèderait le même jeu que vous. Cette erreur est quelque peu décevante lorsque l’on sait que notre personnage se dandine face à des milliers d’unités ennemis alors qu’il ne peut même pas affronter le joueur qui se trouve à deux pas de lui. Ce dernier élément sera très certainement ce que l'on peut le plus regretter si l'on ne tient pas compte de l'absence de traduction. Petit à petit Koei semble oublier à quel point il est agréable de partager des parties entre amis alors que seul le mode multi-joueurs du premier opus sorti sur PS2 avait vraiment de quoi plaire.

gwel le 19/4/2011

Evaluation du jeu

Graphismes15/20

Fini la Nintendo DS, bienvenu dans l'univers de la 3DS ! Les graphismes ont bel et bien évolué et offrent un travail de modélisation assez poussé. Dommage cependant que la 3D de la console ne gère pas au mieux les grandes foules et les nombreux éléments du moteur physique. On appréciera tout de même les cinématiques ainsi que les animations.

Son14/20

La bande son est très complète, les différents thèmes sont agréables à écouter. Rien de transcendant cependant n'est à déceler dans cette partie ; néanmoins on apprécie toujours autant de pouvoir écouter les musiques qui existent depuis que le jeu a fait sa première apparition sur PS2 et les innombrables doublages des personnages.

Durée de vie15/20

Tout dans Samurai Warriors Chronicles est en grande quantité, ou presque ! Si le jeu peut atteint plus d'une vingtaine d'heure concernant l'aventure principale, la quête de l'amélioration pourra étendre la durée de vie du titre jusqu'à facilement vingt heures de plus. Cependant le multi-joueur a été quelque peu laissé pour compte et tout le monde n'appréciera pas d'avoir à réaliser durant les différentes batailles des missions qui souvent sont similaires.

Jouabilité14/20

Prendre le jeu en mains est assez plaisant mais quelque peu répétitif. A grands coups de X et Y, quelques fois seulement les autres touches vous serviront mais le principal est là. Néanmoins la fluidité des attaques est bien présente et le tout reste très agréable !

Scénario11/20

Comme d'habitude il ne faut pas se fier au scénario lorsque l'on se lance dans la série des Samurai Warriors et Dynasty Warriors. De plus le manque de traduction se ressent vraiment lorsque l'on reste bloqué devant une cinématique que l'on ne peut pas zapper...

Verdict

+ Un beau travail
des graphismes
+ Une durée de vie
à rallonge
+ Un contenu très
imposant

- Souvent répétitif
- Le manque de
traduction
- Le manque de
multijoueur

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Samurai Warriors Chronicles

En images

Samurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DSSamurai Warriors Chronicles - Nintendo 3DS