Test de Super Street Fighter IV 3D Edition sur Nintendo 3DS

Street Fighter fut le premier jeu de combat à proposer des coups spéciaux (principalement à base de quarts de cercle et des combinaisons de touches). De son coté le second épisode de la série mit tout le monde d'accord, inventant le principe des combinaisons de coups à enchainer pour être le meilleur. Le fait de pouvoir enchainer son adversaire en lui balançant une série de coup normaux et spéciaux fait partie de ses révolutions qu'on ne voit que très rarement dans le monde du jeu vidéo, et propulse Street Fighter au rang de précurseur du genre.

Concernant le test de Super Street Fighter IV 3D edition, et puisqu'il garde exactement le même gameplay que sur console de salon, nous allons déjà parler d'une manière générale de son gameplay et de ses particularités. Nous verrons ensuite comment ses éléments ont été amenés sur Nintendo 3DS, et si tout cela reste agréable à jouer ou pas. Mais avant tout cela, petit leçon d'Histoire pour nous remettre dans le contexte.

La genèse des jeux de combat

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSStreet Fighter de retour sur une console Nintendo, vous y croyez vous ? Rendez-vous compte, depuis l'époque Super Nes, aucun épisode de cette série n'est sorti sur quoi que ce soit appartenant à la firme de Kyoto. On avait bien eut droit à un Marvel vs Capcom sur Gamecube, au seul épisode de Tatsunoko vs Capcom sur Wii (deux titres mettant en scène certains persos de Street Fighter), mais la série principale n'avait absolument rien eut, mis à part des portages d'anciens épisodes Super Nes sur GBA et la Console Virtuelle de la Wii.

Et pourtant la bande à Ryu a fait un sacré chemin depuis ses débuts sur arcade, et sa véritable consécration en tant que premier jeu de combat moderne avec Street Fighter II. Le tout premier épisode est en effet passé inaperçu, il ne proposait que deux personnages jouables (Ryu et Ken qui sert juste en mode 2 joueurs), et son principal intérêt résidait dans son mode solo. De son coté Street Fighter II est une référence pour bon nombre de joueurs, réinventant à lui seul le principe des jeux de combats, et participant à donner à la Super Nintendo ses lettres de noblesse. La première version du jeu était en effet sortie sur borne d'arcade et sur Super Nintendo en exclusivité, pour la première et dernière fois.

Après cela, il fallut attendre 6ans (1997) pour voir arriver Street Fighter III sur arcade et Dreamcast, même si entre temps nous aurons vu arriver Super Street Fighter II, Street Fighter Alpha, et j'en passe. Ce troisième épisode imposait au joueur un tel challenge que seuls les fous du pad se sont encore intéressés à la série, voilà pourquoi Capcom décida en 2009 de sortir Street Fighter IV, suivi de Super Street Fighter IV.

Ce nouvel épisode est bien plus simple à comprendre pour le joueur moyen, reprenant le fun et l'amusement que l'on avait pu ressentir dans Street Fighter II, et il est surtout disponible sur toutes les consoles de salon de sa génération. Toutes ? Pas tout à fait, puisque la Wii est encore mise de coté à cause de sa réputation de « console à papa-maman ».

Plus la peine de crier au scandale, Street Fighter IV arrive enfin sur une console Nintendo, non pas sur Wii, mais sur Nintendo 3DS, et dans une version plus que jamais fidèle à Super Street Fighter IV sur PS3, Xbox 360 et PC. La boucle est donc bouclée, il ne reste plus qu'à tester tout ça.

Un gameplay qui ne pardonne pas

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSLe gameplay de Street Fighter est, encore aujourd'hui, très différent de ce qui se fait chez les autres jeux de combats 3D. Premièrement tous les coups sont basés sur 6 boutons de coups : petit, moyen et gros poing, ainsi que petit, moyen et gros pied. Les petits coups frappent vite mais pas très forts, ils servent à créer des combos, tandis que les gros coups servent à infliger un maximum de dégâts même s'ils sont plus lents, et qu'on ne peut enchaîner après les avoir sortis.

Voilà pour les bases, viennent ensuite les coups spéciaux. Ces derniers changent d'un personnage à l'autre, et peuvent varier du tout au tout entre certains personnages. On peut prendre l'exemple de Ryu, qui balance des hadoken en pressant une série de touches, tandis que Guile envoie ses sonic boom en reculant pendant quelques secondes et en relâchant le tout en pressant avant + poing. Ce principe de « personnage à charge » est d'ailleurs une autre particularité de Street Fighter.

Dans Super Street Fighter IV, les coups spéciaux possèdent chacun quatre variantes. D'abord il y les trois classiques, suivant qu'ils sont effectués avec petit, moyen, ou gros poing/pied, et puis il y a le EX. Cette dernière variante change la nature du coup spéciale, par exemple le hadoken de Ryu passe d'une boule de feu bleu qui touche une seule fois à une boule de feu rouge qui touche deux fois. Le EX est donc une version plus puissante d'un coup spécial, qui s'utilise en pressant au moins deux touches pied ou poing en même temps, au lieu d'une seule.

Les coups en EX ne sont pas disponibles tout le temps, il faut faire monter une jauge d'énergie en bas de l'écran pour pouvoir les utiliser. Cette jauge augmente au fur et à mesure que vous prenez et recevez des coups. Elle se compose de quatre segments qui, une fois tous remplis, vous permettent d'utiliser un « super combo », un nouveau coup spécial bien plus puissant que les autres.

On monte ensuite d'un crant avec l'« ultra combo ». Dans Super Street Fighter IV il y a deux ultra par personnages, sélectionnable avant le combat. Pour le réaliser il faut tout d'abord remplir une seconde jauge appelé « jauge vengeance ». Celle-ci ne se remplit que grâce aux coups reçus par l'ennemi, et revient à zéro au début de chaque round. Une fois la jauge de vengeance remplie à 50%, vous pouvez déjà lancer votre ultra en effectuant une série de touches propres à chacune, mais pour la plupart extrêmement difficiles à faire.

En plus de tout cela, Street Fighter IV avait introduit le principe des Focus (ou Saving) Attack. En pressant moyen poing et moyen pied en même temps, votre personnage se met à charger une attaque qui, à pleine puissance, peut faire pas mal de dégâts à votre ennemis et le rendre impuissant un court moment, histoire de lui placer par exemple votre ultra. Durant une Focus Attack, le personnage peut se prendre un seul coup avant de tomber. Si c'est le cas sa barre de vie devient grise et remonte progressivement. En pratique on peut par exemple « absorber » une boule de feu qui vient sur nous en se mettant en Focus Attack, et avancer vers l'ennemi tout en régénérant les points de vie perdus dans l'opération. Les Focus Attack peuvent aussi être annulées par un simple dash (tapoter deux fois en avant ou en arrière pour effectuer un pas rapide), ce qui donne la possibilité aux plus doués de faire des feintes.

Super Street Fighter IV
propose donc un gameplay en apparence simple d'accès, mais qui devient vite très exigeant. On s'en rend très vite compte en mode arcade, ou même les derniers ennemis (le rival du perso choisi et le boss de fin) se révèlent vraiment très méchants même en mode facile. Si vous n'aviez jamais touché à Street Fighter avant l'épisode Nintendo 3DS, ne vous inquiétez pas de mourir en mode facile, c'est tout à fait normal.

Un version fidèle à l'originale ?

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSDans Super Street Fighter IV 3D Edition, on retrouve plus ou moins tous les éléments de la dernière version sortie sur console. Les personnages possèdent tous leurs costumes, même ceux qu'il fallait acheter sur la version originale, ils possèdent évidemment tous leur deux ultra, et leur animation ainsi que les effets de lumière n'ont rien à envier à la version console de salon. On retrouve donc le mode Arcade, qui permet de suivre l'histoire de chaque protagoniste grâce à des cinématiques en dessin animé, le mode versus (et versus 3D avec la caméra dynamique) qui fonctionne vraiment très bien en multi joueurs, le mode défis (qui vous permet de vous essayer aux techniques les plus dures du jeu) et le mode Internet. A ce niveau là Capcom a réussit son coup en nous proposant un véritable Super Street Fighter IV sur une console pourtant bien moins puissante qu'une PS3 ou qu'une Xbox 360.

Il faut dire que cette version n'est pas la plus complète, puisqu'il existe une « Arcade Edition » à Super Street Fighter IV, avec au total quatre nouveaux personnages en plus (Yun, Yang, Evil Ryu et Oni Akuma). Ces nouvelles têtes ne sont tout simplement pas présentes sur Nintendo 3DS. On ne sait pas vraiment s'ils arriveront un jour sur autre chose que sur borne d'arcade, mais cela reste dommage de ne pas les avoir inclus en bonus pour les joueurs de 3DS.

Au niveau des déceptions, on remarque très vite que le décors en combat reste statiques, ce qui donne une drôle d'impression au début. Cela serait du selon Capcom au fait que la 3D ferait trop mal aux yeux avec un décors dynamique, mais la pilule est difficile à avaler puisqu'il reste statique même en désactivant la 3D dans les menus du jeu. Cela dit c'est bien le seul défaut qu'on peut reprocher au jeu, et il ne gène en rien la fureur des combats.

Quel public visé ?

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSVous aurez remarqué que je n'ai absolument pas parler des graphismes, de l'histoire, de l'ost ou que sais-je encore. Pourquoi faire après tout ? Street Fighter c'est avant tout un jeu basé sur le gameplay. Le principal intérêt de ce titre, c'est de devenir le plus fort en maîtrisant les techniques de gamer les plus difficiles à exécuter, d'ailleurs il est de notoriété publique qu'il faut jouer avec un vrai pad d'arcade pour être le meilleur, car la manette est déjà trop peu ergonomique pour pouvoir être efficace à haut niveau.

Dans ce contexte, qu'en est-il de la Nintendo 3DS ? La console portable possède deux gâchettes de moins qu'une manette de PS3, son joystick est un peu plus plat, et sa croix de direction placée si bas qu'elle est plus embêtante à prendre en main. Ce jeu peut-il plaire aux pros de Street Fighter IV ?

Oui et non...

En théorie oui, car tous les coups de la version console de salon peuvent être réalisés sur 3DS. Tout passe globalement bien, même si certains ultra paraissent proprement impossible à rentrer. Mais le jeu permet de mettre en raccourci des combinaisons de touches, tous les poings ou tous les pieds, et les projections. Ces raccourcis peuvent se mettre sur n'importe quel bouton de la console, ainsi que sur l'écran tactile, partagé en 4 parties, pour 4 touches de raccourcis supplémentaires donc. En ayant testé le jeu avec beaucoup de personnes très calés aux versions consoles, je peux vous assurer que tout est faisable, que vous jouiez avec le stick ou avec la croix, il suffit juste d'un léger temps d'adaptation.

Mais le fait est que Super Street Fighter IV 3D Edition n'est pas réellement fait pour ce genre de public. S'il n'y avait que le mode pro, on pourrait dire le contraire, mais cette 3D edition propose un mode « lite ». En d'autres termes, chaque personnage peut être réglé au niveau de ses raccourcis. En mode « pro » on se contente de fixé les touches, mais en mode lite on peut carrément inscrire toutes les coups spéciaux, dans leurs 4 variantes, ainsi que les super et les ultra. S'en suit des abus phénoménaux, du style Guile qui arrive à avancer en lançant des sonic boom. Pour ceux qui ne comprendraient pas, ce personnage envoie des boules de feu bien méchantes et rapides à exécuter, mais il doit les charger en appuyant sur arrière un certains temps, ce qui équilibre les choses. Le problème, c'est qu'avec le mode lite, vous pouvez mettre le sonic boom en raccourcis, et vous en servir sans avoir à les charger. Sans parler des ultra qui sortent par une simple pression de l'écran tactile. En d'autres termes, il est très probable que les pros auront plus envie de rester sur console que de s'embêter à jouer contre des novices un peu trop assistés.

L'intérêt de Super Street Fighter IV 3D Edition, c'est qu'il permet enfin aux plus nuls d'avoir un meilleur niveau sans trop s'entrainer. Il permet aussi d'avoir un Street Fighter IV dans sa poche et de l'emmener n'importe où, ce qui n'est pas si mal finalement.

La 3DS montre ses atouts

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSEn plus de proposer le même contenu que le jeu d'origine, Super Street Fighter IV 3D Edition nous montre ce dont la Nintendo 3DS est capable. La première chose que l'on remarque, c'est la 3D. Lorsqu'elle est activée, on peut la voir dans les menus et les décors en combats (les cinématiques en dessin animés n'en profitent pas), et elle passe vraiment bien. Certains jeux du lancement font assez mal aux yeux en mode 3D, mais Super Street Fighter IV 3D Edition reste agréable à regarder. La 3D donne de la profondeur aux décors, ce qui donne un effet assez sympa. Il y a aussi le fameux mode en vue dynamique, la caméra derrière l'épaule. Il est censé vous donner un peu plus de profondeur et rendre l'effet 3D plus impressionnant, le seul problème, c'est qu'il est vraiment injouable. On l'aura vite oublié celui-là.

D'ailleurs la tentation est grande de désactiver complétement la 3D. En effet si vous l'enlever dans les menus, le jeu devient tout à coup plus fluide, passant de 30 fps à 60 fps. Il faut de plus la désactiver dans les menus, et pas simplement avec le bouton 3D, sinon le jeu reste en 30 fps. Lorsque l'on a goûté à cette vitesse d'animation, on a du mal à revenir à l'ancien, du coup la 3D passe un peu à la trappe.

Mais la Nintendo 3DS, ce n'est pas seulement une console affichant de la 3D en relief, c'est aussi une console portable très efficaces pour le multijoueurs. A ce niveau le mode versus en local ne déçoit pas. Les combats en Wi-Fi ne souffre d'aucun lag, d'aucun retard d'une console sur l'autre, en clair c'est un peu comme si vous étiez sur console et que vous branchiez une seconde manette. Si vos amis ne possèdent pas le jeu, vous pouvez quand même leur faire essayer en téléchargeant une sorte de version démo sur leur 3DS. Dans ce cas le joueur ne possédant pas le jeu pourra se battre en versus contre l'autre, mais il ne pourra prendre que Ryu.

En plus du versus local, les affrontements sont toujours possible sur le net. Cela fonctionne plus ou moins comme sur console de salon, avec un mode partie rapide, un mode partie personnalisée (qui permet de se battre par exemple que contre des modes pro), et un mode entre amis. Petite précision concernant les codes amis, sur Nintendo 3DS il suffit d'entrée un seul code unique, et vous pouvez à tout moment (même sur le menu Home), voir qui est connecté ou pas. Ce système est bien plus ergonomique que l'ancien système donc. On note aussi que la plupart des joutes en ligne restent très fluide. Pour l'avoir testé pendant pas mal de temps, je n'ai pas rencontré énormément de problèmes de lags, même si durant quelques combats l'animation était passé à une image par seconde, pas très pratique mais bon, ce sont les joies du jeu en ligne. Mais le problème est resté minoritaire par rapport à toutes les cessions que j'ai pu faire, et cela même contre des japonais.

A noter qu'il existe encore cette fameuse option « challenger » en mode arcade. En clair, lorsque vous commencez une partie solo en arcade, vous pouvez choisir d'être interrompu sauvagement par un autre joueur sur le net ou bien par un joueur à proximité via le Wi-Fi. Cette option n'est en revanche pas très pratique. En effet, vu le nombre de joueurs en ligne, vous ne pourrez que difficilement terminé un round en mode arcade sans être interrompu. Le problème, c'est que même si vous avez remporter un round, la partie se remet à zéro une fois le combat en ligne terminée, vous empêchant de terminer votre mode arcade en paix.

Un brin de Pokémon

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSAu delà de ses fonctionnalités tirées de la version console de salon et améliorées à la sauce console portable, Super Street Fighter IV 3D Edition propose un mode totalement inédit, et basé sur le Street Pass de la 3DS.

En clair, il y a 500 figurines représentant les personnages dans des poses et des couleurs différentes, elles vont du niveau 1 au niveau 7 pour les plus rares. Pour les débloquer, vous devrez dépenser des points figurines, que vous gagnerez soit en mode arcade, soit en faisant combattre vos figurines. Pour se faire vous formez une équipe de 5 figurines, dont vous choisissez les stats vous-même (votre perso sera plus fort, plus rapide, plus résistant ?), et vous devrez partir dans la rue avec votre Nintendo 3DS en veille pour rencontrer d'autres joueurs de Street Fighter IV. Il suffit qu'il ait simplement une sauvegarde du jeu dans la console pour cela fonctionne.

Cette chasse aux figurines n'apporte rien de spéciale au jeu, mais elle rehausse la durée de vie et renforce l'aspect communautaire.

A l'ancienne

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSAvec 35 personnages disposant chacun de techniques bien différentes, de leurs 3 costumes, et d'une cinématique expliquant leur histoire en mode arcade, même les moins acharnés d'entre nous prendront plaisir à finir le jeu avec tout le monde, tandis que les autres préféreront peut-être le multi en ligne ou en local, et faire monter leurs BP contre les joueurs du monde entier. Ajoutez à cela un mode défi (déjà présent dans la version d'origine), qui vous permet de vous exercer aux techniques les plus complexes du jeu.

En conclusion on peut dire que Super Street Fighter IV 3D Edition est un jeu renoue avec la grande tradition des jeux Nintendo. Il nous montre qu'il n'y a qu'un pas à franchir entre le « casual gamer » et le « hardcore gamer ». C'est un jeu à la fois technique et accessible, proposant une histoire et un univers qui voudrait être sérieux mais qui tombe souvent dans la parodie et l'exagération. On se croirait presque retourné à l'époque de la Super Nintendo et de Street Fighter II, sauf que cette fois-ci le jeu est bien plus beau, plus fourni en contenu, et qu'il tient dans vos mains.

Yah le 28/3/2011

Evaluation du jeu

Graphismes16/20

Constat mitigé avec des persos aussi bien animés que sur console de salon mais des décors fixes. Cela dit la fluidité du jeu apporte un réel confort de jeu. Dommage que la 3D fonctionne bien mais qu'on soit obligé de la désactiver pour profiter d'un meilleur framerate.

Son15/20

Les musiques du jeu contiennent beaucoup de remix assez étranges. C'est un question de goût, mais Yoko Shimomura avait fait un tel boulot sur Street Fighter II que cela relève presque du sacrilège de tout remixé ainsi.

Durée de vie18/20

Le mode arcade est très complet, proposant une histoire pour les 35 persos, et un système de points à gagner pour collectionner toutes les figurines. Avec en plus un mode online aux petits oignons, cela nous fait une durée plus qu'acceptable pour un jeu de combat.

Jouabilité19/20

A part si vous avez une peur phobique de briser les boutons de la console à force de jouer trop fort dessus, tout les coups peuvent être réalisés sans raccourcis de coups spéciaux dans Super Street Fighter IV 3D Edition. Il vous faudra juste un peu de réglage, et sachant que chaque personnage peut être réglé entièrement dans deux modes différents (lite et pro), cela permet vraiment beaucoup de liberté.

Scénario--/20

L'histoire reprend les éléments de Street Fighter II pour en apporter une suite quasi directe. Mine de rien ce genre de clin d'œil au jeu de combat le plus célèbre de l'ère 16-bit fait plaisir à voir.

Verdict

+ Super Street Fighter IV
dans la poche !
+ Bonne durée de vie
en solo et en ligne
+ Très bon jeu de lancement
pour la Nintendo 3DS

- Pas vraiment de
changements
par rapport à la
version d'origine
- Des boutons de
raccourcis qui
"casualisent" le jeu

Excellent

17/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

Super Street Fighter IV 3D...

En images

Super Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DSSuper Street Fighter IV 3D Edition - Nintendo 3DS