Test de Pilotwings Resort sur Nintendo 3DS

Le tout premier Pilotwings a été créé par Shigeru Miyamoto pour la Super Nes, il y a 21ans maintenant (oui, le temps passe vite). Cette simulation de vol était le premier jeu à exploiter une technologie appelée Mode 7. Révolutionnaire à l'époque, cette technologie permettait à une console 2D de simuler un effet de profondeur plus ou moins proche de la 3D en redimensionnant automatiquement les éléments du décor selon les mouvements du personnage du jeu.

Aujourd'hui, le Mode 7 a laissé la place à la 3D et nous avons même franchi un pas de plus, puisque nous en sommes à la 3D Relief grâce à la Nintendo 3DS. Quoi de mieux qu'un nouveau PilotWings, 21ans plus tard, qui reprend sa place de vitrine technologique pour nous montrer ce dont est capable la 3DS !

Prenons de l'altitude

Pilotwings Resort - Nintendo 3DSÀ l'époque de la Super NES, PilotWings était vraiment impressionnant. Comme vous pouvez le constater sur l'image juste à droite, il était en 2D mais donnait une impression de profondeur carrément bluffante. Bon d'accord, aujourd'hui il ressemble à une bouillit de pixel, mais ceux qui on connu l'époque de la Super NES saurons reconnaitre la suprématie de ce jeu à l'époque. La spécialité de PilotWings, c'était l'impression de profondeur, le premier jeu à être capable de donner cette impression sur une console 2D. Nintendo a donc trouvé logique de créer une nouvelle version pour la toute première console à être capable de pousser la profondeur de champ à l'extrême grâce à son effet de 3D Relief.

C'est dès l'insertion de la cartouche que PilotWings Resort s'impose comme une vitrine technologique pour la 3D Relief de la console. La première chose que le jeu vous propose, en guise de menu, c'est une balade interactive sur l'ile Wuhu ou se déroule la totalité de l'aventure. Cette ile colorée est tirée de Wii Sport Resort et représente un terrain de jeu parfait pour ce PilotWings. Dans cette balade interactive, la caméra se promène en toute fluidité dans l'ile tout en 3D. Elle grimpe dans le ciel, rase le sol, passe entre les bâtiments, la seule chose que vous pouvez faire c'est accélérer ou reculer en utilisant les gâchettes. L'effet avec la 3D Relief est impressionnant. Mettez la console en mode 2D à l'aide du bouton à droite de l'écran, et repoussez-la doucement en mode 3D Relief. Vous allez littéralement voir les montagnes de l'ile s'éloigner de plus en plus loin ! Avec ce jeu Nintendo crie haut et fort "regardez jusqu'où l'on peu pousser le mode 3D de la Nintendo 3DS", et c'est assez incroyable si vos yeux sont capables de voir la 3D.

Votre Mii s'envoie en l'air

Pilotwings Resort - Nintendo 3DSLe héros de ce PilotWings Resort, c'est vous, ou plutôt votre Mii. Nintendo a décidé de mettre les Mii au centre du jeu et ainsi de le rendre plus ou moins réaliste. La première chose que vous allez faire, c'est donc vous présenter à l'aéroclub de l'ile pour vous inscrire. Même si vous ne le savez pas encore, votre rêve c'est de voler ! Mais avant tout, il va falloir créer votre carte de pilote et apprendre à vous servir des divers engins à votre disposition. Premier détail marrant, on vous demande de signer sur l'écran tactile pour réaliser un brevet ultra réaliste. De la paperasse virtuelle, il fallait y penser, mais heureusement ça durera beaucoup moins longtemps qu'en vrai et vous ne subirez pas les aléas administratifs. Il est grand temps de prendre votre envol !

Trois véhicules volants sont disponibles de base : l'avion, le deltaplane, et la ceinture fusée. Les deux premiers existent vraiment et sont plutôt classiques, alors que le dernier est d'habitude plutôt réservé à James Bond. Trois véhicules très différents autant par leur taille que leurs vitesses de déplacement qui apporteront une diversité bénéfique à ce PilotWings. Les deux derniers sont vraiment marrants, car contrairement à l'avion vous pouvez voir votre Mii avec une tête réjouie, qui vous ressemble comme deux goute d'eau accroché à un deltaplane ou harnaché à deux énormes fusées. On s'y croirait presque. Dans ce jeu, l'effet 3D apporte vraiment beaucoup, on a réellement l'impression qu'avec la 3D activée l'environnement s'étire et devient beaucoup plus vaste et profond.

La première chose que l'on vous propose de faire, c'est de vous balader quelques minutes avec chacun des 3 véhicules pour vous habituer aux commandes avant de passer à des exercices plus complexes. La conduite est vraiment très simple : le stick permet de se diriger alors que, selon l'aéronef choisi, les boutons ont différents effets. Pour l'avion le bouton A est un turbo et le B un aérofrein alors que pour la ceinture fusée ils permettent d'activer plus ou moins fort les gaz. Le deltaplane ne faisant que planer, seul le bouton B sera utile pour atterrir. Rien de plus simple. L'écran tactile n'a pas d'autre utilité que d'afficher la carte.

Devenez un as de la voltige

Pilotwings Resort - Nintendo 3DSÉvidemment PilotWings Resort ne se limite pas à vous faire voler sans aucun but au-dessus de l'ile Wuhu. Ce qui serait vite ennuyant je vous l'accorde, même si c'est très reposant. De nombreux défis vous attendent, ils sont classés par difficulté, de novice à platine. Les niveaux les plus faciles contiennent 2 défis pour chaque aéronef, soit 6 défis au total. Ensuite, les niveaux supérieurs passe à trois pour chaque aéronef, soit 9 défis au total. Chaque défi vous rapporte 1 à 3 étoiles en fonction de votre performance, et il faut réussir à obtenir 12 étoiles au total sur les 6 défis pour passer au niveau de difficulté suivant.

Les épreuves sont très variées et mettent vos reflex à rude épreuve. En mode novice, les parcours pendant lesquels vous devez traverser des anneaux sont d'une simplicité extrême, mais ils deviennent rapidement extrêmement complexes au fur et à mesure que vous avancez dans l'aventure. Certains parcours extrêmement alambiqués vous demanderont tellement de manœuvres que vous vous retrouvez parfois en vrille et perdez le contrôle. De quoi vous donner le vertige en 3D Relief. La ceinture fusée beaucoup plus lente, mais beaucoup plus maniable a des épreuves conçues toute particulièrement pour elle. Par exemple, en fusée vous être limité en carburant, certains défis vous poussent donc à vous poser sur de petites plates-formes pour vous ravitailler. L'exercice est loin d'être simple et il faut faire preuve de beaucoup de dextérité pour ne pas viser à côté. Surtout que chaque collision avec le décor ou plongeon dans un lac vous fait perdre des points et donc de précieuses étoiles.

Qui a le plus gros joystick ?

Pilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotWings Resort est ce que l'on appel un jeu de scoring. Ne faite pas ces gros yeux, je vais vous expliquer ce terme. L'idée, c'est qu'il n'y a pas de début ni de fin. Il n'y a pas d'histoire, le seul but c'est de faire le plus de points possible. Vous devez enchainer les défis le plus parfaitement possible pour obtenir le maximum de points. Certains joueurs adorent ce style de jeu vidéo et peuvent passer un temps fou à faire et refaire les niveaux jusqu'à obtenir un score de 100% partout ! Si vous faite partie de ces joueurs hardcore, vous aller clairement adorer PilotWings. Si au contraire vous êtes en train de vous dire "c'est quoi ces malades", vous aimerez surement aussi PilotWings pour ses beaux paysages et pour le plaisir qu'il procure lors des sessions de vols en 3D. Mais forcement, l'expérience sera beaucoup plus courte pour vous, car quelques heures suffisent à parcourir le jeu en ligne droite.

ebola le 27/3/2011

Evaluation du jeu

Graphismes14/20

La profondeur en 3D donne le vertige, la Nintendo 3DS est vraiment bien exploitée avec PilotWings Resort. Il y a toutefois des défauts, un aliasing un peu trop présent parfois et l'ile Wuhu qui semble complètement désertique. Bon d'accord, c'est un jeu d'aviation, mais lorsque l'on rase le sol et que les routes sont vides et que rien ne bouge, c'est un peu bizarre. Animer l'ile aurait été un plus agréable.

Son12/20

Les musiques sont sympa, mais le souci c'est qu'il n'y en a que 2 ou 3. On a l'impression d'écouter constamment la même bande-son. Et ça, c'est une régression par rapport à la diversité musicale du premier PilotWings il y a 21ans. Dommage.

Durée de vie13/20

Comme expliqué dans le dernier paragraphe du test, il suffit de quelques heures pour parcourir le jeu en ligne droite. PilotWings Resort offre de quoi étendre assez considérablement cette durée de vie, un mode libre qui cache de nombreux secrets et la possibilité de refaire les défis pour exploser ses scores. Mais malheureusement, tous les joueurs n'auront pas l'envie de refaire inlassablement les mêmes niveaux.

Jouabilité17/20

Le gameplay est très fluide et d'une simplicité extrême. Le nouveau joystick de la Nintendo 3DS prend ici tout son sens et c'est un véritable plaisir de maitriser les différents engins du jeu.

Scénario--/20

Un Mii s'inscrit à une école de pilotage et ... il pilote. Du grand suspens.

Verdict

+ La profondeur des
décors grâce à la
3D Relief
+ La fluidité parfaite
+ Le contrôle au joystick

- La bande son
pauvre
- La durée de vie
courte si vous
n'aimez pas le
scoring.

Bon

14/20

Indice Qualité Next NintendoPour le plaisir de ses membres et visiteurs, les articles de Next Nintendo sont soumis à une norme de qualité. Cette norme contient divers points clefs essentiels pour garantir un contenu de qualité, et qui permettront d'établir une relation de confiance entre nous.
En savoir plus

En images

Pilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DSPilotwings Resort - Nintendo 3DS